CAHIER TECHNIQUE
Spécial Balancement

DÉCOMPOSITION DU
BALANCEMENT LATÉRAL

(ADSL moyen : Temps de téléchargement des animations, environ 2 min)
(Bas débit : Temps de téléchargement des animations, environ 6 min)


PLANCHE n° 1 :
Le balancement latéral

Généralités :
  • Le balancement latéral, vertical, antéro-postérieur, en 8 et les rotations se font sur 3 temps.
  • Le 1er et le 3e temps servent à lancer sa pensée, c’est-à-dire à donner à celle-ci suffisamment d’amplitude pour induire la pensée rythmée.
  • Le rythme pour lequel le phosphène prend le plus d’amplitude dans le balancement est le rythme de 2 secondes, pour une inclinaison de la tête de l’ordre de 45° par rapport à l’axe vertical.
  • Le mot « mantra » signifie étymologiquement : son mental. Il s’agit de sons (série de syllabes prononcées mentalement ou à voix haute) qui n’ont pas nécessairement de sens, et qui ont l’avantage de permettre une répétition continue très régulière. La régularité du rythme permet de cumuler une plus grande énergie dans la pensée.
  • Pour conserver le rythme télécharger le MANTRATRON.
  • Le balancement en fer à cheval se pratique sur un rythme de 3 secondes. 3 secondes aller / 3 secondes retour et sur un seul temps.
  • Après avoir fait un phosphène, balancez la tête bien en rythme, prononcez le mantra, une voyelle chaque fois que votre tête arrive à une extrémité.
  • TOUS les exercices trouvent avantage à être executés avec une pensée :
    • les figures géométriques, qui donnent accès aux plans de la pensée abstraite.
    • le monde végétal, donne accès au plan éthérique.
    • le point de concentration, donne accès aux plans supérieurs de la conscience.
Pour plus d’informations voir les exercices pratiques contenus dans le i-Coffret Énergie Phosphénique.

Balancement LATÉRAL mantra ILLI, on prononcera une voyelle « i » chaque fois que la tête arrive à une extrémité, avec oscillation du point de concentration sur un axe horizontal.
= Intuition. Télépathie. Renforcement de la personnalité, ce qui permet de ne plus être sujet à tous les stress.

APRÈS AVOIR FAIT UN PHOSPHÈNE : 1re façon de pratiquer

1er temps : Mouvement à 45° sur le rythme de 2 secondes (1 seconde aller, 1 seconde retour).

Durée : 1 minute.

2e temps : Tout petit mouvement de la tête où l’on cherche à prendre conscience du déplacement de l’encéphale dans la boîte crânienne. Toujours sur le rythme de 2 secondes.

Durée : 1 minute.

3e temps : comme le 1er temps. Mouvement à 45°, sur le rythme de 2 secondes.

Durée : 1 minute.


Voir le i-Coffret Énergie Phosphénique.

APRÈS AVOIR FAIT UN PHOSPHÈNE : 2e façon de pratiquer

1er temps : Mouvement à 45° sur le rythme de 2 secondes (1 seconde aller, 1 seconde retour).

Durée : 1 minute.

Mais le point de concentration va d’une tempe à l’autre.

2e temps : Tout petit mouvement de la tête où l’on cherche à prendre conscience du déplacement de l’encéphale dans la boîte crânienne. Toujours sur le rythme de 2 secondes.

Durée : 1 minute.

Mais le point de concentration va d’une tempe à l’autre.

3e temps : comme le 1er temps.


TOUS LES AUTRES BALANCEMENTS SE PRATIQUENT DE LA MÊME FAÇON.
Seul le mouvement de la tête change.



note n° 1 : Question sur la position des yeux (extrait) :
Q. Coccinelle : Je souhaiterais avoir une petite précision : lorsque l’on effectue les balancements, doit on laisser le regard fixe les yeux fermés en imaginant le point de concentration évoluer de droite à gauche (pour le latéral par exemple) ou bien doit on effectuer avec les yeux un réel mouvement de droite à gauche tout en imaginant le point de concentration ? Merci

R. Ahoura : Bonjour, Coccinelle,
Durant les balancements, les yeux suivent naturellement le mouvement de la tête. Il n’y a pas besoin de forcer le mouvement des yeux, sinon l’exercice devient vite très fatiguant. L’ensemble du balancement tête et yeux doit être naturel et se faire sans fatigue et sans effort. Lorsque le mouvement devient simple et naturel, il est plus facile de porter son attention sur la visualisation. Bonne pratique.

R. Coccinelle : merci Ahoura pour cette réponse. Jusqu’à présent je ne bougeais pas mon regard, seule ma pensée effectuait le balancement, donc merci encore pour cette précision très importante.
-----------------------------------
note n°2 : Si vous avez de l’arthrose au niveau du cou, faites partir le balancement à partir du bassin. Dans certaines traditions les balancements partent des hanches, les vertèbres cervicales restent donc dans l’alignement avec le haut de la colonne vertébrale.


Pour plus d’information sur la pratique voir les cours (tutoriels)
du Dr LEFEBURE à espace « Formations ».

bt   RETOUR comprendre la pratique