PRODIGE SOLAIRE À ABIDJAN
prodige solaire
Par : Brou KOUAME Abidjan (Côte d'Ivoire)
Vice-président de l'ONG ASR (Alphabétisation et Santé en Milieu Rural)
Vice-président de l'OPGE (Organisation pour la Protection et la Gestion de l'Environnement)

La crise post électorale que la Côte d’Ivoire a connue ces derniers mois est sans précédent dans sa marche d’une jeune nation. La rare violence qui a accompagné cette crise a plongé nombre d’Ivoiriens dans une psychose chaque jour grandissante. Entre crépitements d’armes légères et coups de canon, les apparitions les plus folles ont été signalées çà et là !

De l’apparition d’un symbole en forme de cœur dans une soupe à la perception d’un nuage dans la cour du ministère de la défense, en passant par l’émission de lueurs dégagées par une statue de la vierge Marie à la manifestation d’arc-en-ciel ; toutes ces « apparitions » étaient attribuées à des phénomènes divins et annonçaient la fin prochaine de la crise pour certains.

C’est ainsi que quelques jours avant la chute de l’ancien régime, j’ai été témoin d’un événement que je partage ici avec vous.

J’habite Marcory, l’une des communes les plus huppé d’Abidjan depuis quelques années. C’est l’une des communes qui n’a pas été le théâtre de combat durant la crise, mais qui a subi beaucoup de pillages. Et comme certains Ivoiriens, j’ai décidé de rester à Abidjan pour vivre la fin de la crise.

L’événement auquel je fais allusion s’est déroulé le 8 avril 2011 aux environs de 16 h. Ayant barricadé les accès de notre cité, l’on pouvait circuler dans les ruelles sans risque de prendre une balle perdue ou de croiser une bande armée.

C’est ainsi qu’à cette date, depuis la ruelle, passant devant ma fenêtre, j’entendis des cris de joie, de bonheur et des pleurs à la fois. Je décidais de voir la raison d’un tel tumulte par ma fenêtre. C’est alors que je vis une foule rassemblée fixant le soleil. Cette foule était composée d’hommes, femmes et enfants qui se bousculaient pour avoir une bonne position, tant quelques arbres et bâtiments gênaient l’observation du soleil. Je sortis donc de ma maison pour voir ce qui se passait dans le ciel et apprécier aussi ce phénomène.

Je me joignis donc à la foule pour fixer le soleil. Après un temps de fixation, un anneau bleu s’était formé autour du soleil. Il semblait s’obscurcir quelque temps après. Je pouvais entendre dans la foule : « Le soleil devient bleu, c’est la couleur de la vierge Marie ». D’autres disaient : « la couleur change, elle devient rose ou encore rouge, vraiment Dieu est merveilleux ». D’autres encore pouvaient percevoir l’éclat du soleil, qui devenait plus lumineux. Quelque temps après, le soleil a semblé tourner et bouger de sa position. C’est à ce moment que j’ai entendu dire dans la foule : « Il tombe, non, il tourne ! C’est un miracle, Dieu nous soutient dans cette crise ». J’ai pu observer qu’une dame, très agitée, qui affirmait avoir vu le visage de la vierge Marie, avait les yeux pleins de larmes. Une deuxième personne, proche et moins jeune abondait dans le même sens : « Oui, c’est vraiment Marie, maman ! Qu’elle vienne nous délivrer ! ».

Je ne saurais rapporter l’ensemble des sentiments exprimés ce jour-là tant ils étaient nombreux et divers, mais c’est avec un sentiment de gratitude envers le Dr LEFEBURE que j’ai assisté à cette manifestation de foule. Celle-ci ressemble, à une échelle près, à celle de Fatima décryptée par le Dr LEFEBURE.

Ces différents phénomènes sus indiqués se rapportent aux comportements des phosphènes tels qu’indiqués dans les travaux du Dr LEFEBURE.

Voici les explications que donnent les phosphènes sur ces « manifestations divines ».

- L’anneau bleu autour du soleil : cette étape correspond au co-phosphène. Si nous fixons une lampe durant quelque trois minutes, nous voyons apparaître successivement une lueur bleu pâle. Ce qui a fait dire certains qu’il s’agit de la couleur de la vierge Marie. Ensuite apparaissent des taches roses qui correspondent à un autre stade du co-phosphène, ce qui a fait dire que le soleil devenait rouge. Enfin les couleurs évoluent vers le vert puis le gris.

- Le soleil tourne et bouge de sa position : cette étape correspond à l’un des rythmes du phosphène, le tremblement au sixième de seconde. Il est parfois perceptible lorsque l’on fixe le soleil. Selon le Dr LEFEBURE, l’intérêt principal de ce rythme vient de ce qu’il est susceptible d’entrer en résonance avec les oscillations des muscles qui sont au même rythme. Il engendre alors des phénomènes d’une beauté fantastique.

- Image de la vierge Marie : il y a eu une télépathie phosphénique ; une induction de la pensée rythmée, qui produit chez le récepteur la perception d’images. La dame qui était très certainement très pieuse et qui pendant la fixation plaça l’image de la vierge Marie au centre du soleil a fini par transmettre cette image aux personnes qui étaient proches d’elle. (voir LA CLÉ DES MANIFESTATIONS SURNATURELLES)

J’avoue que ces expériences ont été amusantes pour moi tant les participants leur attribuèrent une origine divine. Je compris alors que le Phosphénisme incarne cette lumière capable de nous éclairer sur le chemin ténébreux de notre ignorance.

Phosphénisme © Extrait de « Univers Énergie Phosphénique ».

 



Vous aussi, pratiquez le Phosphénisme

et apprenez à transformer
l'énergie lumineuse en énergie mentale.
Yoga