PUISSANCE DU CHRISTIANISME
Magie Chrétienne

Nouvelle version avec illustrations tout en couleur revues pour ce livre version PDF.

Réf. : L12_pdf
Puissance du christianisme, magie chrétienne. Pour commander cliquez sur la flêche


Genèse du Christianisme.

Il est fait allusion à tous les principaux exercices de Yoga dans l’Evangile, mais le passage qui suit indique manifestement une coupure.

Les règles morales du Christ découlent de l’application de la loi de Karma des hindous.

La prière associée à des balancements du corps, comme c’est la coutume en Asie mineure, tend à créer un jaillissement de la pensée, sous une forme qui contient un haut degré de symétrie, de polarisation. Cette coutume explique le nombre impressionnant de paroles du Christ marqué du sceau de cette dualité.

Dans les Évangiles apocryphes, mais dont divers passages sont certainement authentiques, cette polarisation de la pensée est encore mieux marquée.

La communion est, entre autres, un symbole de la façon dont les commandements de l’Évangile doivent être digérés par notre intelligence, et manifestés dans notre comportement par une recombinaison entre eux en fonction de notre nature.

La réincarnation, clairement indiquée dans plusieurs passages de l’Évangile, est la cicatrisation de la mort.

L’interjection « Amen » est la déformation rendue nécessaire par la transcription dans l’alphabet latin d’un son hébraïque de trois lettres, qui se prononçait probablement A-OU-N, lequel exprimait bien mieux phonétiquement l’équilibre des polarités et le lien entre elles.

La présence des mages, c’est-à-dire prêtres de Zarathoustra, à la naissance du Christ prouve la forte influence zoroastrienne dans la genèse du Christianisme.

Une photographie de vitraux de la cathédrale d’Amiens, où l’on voit nettement des Saints en position de convergence oculaire, montre qu’à l’occasion des croisades, le catholicisme s’était retrempé dans les vraies sources du Christianisme : les exercices initiatiques.

TABLE DES MATIÈRES

Première partie

JÉSUS ET LA SCIENCE

CHAPITRE I. - TRIOMPHE DU CHRISTIANISME (exotérique).

CHAPITRE II. - JÉSUS ET LE PARANOÏAQUE.

CHAPITRE III. – LE CŒUR, MUSCLE DE L’AMOUR.

CHAPITRE IV. – GUÉRISON ET CRISTALLISATION.

CHAPITRE V. – LA RÉINCARNATION, CICATRISATION DE LA MORT.

CHAPITRE VI. – JÉSUS ET SON PÈRE ; SPERMATOZOÏDE ET NEURONE.

CHAPITRE VII. – LA COMMUNION, ACTE DIGESTIF.

CHAPITRE VIII. – CHRISTIANISME OCCIDENTAL ET ORIENTALISME.

CHAPITRE IX. – JÉSUS, LUMIÈRE POLARISÉE.

CHAPITRE X. – CRUCIFIÉ SUR LE SOUFFLE.

CHAPITRE XI. – LA SÉDIMENTATION DES ÂMES.

CHAPITRE XII. – FLEUVES DE DÉFUNTS ET CHAMPS ÉLECTRONIQUES.

CHAPITRE XIII. – L’ESPRIT DE SIMPLIFICATION.

Deuxième partie

JÉSUS ET LA SOCIÉTÉ

CHAPITRE I. – JÉSUS ET L’ÉTAT, UN PAYS FORT EST UN PAYS DONT L’ÉTAT EST FAIBLE.

CHAPITRE II. – GERMES DE MORT DANS LES GERMES DE VIE.

CHAPITRE III. – LE DÉLIRE ALCOOLO-COLLECTIVISTE.

CHAPITRE IV. – JÉSUS ET LE CAPITAL.

CHAPITRE V. – TRIOMPHE DU CHRISTIANISME (ésotérique).
Le karma dans l’Évangile.
La Réincarnation dans l’Évangile.
L’affirmation du karma dans l’Évangile.
Le Capital karmique.

CHAPITRE VI. – JÉSUS ET L’HYGIÈNE COLLECTIVE.

CHAPITRE VII. – JÉSUS ET LA PAIX.

Troisième partie

JÉSUS ET LA MAGIE

CHAPITRE I. – LE BERCEAU MAGIQUE

CHAPITRE II. – LE SOLIDE ULTRA-LÉGER.

CHAPITRE III. – LES COMMUNIONS.

CHAPITRE IV. – LE MASOCHISME DANS L’ŒUVRE DU CHRIST.

CHAPITRE V. – LE SADISME AUTOUR DE JÉSUS.

CHAPITRE VI. – RIRES ET PLEURS AUTOUR DE JÉSUS.

CHAPITRE VII. – LE PROCHAIN ET LE LOINTAIN.

CHAPITRE VIII. – L’ACTION ET L’AMOUR.

CHAPITRE IX. – L’AMOUR PAR LE SOUFFLE.
La clé de la science secrète.

CHAPITRE X. – L’ŒIL FLAMBEAU.

CHAPITRE XI. – LE SACRÉ-CŒUR ET L’AURÉOLE.
Centre de la base.
Centre sexuel.
Centre du nombril.
Centre solaire.
Centre cardiaque.
Centre de la gorge.
Centre de la nuque.
Centre frontal.
Centre de l’épiphyse.
La nouvelle vie d’ermite.

CHAPITRE XII. – LE FRÉMISSEMENT EN ESPRIT.

CHAPITRE XIII. – JÉSUS SE BALANCE.

CHAPITRE XIV. – L’ALPHA ET L’OMÉGA.

CJAPITRE XV. – LA DÉSINTÉGRATION DE L’ESPRIT.

CHAPITRE XVI. – L’EAU DE L’ÂME.

CHAPITRE XVII. – JÉSUS ET L’ATOME.

CHAPITRE XVIII. – LE CULTE MAGIQUE.

CHAPITRE XIX. – LES APOCRYPHES.

CHAPITRE XX. – CHRIST-ROI.

puissance dans l'ancien christianisme

Réf. : L12_pdf

Alternance des phosphènes doubles Pour commander cliquez sur le livre

Note de l’Éditeur :
Bien des aspects du Christianisme sont passés sous silence, notamment les enseignements qu'il contenait à l'origine. Dans les Évangiles, il est fait allusion aux principales techniques initiatiques, mais celles-ci ont été manifestement expurgées des textes. Ces techniques ont la particularité de provoquer la séparation consciente du corps et de l'esprit.

Avis du lecteur :
Docteur Daniel GEOFFROY (chercheur en neurosciences) : C'est un livre très agréable à lire qui permet de passer du Christianisme exotérique au Christianisme ésotérique.

• Pour laisser votre commentaire, utilisez le formulaire contact et déposez-le dans : Vos questions éventuelles.