LES 3 COMITÉS


Les comités du Phosphénisme

COMITÉ DES PAIRS : Le Comité des Pairs réunit les Professeurs. Ils sont chargés de la préparation des cours.

COMITÉ DES RÉFÉRÉS : Le Comité des Référés est constitué principalement de docteurs et de chercheurs en neurosciences, de maîtres en sciences cognitives, de docteurs en médecine biologique etc. Ceux-ci sont chargés de vérifier les conditions dans lesquelles les expériences sont réalisées, ainsi que les résultats obtenus. Ils contrôlent le protocole d’expérimentation.

COMITÉ D’ÉTHIQUE : Les Membres du Comité d’éthique, constitué d’avocats, de commissaires de police, de juges etc., sont chargés de donner leur avis sur la direction morale de la diffusion du Phosphénisme. Il sont chargés de veiller à ce que le Phosphénisme ne puisse être récupéré par quelque organisme que ce soit, non conforme à l’éthique du Phosphénisme et des lois en vigueur en France.

Les enseignements de type initiatique n’ont jamais rien eu de commun avec des dogmes, doctrines ni endoctrinement. Ils ne s’adressent jamais à la masse, mais toujours à l’individu, car seul l’individu peut prendre la décision de sa démarche. Il se responsabilise quant à l’objectif qu’il veut atteindre et quant aux moyens à mettre en œuvre pour y arriver.

Au fond, l’individu qui effectue une telle recherche travaille toujours seul, puisque sur lui-même, et ne peut être brinqueballé de fausses connaissances en fausses connaissances s’il conserve sans cesse à l’esprit le but qu’il s’est fixé. Les résultats qu’il peut obtenir avec cet état d’esprit sont considérables et dépassent toujours le cadre social. Toutefois, seule la pratique est déterminante. La croyance, le préjugé, la position sociale, le niveau de culture n’entrent absolument pas en ligne de compte dans le développement et la progression de l’individu car ce sujet d’étude n’appartient pas à la vie sociale ; il n’est d’ailleurs pas favorisé par l’organisation de la société, les enseignements initiatiques étant cependant universels.