BALANCEMENTS

Témoignages sur les balancements

Sophie S.
Depuis que je fais des phosphènes et des balancements une demi-heure par jour, j’ai pu constater un changement dans mon caractère.
J’ai trouvé une certaine stabilité d’humeur et je dirais même une constance dans mes états d’âme.
Je suis beaucoup plus résistante au stress, je me sens pleine d’énergie tout au long de la journée.
Une assurance calme m’accompagne pour prendre des résolutions réfléchies dans la conduite de mon existence.
Je ressens intellectuellement une plus grande vivacité d’esprit.


Yannick - SUISSE
Après un certain temps de pratique assidue des balancements (environ 1 heure par jour), je peux effectuer les remarques et observations suivantes :
- Les balancements antéro-postérieurs ont une forte influence sur le psychisme et plus particulièrement dans mon cas sur la volonté et l’assurance. En effet, après 3 mois de pratique assidue, j’ai déjà pu noter certains changements significatifs dans mon comportement : prise de parole sans gêne devant une assemblée, plus d’assurance face aux personnes de l’autre sexe, tâches effectuées plus volontairement…


Jean-Pierre F.
Technique utilisée : J’ai synchronisé le rythme de l’alternance de mon Alternophone (1 seconde par côté) avec le balancier de ma vieille pendule.
Après avoir fait le phosphène, je fixe le balancier pendant 1 minute puis j’essaye de le revoir (les yeux fermés) en esprit et en m ’imaginant une corde d ’argent se balançant au rythme de l’Alternophone.

Résultat : La nuit se déclencha un mouvement pendulaire vers 5 heures du matin, qui m’emmena dans une expérience bien curieuse à tous points de vue. En effet, mon corps astral se déplaçait alternativement bien en rythme et je voyais comme des nuages argentés se dessiner au loin.
Je pensais dans mon for intérieur que j’aimerais bien rencontrer mon guide spirituel et, oh surprise, un être féminin dans son allure, fait de voiles évanescents, me traversa le « corps astral » et je sentis comme un amour bienfaisant me pénétrer, ce qui me fit réagir et me réveilla cette fois-ci dans mon corps physique.
Merci à l’École du Dr Lefebure et à son continuateur Daniel Stiennon.


Christophe C.
Voilà maintenant 3 semaines que je pratique tous les jours, environ 20 minutes le matin et 20 minutes le soir, le balancement latéral associé à des phosphènes tout en écoutant le CD Synchrophonie et en répétant le mantra « ILLI ».
Je ressens depuis quelques jours un sentiment de joie intense se produisant au cours de la journée, sans raison logique, avec la sensation de me sentir plus léger corporellement. Au cours de la journée, je ressens de plus en plus souvent un sentiment de tranquillité intérieure, d’harmonie avec moi-même (je m’accepte mieux tel que je suis avec mes qualités et mes faiblesses).
En pratiquant le Phosphénisme, je pense avoir « reconnecté » mon système autoguérisseur dont la nature m’a doté.


Isabelle F.
Dernièrement, j’ai eu une expérience très agréable. Le soir, j’avais fait du balancement latéral, comme vous nous l’avez appris ; balancement que j’apprécie beaucoup et que je pratique avant de m ’endormir.
Au moment du sommeil, j’entends un son qui va d’une oreille à une autre. C’était comme un souffle qui me traversait la tête et je sentais une vibration. C’est une sensation très agréable. Puis je me sentis aspirée dans mon champ visuel, avec une sensation de vitesse et de mouvements, lorsqu’une forme aux contours lumineux resta devant moi. On aurait dit un ange qui faisait des mouvements avec ses mains, comme pour me saluer. Je lui ai dit merci et, pour voir ce qui allait se passer, je lui ai demandé de me montrer des pays merveilleux. De là, l’être lumineux partit en s’envolant et le noir s’ouvrit comme une brume pour laisser place à un magnifique soleil. Il y avait des rayons lumineux blancs très doux à regarder et des bulles roses en sortirent pour venir dans ma direction ; j’eus une sensation d’éclatement lorsqu’elles me touchèrent. Ensuite, j’ai réalisé que j’étais dans la mer, mais avec vraiment la sensation que mon corps se trouvait à cet endroit. Avec mes mains, je tapais dans l’eau ; je ressentais toutes les sensations du toucher. La brume se referma doucement sur la lumière ; je volais au ras de l’eau et je voyais le reflet du soleil dans l’eau.
Le lendemain, toute la journée, je me suis sentie d’un bien-être total. Cela m’a enlevé pas mal de pensées parasites. Par moments, j’avais l’impression de ne plus sentir mon corps mais je savais que j’étais là.
Voilà, j’espère que je n’ai pas été trop maladroite pour m’expliquer car c’est si difficile de décrire et de dire ce que l’on ressent, surtout quand c’est merveilleux.


Jean-Jacques T.
Pratique des trois balancements avec Alternophone.
Le son OM tourne dans ma tête comme si j’étais spectateur visuel et auditif. Ensuite l’énergie descend en moi par le chacra de la tête, puis va de chacra en chacra pendant qu’une autre énergie qui semble venir du centre de la terre monte par le périnée. Ces deux énergies se rejoignent en moi au niveau du plexus solaire.


Jean-Jacques T.
14:30 à 15:30 balancements mentaux avec alternance.
16:00 à 17:00 méditation gyrascopique + Alternophone au 12e de seconde.
Je travaille sur mon double en essayant de ne pas bouger mon corps. Je sens un fluide dans mon double. Je perçois « du monde » autour de moi. À la fin mon double me réintègre et « une robe de lumière » prend place autour de moi.


Isabelle F.
Suite à mes exercices du soir :
Balancement latéral + respiration carrée + convergence
Je baignais complètement dans les rythmes. Un mouvement qui monte et qui descend. Je me retrouvai complètement à l’envers, la tête en bas et les pieds en haut. Je me suis retrouvée à l’endroit où j’ai vécu toute mon enfance, je sentais la pluie, ensuite de nouveau j’étais dans mon lit et je retourne dans ce mouvement. J’entendais une voix étrange qui résonnait dans ma tête. La voix semblait claire mais je n’ai retenu aucune parole. Par contre je me suis retrouvée dans le cosmos. Une sensation agréable de flotter, je me laissais aller, je regardais ce magnifique spectacle loin, des petites boules blanches lumineuses. Ensuite je me suis retrouvée dans les profondeurs de la mer, je pouvais voir un poisson et un corail. Ce qui m ’a le plus surprise c’est le calme que j’ai ressenti pendant cette expérience.


Aurinko
Balancements spontanés :
Aujourd’hui il m’est arrivé une expérience intéressante lors d’une session de balancements en 8.
 J’étais à peu près vers la fin de ma session qui dure 40 minutes et tout d’un coup j’ai senti que ce n’était plus moi qui était maître du balancement, je balançais ma tête sans l’intervention de la volonté. Je me suis rendu compte que la tête se balançait toute seule avec une grâce et une régularité parfaite sans aucune intervention de ma part et avec une amplitude plus importante qu’à l’accoutumée. Pendant ce ressenti j’ai fait l’expérience de me relâcher complètement, d’être complètement sans effort, et ma tête continuait à se balancer toute seule avec un rythme d’une perfection absolue ; de plus il m’était beaucoup plus facile de donner un rythme à ma pensée, d’habitude dans les balancements en 8 j’ai un peu de mal à former des huit parfaits dans ma conscience ou alors ça me demande vraiment un effort pour que la figure soit belle alors que pendant ce balancement spontané la figure se dessinait toute seule sans effort ! 
Pour être complet pendant ce balancement spontané j’ai ressenti à un moment un très fort désir sexuel alors que je n’avais pas de pensée érotique pendant la session, ce qui me fait penser que l’énergie de Koundalini n’était pas étrangère à ce phénomène…


Omani
J’aimerais vous faire part des « sensations » qui accompagnent l’exercice de balancement latéral…
La première sensation est l’impression très troublante que quelque chose ressemblant à « un nectar » (au sens mystique) se met à couler comme un « filet d’eau » émanant d’une région proche du cœur. La première fois que j’ai ressenti cette sensation (qui est bien au-delà d’un simple bien être) j’ai trouvé que cela ressemblait à l’émergence du « sentiment amoureux » avec tout ce qui va avec (luminosité intérieure, sensation bizarre dans le ventre…)
J’ai eu la très nette sensation que ce « filet de nectar » pouvait être à l’origine des extases mystiques…


Photon69
Après 15 jours de pratique assidue des balancements, 45 minutes matin et soir, j’ai eu des rêves colorés (presque fluo), et une montée de koundalini et beaucoup de messages dans mes rêves et bien d’autres choses encore.
… Dans la nuit, je sens un bourdonnement dans les oreilles. C’est un rêve lucide, je suis dans un temple avec des moines tibétains chantant le OM en chœur.
… encore un énième rêve lucide, je suis dans une église, positionné proche de l’allée centrale au milieu de l’église. Le prêtre descend avec l’encensoir et « arrose » tout le monde. Je me pose la question : que va-t-il m’arriver quand il sera à mon niveau ?
Le prêtre est là, l’encens arrive, je me sens partir comme un fétu de paille, puis je me retrouve assis à ma place.
… encore un rêve lucide, je dois descendre dans des souterrains. Je me promène dans la pénombre, le souterrain est propre car neuf. Puis, je sors, il y a une belle lumière blanche.
Ces trois expériences correspondent à une épuration de ma conscience. Ainsi, ce premier nettoyage a permis de bien intégrer l’initiation par les rythmes effectuée lors de la formation continue.
J’ai eu plusieurs expériences très fortes durant plusieurs nuits. Dans les phosphènes, aujourd’hui, je perçois souvent des mandalas sous forme de kaléidoscope, ce qui préfigure un éveil de chacras.


Dominique K.
Il y a bien sûr le rocking-chair, mais il ne permet que de travailler sur l’axe antéro-postérieur. De plus, il ne permet pas le mouvement complet de la tête. Eh bien que ces effets soient déjà intéressant, ma fabrication de chaise est beaucoup plus conforme aux balancements initiatiques. Une vieille chaise d’école et des tubes torsadés permettent cette réalisation.

Chaise pour balancement latéralChaise pour le balencement verticalChaises pour
Balancements.