RETROUVER DES PERSONNES ENSEVELIES GRÂCE À LA RADIESTHÉSIE
radiesthésie
Par : Michel L.

Retrouver des personnes ensevelies ou disparues suite à un séisme grâce à la radiesthésie.

J’interviens dans le domaine de l’humanitaire, et grâce à ma fonction de responsable au sein d’une équipe spécialisée dans le secours de blessés dus à des catastrophes, je suis amené à agir souvent dans les endroits les plus reculés du globe auprès de populations défavorisées. Pour vous donner une idée plus précise de mon implication, je vais tenter d’illustrer mon propos par mon vécu au cours de ces interventions.

Tout d’abord, mon concours pour tenter de retrouver des personnes vivantes enfouies sous des décombres, n’est efficace que parce que j’ai pu avoir l’opportunité, à travers mes nombreux voyages aux quatre coins de la planète, de recevoir de nombreuses initiations, dont celle du docteur Lefebure. Dans cette longue quête qui m’a confronté à des techniques et des enseignements différents, j’ai toujours pris soin de les pratiquer en suivant les bases que m’avait enseignées le docteur Lefebure en personne. Ainsi, j’ai pu éviter bien des écueils et des voies de garage…

Un chien dressé à la recherche de survivants sous les décombres est capable de repérer des blessés sur une durée assez courte, car très vite son flair diminue. En ce qui me concerne, je peux en détecter 10 fois plus.
Pour tout dire, je suis capable de détecter physiquement, sans aucun support de type pendule ou autres instruments de recherche radiesthésiste, des blessés enfouis sous terre, quel que soit le degré de leurs blessures, en étendant mes mains au-dessus des zones de gravats provoqués par la catastrophe.
Je perçois tout à travers les chakras de la paume de mes mains.

En guise de remerciement, je ne consens à recevoir des personnes que j’ai sauvées d’une mort certaine qu’un bout d’étoffe leur ayant appartenu. Peu importe la qualité et la propreté de l’étoffe ou du tissu.
Grâce à ces « offrandes », je constitue un écran épais en assemblant les étoffes entre elles afin de me permettre de contempler le soleil à travers ce patchwork, cette toile chargée en « vibrations de douleur », durant des heures et parfois des journées entières.

Je cherche dans cette « posture » à m’imprégner de vibrations et faire passer les perceptions au niveau de mes mains. En complément, j’accompagne mes méditations d’un phosphène solaire, obtenu avec le reflet du soleil sur l'eau, que je projette sur mes mains. C’est ainsi qu’elles sont devenues un véritable outil de radiesthésie. Je n’ai pas besoin de pendule ni de tout autre appareil, ce sont mes mains seules qui me servent comme détecteur radiesthésique.

Après une intervention, face à cette détresse extrême, il me faut impérativement un certain laps de temps pour évacuer la tension accumulée ; c’est pourquoi, après une opération sur le terrain, je me retire systématiquement. Je mets à profit cette retraite en me régénérant grâce aux techniques rythmo-phosphèniques.

Je voudrais souligner également que je baigne depuis mon enfance dans des milieux initiatiques, ce qui m’a permis très tôt de développer mes facultés psychiques latentes. Mais sans l’apport du Phosphénisme, c’est-à-dire sans les travaux du docteur Lefebure, je ne serais JAMAIS parvenu au niveau où je suis arrivé actuellement.

Phosphénisme © Extrait de « Univers Énergie Phosphénique ».

Vous pouvez lire aussi : radiesthésie divinatoire et Phosphénisme

On n'a pas toujours à sa disposition le reflet du soleil sur l'eau, mais vous pouvez vous aussi développer des facultés étonnantes en utilisant la Lampe du Dr Lefebure au dessus d'un plan d'eau .

 



Vous aussi, pratiquez le Phosphénisme

et apprenez à transformer
l'énergie lumineuse en énergie mentale.
Yoga