LE MIXAGE PHOSPHÉNIQUE
EN PÉDAGOGIE

Développement de la mémoire et de l’intelligence
par le mélange des pensées avec les phosphènes.



Durée de l’animation une fois chargée : 45 secondes
Pour relancer l’animation faire « Rafraîchir » la page.
sur MAC : Commande (pomme) + R
sur PC : Ctrl + R

LE MIXAGE ACOUPHÉNIQUE
Équivalent auditif du phosphène.

Le Mixage Acouphénique consiste à mélanger ses pensées (devoirs, leçon, préoccupation etc.) à des acouphènes physiologiques.

note : Les acouphènes pathologiques ne sont d’aucune utilité et sont même nuisibles.

L’acouphène est l’équivalent du phosphène sur le plan de l’audition. Ces « phènes » possèdent les mêmes propriétés, du point de vue du développement de l’idéation et de la créativité. L’avantage est qu’un enfant ou un étudiant en internat, qui n’a pas la possibilité de travailler avec les phosphènes, peut obtenir les mêmes bénéfices par la pratique facile et quotidienne de l’acouphène.

Apprendre en se bouchant les oreilles.

Beaucoup d’enfants le font spontanément pour apprendre.

En se bouchant les oreilles, non seulement on se coupe des bruits de l’environnement, mais, surtout, on écoute ce qui se passe en soi.
Ce que l’on ressent et entend nettement, en premier, ce sont les pulsations dues aux battements du cœur. Puis, on perçoit un bourdonnement, un sifflement ou un chuintement : différents aspects du bruit de la circulation du sang, amplifié par la boîte crânienne. Ce phénomène est celui que l’on fait entendre aux enfants en leur mettant un coquillage à l’oreille, en leur disant qu’ils entendent le bruit de la mer. Il s’agit de l’acouphène physiologique.

Il est possible de coupler Mixage Acouphénique et Mixage Phosphénique.

Pour suivre une formation complète au Mixage Phosphènique en Pédagogie, voir :
www.methode-apprentissage.com


FIN

bt     RETOUR