Petit extrait du LIVRE D’OR
STAGES

Livre d'Or
1 - 2 - 3 - 4 - 5

TÉMOIGNAGES

La méthode est simple et synthétique. Elle touche tous les plans de l’individu, son physique, son émotionnel, son mental et son spirituel. Et elle se perd dans la nuit des temps. C’est incroyable de comprendre que tout est déjà en nous et que la nature, notre environnement, nous offre tout quand on sait la capter.
Mon expérience la plus marquante a été l’exercice de tension musculaire. C’était impressionnant de sentir son corps physique se vider de quelque chose puis se recharger d’une énergie nouvelle, accompagnée d’une paix intérieure indescriptible : une absence de trouble totale. La sensation de faire partie d’un grand Tout.
J’ai hâte de pratiquer plus, plus loin, plus fort.
Le stage s’est très bien déroulé, un plaisir de revenir chaque jour. Francesc est super pédagogue, très accessible et très clair. L’équipe staff toujours disponible et serviable !
Avec tous mes remerciements et au plaisir d’aller plus loin dans cette méthode.

Par : Erik R.


Que de sensations tout en subtilité !!! Quelle joie de se sentir vivante : pulsations, émotions, chaleur, spirale… Sentir cette légèreté, cette énergie. Voir ces étoiles qui vous tendent les bras. Tout cela est magique. J’ai trouvé ce que j’étais venue chercher : grandir, m’alléger et m’ouvrir au monde.
Merci pour cette clarté, ce repos mental. Mille mercis à Francesc pour son charisme, sa passion qu’il a su me transmettre ainsi qu’à toute l’équipe qui a su me faire passer quelques jours fantastiques.

Par : Mireille C.


Atelier au lavoir : 2 balancements + un rythme + le mantra OM
Liberté, légèreté, communication avec les forces de la nature
Transmission de forces, agréable sensation de détachement physique.
Besoin de ne faire qu’un avec les forces de la nature (le vent, le mouvement des arbres). L’impression que si l’exercice avait continué, j’aurais été mélangé avec ce tourbillon de vent ressenti sur la peau et le mouvement perpétuel des feuilles, que mon esprit ne ferait qu’un avec la nature grâce à l’énergie donnée et partagée avec le groupe.

Par : Georges L.


J’ai assisté avec amour et émerveillement aux expériences si belles des autres. Et j’ai ressenti en moi toutes sortes de sensations qui sont les couleurs de ma personne et que j’ai acceptées dans toutes les directions. Et un grand OUI à la vie dans ses beautés et ses difficultés. Une envie de partager si bien donnée par Francesc, un cadeau permanent, ferme et empathique dans sa générosité, quelqu’un qui voit le groupe et le particulier, qui allie l’esprit, le cerveau et le cœur dans ce qu’il nous offre. Grand merci.
Merci aussi d’avoir permis de se poser ici, dans la nature si belle et si calme et merci à ceux qui ont assuré l’intendance avec le sourire.

Par : Sylvia D.


Ma plus belle expérience m’a connectée avec la terre et le « ciel » avec une volonté d’aller au-delà de mon corps physique. J’ai ressenti la volonté de me dépasser, de changer de « dimension », d’explorer l’infini en allant dans mon « moi profond ». L’essentiel est à venir, c’est en « route », ça, j’en suis convaincue.
J’ai éprouvé une grande félicité mais le mot est faible en rapport avec l’expérience. J’ai senti que toute cette énergie envoyée était à donner à l’humanité, à la nature, au monde, à l’univers.
Et j’ai ressenti une puissance « énorme ». Je veux faire un avec tout. Je veux arriver à être la lumière pour toujours, en toutes circonstances pour aimer avec plénitude.
J’ai ressenti aussi toute la potentialité de l’être humain et son « infinitude ». Mais j’ai encore beaucoup à apprendre.
Francesc est une personne extraordinaire qui transmet sa connaissance avec beaucoup de clarté, d’intelligence, de passion, d’amour. C’est phénoménal !!!
Ces journées ont été exceptionnelles en sa présence et j’espère qu’il y en aura d’autres. Il faut continuer, je souhaite recevoir encore d’autres « initiations ».
Le stage : INOUÏ, PHÉNOMÉNAL ; infinis mercis
Quant à l’organisation, il y avait beaucoup de gentillesse, d’attention, de respect, de douceur. Une grande harmonie qui était très paisible.
Bravo pour toute l’équipe très compétente.
Ce stage est un tournant dans ma vie. Fabuleux, waouh !!!
Avec amour et « prière »

Par : Odile P.


Expérience : ouverture exceptionnelle de mes sens subtils, contact très doux avec le subtil, en fait écoute et sensations plus fortes, plus totales qu’avec mes sens à l’ordinaire.
Le toucher : sensation du subtil autour de mon corps, de ma peau, sentiment de liberté, libération et bien-être avec le corps.
Je vis l’arrêt, le silence, l’immobilité, la méditation agréable, loin de l’ascèse difficile. Et en même temps, la parfaite conscience des autres autour de moi, de là où je me trouve.
C’est quelque chose de très simple, le vent sur ma peau et les énergies subtiles sont perçues : je perçois, je reçois.
Le stage : une joie naturelle d’être là, l’énergie m’aide à m’ouvrir à ma nature, à mon être. Le contact avec la nature et les autres stagiaires me remplit d’aise et de bien-être. C’est facile d’être ici et de pratiquer les exercices comme les enfants. Merci à tous.

Par : Delphine M.


Myophènes : expérience très forte. Dégagement d’émotions. Impression de chaleur au bas de la colonne vertébrale, électricité, comme une décharge.
Envie de faire l’expérience de koundalini, de dédoublement, envie de parcourir l’espace infini de faire partager cette vibration émotionnelle !
Quand cette décharge survient, ça me donne l’impression de pousser une porte sans parvenir à l’ouvrir mais seulement l’entrebâiller. Envie de développer mes capacités.
C’est aussi comme si j’étais un ballon que l’on gonfle à fond ; il s’étire au maximum et j’attends le moment où il va exploser, pour être libre, aller où je veux.
Beaucoup de sensations de pression sur la tête, dans les bras, le dos.
Echange très agréable d’énergie avec les autres. Impression de ne faire qu’UN lors des expériences.
Beaucoup de remises en question.
Mouvement en spirale très existant, limite transe hypnotique.
En général, stage très bien guidé : expériences transmises très clairement. Les exercices sont expliqués de façon très simple, très claire et très précise, exactement comme j’aime.
Endroit très agréable, hors du temps.

Par : Roy C.


L’expérience de conjuguer le phosphène avec un rythme de balancement est une formidable ouverture des potentialités que nous avons en nous et qui étaient jusqu’à présent inconnues. On découvre en le mettant en pratique comment notre cerveau peut activer des zones nous reliant avec le tout, avec l’énergie cosmique et universelle !!! Du coup, un mécanisme d’épuration, de remise en ordre intérieure s’opère. C’est très subtil et même si l’effet peut paraître perfectible au prix d’un long travail intérieur, on sent que s’opère en nous un mouvement. Le phosphène agit !
C’est donc une formidable voie qui s’ouvre et qui mérite que l’on s’y engage car c’est en se changeant soi-même que l’on enrichit l’autre de ce que l’on a vécu et compris.
Cette expérience est donc une richesse qui, personnellement, m’a beaucoup apporté et m’incite à aborder le plan initiatique.

Par : Eric G.


Mélange subtil du subtil dans la matérialité, le moi et l’autre, le ressenti. (…)
Je suis enthousiasmée par le stage, le lieu et j’ai envie de poursuivre le chemin.

Par : Aurore R.


Dans le balancement et les rythmes, j’ai trouvé un mélange époustouflant de partage d’énergie, de recharge d’énergie. J’ai découvert un merveilleux voyage dans la lumière, une source inépuisable de découvertes et d’expériences.
La « loi Francesc » devrait s’appliquer partout avec sa facilité, sa simplicité et son authenticité. Je pars avec l’envie de jouer les prolongations. Merci à tous.

Par : Fabienne R.


Je rentre à la maison avec une panoplie d’exercices, de pratiques que je peux intégrer facilement dans ma vie quotidienne. C’est pour moi le plus important ! (…)
Dans l’exercice de projection du phosphène avec balancements multiples, j’étais le sujet passif. J’avais la sensation d’être bercé plus que balancé, très lentement et très agréablement, la sensation que le groupe prenait soin de moi, avec en sourdine la crainte que les autres ne se lassent. En fin de parcours, un sentiment de gratitude…

Par : Louis S.


Pratique en petit groupe des balancements latéral, vertical et tibétain : sujet passif
J’ai ressenti une douce et profonde joie d’être connecté au mouvement, à l’énergie vitale de la terre ainsi qu’à l’énergie de chacun des membres du groupe dans la confiance totale en la guidance et la bienveillance de Francesc.

Par : Jean-François K.


Les expériences vécues en profondeur à tous les niveaux, particulièrement avec les rythmes, les phosphènes et les explications très concrètes de Francesc, me font entendre ou pressentir les mouvements et les rythmes cosmiques et ouvrir les portes vers d’autres rives, derrière le miroir !
J’ai vraiment aimé l’aspect concret de l’enseignement qui donne les clés pour le voyage.

Par : San L.C.


Exercice au 6e de seconde : sensation de grandir, de recevoir une substance inconnue du ciel par la bouche qui s’est ouverte toute seule dans une sensation très agréable qui me porte ; je me sens léger et ancré au sol. Les stagiaires autour de moi ont trouvé cette expérience très agréable. Tout le groupe a passé un excellent moment, un moment d’échange intense : puis, tout le groupe m’a expliqué que pendant cette expérience, mon corps avait adopté une position quasiment impossible à tenir, voire à exécuter. Je me suis senti réellement reposé, décontracté et curieusement en pleine forme, puissant et rempli d’une force très agréable.
Ambiance excellente, zéro tension, pas de soucis, une véritable atmosphère de camaraderie.

Par : Franck B.


J’ai apprécié l’accueil chaleureux, l’ambiance des groupes. Le lieu naturel, parmi la nature, c’est formidable.
J’apprécie la structure du cours, d’abord l’expérience puis la théorie avec des mini exercices pour « toucher «, « goûter » les différentes méthodes et pratiques.
J’aime bien le lien que l’animateur fait avec d’autres disciplines, les chamanes.
J’ai vécu des choses magnifiques, une expérience de me voir « tout petit, en miniature ». Cela me donne des idées pour développer et appliquer le phosphénisme dans la vie de tous les jours, professionnelle et personnelle, en formation, thérapie, développement spirituel.
Je me sens bien dans l’exercice, tous les exercices. Je me sens ouvert, acceptant les différences. Je vois les qualités des autres membres du groupe. J’ai appris à grandir, à évoluer avec les expériences des autres.
Je développe le respect de moi, des autres, de la nature.
Je me vois vivre dans le monde merveilleux de la lumière colorée. Je me sens relié.
Je remercie les participants, membre du groupe, l’animateur Francesc de me donner à découvrir les différentes cultures.
L’organisateur Daniel et sa famille, la « nourricière Naïma »
Avec amour et gratitude, merci.

Par : Jérôme C.


Exercice : le balancement tibétain
La sensation de bien-être du pouvoir du rythme, du son et de la lumière.
Bien-être de se détacher du physique.
C’est la découverte des choses essentielles, la confirmation d’une autre réalité. Les phénomènes dits « surnaturels » sont en fait très naturels. Merci Francesc.
Ce stage a été super. Merci pour l’accueil et la gentillesse de Daniel et du personnel. Merci à tous.
Ce stage va sûrement m’aider dans ma vie pour mon développement personnel et pour aider les autres.

Par : Raymonde P.


Expérience : projection au 6e de seconde

    • être pris par un rythme qui n’est pas le mien
    • peur de ce rythme
    • lâcher-prise par rapport à cette peur
    • sensation que le bassin et les jambes rigolent de plaisir
    • sensation de danse irrésistible
    • bien-être, bonheur de la sensation
    • partage
    • vibrer avec les sujets actifs
    • sensation de disposition des sujets actifs
    • sensation d’élévation
    • bonheur de pouvoir se laisser aller dans ce rythme inconnu
    • confiance dans les sujets actifs qui m’entourent
    • fraternité
    • reconnaissance pour ce don des autres envers moi
    • envie de donner aux autres cette énergie si bonne
    • gratitude
    • légèreté et sensation d’agrandissement de mon être
    • sensation d’apaisement, de sérénité
    • paix avec moi-même
    • endroit calme, paisible, étoiles, cigales, très apaisant. Pas de bruits parasites, de voiture.
    • Accueil chaleureux (…)

Par : Agnès B.


Voilà 3 ans et demi que je m’intéresse à la méthode Lefebure. Je me faisais une joie de faire un stage pour concrétiser ce que j’avais assimilé jusque là.
Après 4 jours avec Francesc Celma, je me permets de faire un compte-rendu.
Francesc Espagnol au langage chantant avec ses mots-clés : Loi Francesc, no stress, magnifique, direction bonne ou pas, fantastique, magique etc. qui résonnent encore dans ma tête. Ces repères si important pour moi, pour poursuivre la méthode et la rendre vivante et par la même occasion l’intégrer dans mon quotidien (ce que je fais) mais là avec un vécu : des odeurs, des sensations, des couleurs, des sons, les stagiaires aux diverses personnalités, riches de savoir-faire…
Une méthode théorique et pratique ou l’impulsion, le dynamisme des êtres donnent l’élan à la motivation des exercices…
L’ambiance de l’équipe organisatrice m’a montré l’état d’esprit des gens et rend la méthode crédible.
Ce que m’a apporté la méthode Lefebure :

  • Le renforcement de la personnalité
  • la concentration de la pensée
  • nettement moins de peurs
  • vivre mieux avec moi-même

Pour résumer mettre en vie ma nature pour mon bien, mais aussi pour celui des autres.
Merci encore, je souhaite pour longtemps de garder cet esprit d’équipe si chaleureuse pour moi, stagiaire. Merci Naïma, ta personnalité, ton sourire m’ont réchauffé le cœur.
Très cordialement à tous.

Par : Odile A.


Une formation de qualité des professeurs à l’organisation. Pour tous ceux qui souhaitent un perfectionnement technique sur les chacras, la télépathie, le dédoublement, les états de conscience, les rêves éveillés, les visions, la clairvoyance, les élémentaux… auront des réponses claires et précises. (Le phosphénisme est comme un grand supermarché, merci Francesc !!) La diversité des exercices et des techniques utilisées permet à chacun de trouver ce qu’il cherche. Je conseille fortement cette formation remplie de lumière ! Et je remercie encore toute l’équipe du phosphénisme.

Par : Jonathan M.


C’est mon deuxième stage ; j’avais déjà fait un stage de base en 2008, mais, malgré la pratique, pas toujours constante, j’ai ressenti le besoin de le répéter.
Et j’ai bien fait. L’expérience de groupe, c’est tout à fait différent du travail individuel, et le fait d’arriver cette fois avec une expérience personnelle antérieure, m’a fait progresser énormément.
Même si je connais bien la théorie, les précisions de Francesc m’ont éclairci différents doutes, dont certains n’étaient même pas à la conscience : nouvelles questions, nouvelles réponses. Je dois dire que Francesc a raison en disant qu’il faut plusieurs stages pour maîtriser vraiment la question : le phosphénisme, c’est trop ample… Mais surtout le travail de groupe a été fondamental. Les ateliers soit comme sujet passif soit comme sujet actif, m’ont fait percevoir des sensations particulières très stimulantes. Voir sur moi-même et sur les autres participants l’effet physique d’une projection purement mentale a été fantastique, presque incroyable.
Les effets du travail de groupe, les rythmes déclenchés ont duré même, et surtout, après l’exercice en lui-même. Ces sensations ont grandi de plus en plus au cours des jours. Maintenant que le stage est terminé, lorsque je ferme les yeux, sans aucun effort, je vois mouvements, couleurs, rythmes. Je crois que ça c’est une accélération prodigieuse dans la conscience de mes parties subtiles. Ce n’est pas foi, ce n’est pas croyance, mais réalité physique de quelque chose qui s’est déclenché.
Grâce aux participants avec qui s’est créé un esprit de groupe, grâce au lieu magique, grâce peut-être aussi au chant des cigales qui rythme le sommeil pendant la nuit (peut-être au sixième de seconde.)
Ce stage a été une expérience qui vraiment représente une initiation, c’est-à-dire le début d’un chemin fait bien sûr d’exercices, mais des exercices pratiqués de façon physiologique et agréable, qui découlent de l’extériorisation d’une impulsion intérieure qui est grandie, et qui demande de se manifester dans le monde physique, par un exercice concret dans la matière. Ce n’est pas l’exercice qui arrive du dehors mais l’impulsion intérieure qui se manifeste dans l’exercice : il suffit de trouver la clé, et moi je l’ai trouvée dans le stage.
Francesc a été fantastique dans sa façon de conduire le stage : clair, précis, expressif, très énergétique, il nous a guidés par des expériences progressives à toucher de la main toute la puissance et toutes les potentialités du phosphénisme. Merci Francesc.
Le travail de groupe déclenche véritablement des mécanismes qui, avec le seul travail individuel demanderaient beaucoup plus de temps et peut-être pas avec la même puissance.
Un grand merci à tout le staff de l’Ecole du Dr Lefebure, et à Daniel Stiennon et Naïma qui ont organisé et permis la réalisation du stage.

Par : Paola M. (Italie)


En tant que sujet actif pendant les ateliers rythmo phosphéniques l’intensité énergétique est puissante quand tous les groupes répètent les mantras à haute voix et en parfaite synchronisation, on sent alors en nous la transmission d’énergie qui s’effectue. De plus à l’arrêt on ressent encore les vibrations qui sont d’une puissance indescriptible. Les rythmes s’ancrent littéralement en nous. J’avais en moi une sensation de plaisir et d’amour durant les ateliers.

En tant que sujet passif, j’ai ressenti plus ou autant d’énergie ; à travers mon corps passaient des sensations de mouvements, mes bras s’engourdissaient, quelques pulsations au bas ventre fort agréables et étonnantes. C’est au dernier jour de stage que j’ai vécu une expérience intense, en travaillant sur le rythme du 6e de seconde : j’étais « sujet passif », j’avais l’impression que mon corps était à l’envers et inversé, bras droit à gauche et vice versa, idem pour les jambes…

Par : Kevin D.


Les premiers jours où l’on a revu les bases essentielles m’ont permis de mieux appréhender le phosphène et l’impact presque surnaturel que celui-ci peut avoir sur chaque élément de notre quotidien.
Je me suis aperçu avec joie que les premiers jours ont été déterminants dans la suite des ateliers qui m’ont conduit à vivre l’expérience que je vais vous raconter.
Nous sommes par groupe de 6  actifs qui projettent le rythme du 6e de seconde sur un passif. Au bout de quelques minutes, c’est une « tout juste perceptible » vibration que je ressens dans le bas ventre. Toute ma concentration se fige alors sur cette infime sensation ; infime sensation qui tel un pont suspendu lorsqu’on le fait vibrer d’un bout se met progressivement à vibrer de l’autre, gagne peu à peu d’autres organes, jusqu’à faire trembler ma colonne vertébrale au 1/6eme de seconde (…). Mon bras est complètement engourdi, l’amplitude qu’a maintenant pris cette vibration dans « mon intérieur » m’amène au point culminant où mon double est prêt à littéralement se décrocher de mon corps physique et lorsque survinrent les prémices de mon dédoublement… Francesc mit fin à l’atelier…

Par : Thomas B.


Rapport-synthèse (stage phosphénisme de juillet août)
Ce séjour d’initiation phosphénique m’a été très agréable, tant du côté accueil que du côté stage lui-même. Les jeunes, Frank, Thomas, Kévin, toujours présents dans notre moindre demande dans quelque domaine que ce soit. Naïma, c’est la cerise sur le gâteau, avec sa gentillesse et sa chaleur dans le relationnel et la préparation de la nourriture, abondante. Le potage marocain, excellent !!!

Francesc et Gilles, chacun dans leur domaine, nous ont vraiment apporté le maximum d’eux-mêmes avec chaleur, sincérité et enthousiasme, répondant à toutes nos questions, nous emmenant dans leur vécu d’expériences quand cela était nécessaire.
J’ai vécu un atelier extrêmement enrichissant, chose que je ne connaissais pas jusqu’à maintenant, même en ayant fait les exercices à la maison : mon alliance avec le monde végétal.
Je me suis glissé, faisant corps, dans l’âme d’un vieux chêne tortueux, face à moi. Ma visualisation dans le tronc, puis dans les racines et ensuite dans les branches, recevant toute la lumière du soleil. Je me suis retrouvé, baignant dans une sphère de lumière enveloppante d’une douceur indescriptible. Là, j’étais bien. C’était le calme et la sérénité. J’étais lumière. Toute l’agressivité du monde avait disparu.
Je me suis sorti de cet intense bien-être au bout de quelques minutes mais aurais bien aimé rester plus longtemps.

Je sais maintenant que mon initiation peut m’apporter un plus dans mes soins, que je pratiquais occasionnellement, car j’ai essayé par deux fois avant de venir au stage, sur mon épouse qui était bloquée et ne pouvait plus marcher. Avec un phosphène dans mes mains, ensuite un sur chaque main posée sur sa colonne vertébrale, le soir avant de s’endormir, j’ai vu mon épouse le lendemain matin, repartir debout, comme si rien ne s’était passé la veille. J’étais soufflé, je me posais des questions tant je n’en croyais pas mes yeux, habituellement c’était moins fulgurant.
Le stage fini, j’espère aller bien plus loin dans mon perfectionnement et dans mon positionnement. Je ne vois pas encore de voie définie, dans quel domaine je pourrais me donner plus pour aider mon environnement à s’épanouir, de quelque façon que ce soit. J’espère que la lumière de mon guide (ou mes guides) m’aidera à prendre le chemin qui me convient le mieux.

Un grand merci à toutes et à tous pour avoir favorisé l’ambiance de ce stage et en particulier à Daniel, travailleur acharné et infatigable qui fait tout son possible pour faire connaître le phosphénisme dans le monde, après le Dr Lefebure et, grâce à son travail, nous permet de participer à ces stages d’initiation et de formation dans une ambiance pleine d’énergie.

Par : Jean-Claude M.



TÉMOIGNAGES STAGES D'ÉTÉ

Il y a environ vingt ans, après avoir épuisé douloureusement les méandres d’une vie ordinaire et superficielle, après avoir tout perdu ou presque, j’ai fait pendant quelque temps un songe éveillé, qui, par son intensité et sa nature a redonné une direction plus juste à ma vie. Ce songe était le suivant : je me voyais dans une oubliette, debout en armure avec un heaume, tenant une épée sur sa pointe, grande jusqu’à la hauteur des yeux, les mains posées sur les protège-mains, la poignée incrustée de pierres précieuses composées de 4 couleurs : bleu, vert, jaune et rouge. Dans un état de détresse, je suppliais qu’on me laisse sortir pour à nouveau pouvoir « travailler ». Ce travail étant bien entendu d’ordre spirituel. Depuis ce temps, j’ai cherché la finalité sans la trouver, jusqu’à rencontrer le phosphénisme. La continuité est évidente. Je pense que lorsqu’on a compris le potentiel du phosphénisme, il faut être fou pour ne pas la partager et l’enseigner.
Merci au Dr Lefebure, à Daniel, à Gilles notre génial formateur, et, surtout à toute l’équipe qui nous a porté toute sa bienveillante attention.

Par : Claude D.


Logistique : parfait
Contenu : super ! Quel dynamisme ! Bravo Gilles qui a su me faire comprendre les rythmes au 1/6e et 1/12e. Visualiser le point de concentration est désormais facile.
Ressenti : j’étais en harmonie avec le groupe et je m’y suis senti à l’aise. C’était intéressant, surprenant d’entendre les commentaires des participants qui avaient des sensations. (…) J’ai pris conscience de l’importance des exercices et je vais m’investir désormais plus qu’avant. (…) Je suis très content de t’avoir rencontré Daniel ; cela a confirmé l’honnêteté et la pureté du phosphénisme que je pressentais.

Par : Gilbert L.R.


J’ai eu des décharges électriques au niveau du coccyx, de fortes sensations au niveau du front (3e œil), des tempes et de la nuque et cela en faisant abstraction de mes ressentis autres liés au magnétisme et aux visions. Je me suis plus laissé aller. Lors d’un atelier de 8 minutes, trop court à mon gré, j’ai eu l’impression qu’une boule voulait sortir de ma nuque. J’ai vu l’énergie électrique comme jamais. Au cours de ce stage, j’ai rencontré et échangé avec des gens formidables, j’ai beaucoup appris sur moi-même. À partir de maintenant, je vais être régulier sur la pratique du phosphénisme et ce, dans tous les domaines de ma vie en commençant par moi et mon émotivité.
Merci encore au groupe, Daniel qui nous a si bien reçus. Un cadre idyllique, des personnes disponibles, accueillantes et ouvertes.
Gilles, notre prof pour la semaine, est un être formidable, complètement connecté, franc. Tout ce qu’il dit vient du cœur ; il ne mâche pas ses mots. Ça plaît ou pas et c’est parfait. Un grand merci à toute l’équipe. Kevin est sur le bon chemin, Franck qui a beaucoup donné de son temps, Thomas et ses petits plats délicieux, Naïma pour son air sérieux et sa gentillesse et surtout Daniel pour ses bons conseils, ses arrangements, sa disponibilité pour les enfants.

Par : Roy C.


Globalement, je suis satisfait d’avoir reçu un enseignement sur le naturo-phosphénologie. De même, je suis satisfait d’avoir mis un visage et une énergie sur les noms de Gilles et de Daniel. Le fait que le stage proposait un grand nombre d’activités en groupe était un autre aspect stimulant.
Les exercices proposés et le rythme de l’enseignement m’ont permis de faire quelques expériences immédiates. Par ailleurs, j’ai noté une augmentation sensible de mon niveau énergétique. Un autre aspect notable est l’évolution de mon chaos visuel. Celui-ci est devenu plus structuré avec des formes géométriques nettes de couleur vive…

Par : Michel C.


Un stage dans lequel je me suis sentie très bien au milieu du groupe. Beaucoup de convivialité, de joie de vivre et de fluidité dans les relations.
Bien des propos entendus de Gilles et de Daniel m’ont fait réfléchir. La réflexion se poursuivra après le stage et j’aspire à aller encore plus radicalement vers l’authenticité dans mes choix de vie.
L’expérience la plus forte que j’ai reçue, c’était hier (avant-dernier jour) lors de l’atelier dit « royal » par Gilles. J’ai été surprise que ma respiration devienne rapide et automatique et j’ai eu la sensation d’être envahie d’une énergie que je ressentais surtout par les contorsions qu’elle me faisait faire et les mouvements spasmodiques. C’est dommage que j’ai essayé de contenir mes mouvements par crainte de perdre tout contrôle. Une chose très remarquable est que cette expérience m’a mise en joie au moment où elle se déroulait. J’en garde encore une sensation d’épanouissement, de plénitude, de grand bien-être.
J’ai la sensation que mon énergie est bloquée dans le haut de mon dos.
J’ai aussi eu une expérience curieuse le matin du deuxième jour de stage. Je me croyais déjà réveillée quand j’ai sentie que je basculais dans le vrai réveil.
Je vais repartir pleine d’énergie et d’optimisme et plus distanciée par rapport aux problèmes actuels de mon existence. Le stage m’encourage beaucoup à intensifier ma pratique car je suis convaincue que ce sera une source d’équilibre physique et psychologique.
Merci à tous et, en particulier, à Gilles.

Par : Christine L.F.


Je souhaite tout d’abord remercier Gilles du fond du cœur pour son dévouement, sa sincérité et sa générosité tant au niveau de son enseignement que pour son énergie.
Cette semaine fut tout simplement magnifique, au niveau humain, énergétique, philosophique et spirituel. Dans mon cas, les exercices ont réveillé en moi des premiers résultats très intéressants (sensation de lévitation, tourbillons continus dans le chaos visuel, sensation de détachement du matériel, émerveillement devant la nature…) me donnant ainsi une énergie et un courage incommensurable pour persévérer sur le chemin du phosphénisme. Et bien sûr, un grand merci à toute l’équipe organisatrice (Daniel, Naïma, Franck, Thomas et Kevin).

Par : Kevin J.


Lumineuses ces 5 journées ! J’aborde avec sérénité la suite de mon existence. Les phosphènes m’ouvrent des portes insoupçonnées sur moi-même et je découvre des possibilités inouïes.
Je rentre avec la conviction que je ne suis pas venue ici par hasard, mais bien guidée par quelque chose que je peux avoir trouvé ! Et puis quelle harmonie, toutes ces personnes avec qui j’ai échangé, nous étions dans la même bulle !
Merci pour ce merveilleux moment passé en votre compagnie, quelle disponibilité et ouverture ! Je suis pressée de pratiquer et de recommencer !

Par : Dolly D.M.


Voilà l’expérience qui m’a le plus marqué parmi toutes celles que j’ai vécues cette semaine. Ça s’est passé dans la forêt où nous faisions généralement les exercices Cet atelier suivait un exercice de convergence que j’avais du mal à faire à la maison. Grâce à l’explication du professeur, j’ai compris comment converger correctement. Donc, l’exercice suivant était un atelier où il fallait s’imaginer lors d’une cérémonie de sacrifice où il fallait ouvrir son cœur et le tendre comme une offrande. Je me suis allongé en essayant de me décontracter et en imaginant une cérémonie indienne où les personnages dansaient en rythme autour de moi. J’ai alors imaginé que j’ouvrais ma peau et que je sortais mon cœur en le tendant à bout de bras vers le ciel.
Puis j’ai imaginé en même temps une petite porte qui s’ouvrait à l’endroit de mon chacra juste à côté du cœur. J’ai imaginé cette scène plusieurs fois durant l’atelier. Je voyais très bien mon cœur dans mes mains et la porte ouverte à côté mais les personnages qui dansaient étaient plutôt dans le flou. Puis à la fin de l’exercice, une image très nette est apparue comme un flash très court, très net mais dont je me souviens encore parfaitement. Il y avait mon fils d’un côté d’une sorte d’établi, moi de l’autre, entre nous deux un câble ou une corde qui nous reliait. Puis une sorte de hache s’est abattue en tranchant ce cordon. Juste après l’exercice s’est terminé. Je suis donc passé inducteur au suivant. Et là, tout en induisant, cette image m’est revenue et j’ai compris comme un message, comme s’il était temps de couper le cordon entre mon fils et moi.

La relation que j’entretiens avec lui est très fusionnelle et ceci m’a fait très mal. Mes larmes ont commencé à couler ; j’ai essayé de les retenir en me concentrant sur mon travail, mais il n’y avait rien à faire, c’était trop fort. Dès la fin de l’exercice, j’ai essuyé discrètement mes larmes, parce que j’avais honte ; faisant partie du « staff », j’ai voulu rester sérieux. Mais c’était trop fort et un stagiaire est venu me consoler ce qui a eu pour effet de me faire pleurer encore plus. Le professeur l’ayant remarqué m’a dit que je pouvais me retirer pour que ça passe.
Je suis parti plus loin dans la forêt m’asseoir pour reprendre mes esprits. J’ai pleuré comme ça ne m’était jamais arrivé depuis plus de 20 ans avec une tristesse si profonde que j’avais mal dans la poitrine. En même temps, je me demandais pourquoi c’était si fort alors que j’avais déjà réfléchi à cette situation et que je savais très bien que je couperais ce cordon de façon naturelle et en temps voulu. J’ai fini par me dire que de toute façon, ce n’était pas le moment et que je ferai ceci en temps voulu. Je suis parti me rafraîchir à la rivière et me mettre de l’eau sur le visage pour revenir discrètement. J’ai continué la journée en me forçant à ne plus y penser car dès que l’image me revenait, les sensations aussi. Pendant la pause du repas, j’en ai parlé à Naïma qui en a parlé à Daniel et celui-ci m’a expliqué que ce n’était pas du tout quelque chose que j’avais à faire, mais tout simplement de « l’épuration ».
Ensuite, j’ai très bien compris que plusieurs personnes de mon entourage m’avaient dit que je devais « couper le cordon », que je n’y avais pas porté attention mais que c’était resté dans un coin de ma tête et que ça me bouffait sans que je m’en rende compte. J’ai compris aussi qu’avec l’émotion c’est beaucoup plus dur d’expliquer les choses car je pense que si une personne m’avait relaté cette expérience, je lui aurais sûrement parlé de l’épuration.
Comme quoi ces stages à plusieurs personnes sont vraiment utiles car je ne sais pas si ça irait aussi bien pour moi si cette expérience avait été vécue tout seul chez moi.

Par : Franck B.


Ce second stage est différent du premier. Le groupe est différent aussi. Peut-être que Gilles influence son entourage.
C’est un être plein de fougue, plein d’énergie, généreux dans ses explications. Je me suis sentie en confiance. Je me sens beaucoup plus ancrée. La nature a été tellement présente dans ce programme que j’ai repris contact avec elle. Étant paysanne, je suis pourtant dans cette harmonie, mais étant détachée du travail quotidien, rien de tel pour reprendre un dynamisme, une motivation pour m’unir encore et encore avec Mère Nature.
Je me réconcilie avec la vie. La lumière des phosphènes a contribué à cet élan.
Merci à tous encore et encore. Je crois que pour l’année prochaine un stage sera la récompense d’une année d’entraînement : balancements, rythmes, phosphènes etc.
Maintenant, j’ai de bons repères, surtout le rire de Gilles qui résonne encore dans la tête. (…) Je monte en énergie, vitalité. Je me sens vivante dans ma nature, dans les éléments.
Merci à l’équipe.

Par : Odile A.


…L’équipe nous reçoit royalement. Mon régime alimentaire étant particulier, Naïma, notre hôtesse, accepte gentiment de me laisser un peu de place pour faire ma cuisine. Toute l’équipe est aux petits soins avec nous, elle a à cœur de nous mettre à l’aise. Thomas, Franck, Kevin sont vraiment très gentils avec nous. Les facéties de notre instructeur mettent de l’animation dans le camp mais aussi dans la cuisine où il y a quelques fous rires de temps à autre. Daniel veille à ce que tout le monde se sente bien. Il discute avec les uns et les autres, dispense ses conseils. (…) Et je m’habitue à notre instructeur Gilles, plein de vie et d’énergie. Un vrai tourbillon. Puis vient le troisième jour et là, quelques sensations visuelles très belles, de la lumière qui pulse au rythme de la musique, une colonne vertébrale qui se réchauffe très légèrement après avoir dansé avec un serpent, le soir on fait danser les étoiles. Et puis la passion de Gilles pour le phosphénisme et les rythmes carrés-syncopés-polyrythmiques.
Avant de se coucher encore une petite expérience, histoire de voir l’aura. Dernier jour, j’ai conscience de toutes les informations et explications précieuses que Gilles nous a données et sa voix ne me gêne plus du tout. Je me surprends à l’apprécier. Je quitte un groupe vraiment sympathique qui s’est totalement investi dans les différents ateliers que Gilles nous a proposés. Au revoir à la forêt où se sont déroulées la plupart des expériences. Au revoir à toute l’équipe. Encore un dernier au revoir à Marie Thérèse, la dame du jardin biologique ; avant mon départ, elle m’a fait un joli cadeau. Une belle générosité de sa part. Une générosité qui a marqué tout le stage, une générosité qu’on a envie de vivre une prochaine fois si les circonstances le permettent.

Par : Kelly


Passionné par la Science Occulte depuis mon plus jeune âge, je n’ai découvert aucune méthode convaincante avant de découvrir le phosphénisme par Internet.
Après quelques mois de lecture et de pratique, j’ai vécu plusieurs expériences telles que les éveils dans le sommeil, les rêves lucides, un sentiment de balancement, le renforcement du caractère, l’apparition des images dans le chaos visuel. Je me suis ensuite décidé à suivre un stage afin de peaufiner les différentes méthodes. Ce stage m’a permis de travailler l’ondulation mentale dans un environnement naturel.
Le stage était riche en informations et m’a permis de voir les différentes approches du phosphénisme animé par Gilles, un être de lumière rempli de sagesse.
J’ai pu faire des rapprochements avec ma religion et trouver des réponses à des questions que je me posais depuis fort longtemps. Le stage en lui-même était très convivial : très bon accueil et bon cadre.
Je tiens à remercier Daniel sans oublier le Dr Lefebure pour cette belle opportunité et Gilles pour sa bonne humeur.

Par : Kisanabth K.


Difficile d’exprimer ce que j’ai ressenti et expérimenté au cours de ce stage.

  • (…)
  • Découverte de Gilles, de son côté abrupt de prime abord, de son intégrité, son entièreté, son engagement total pour la lumière
  • Cohérence et extrême richesse des explications, des développements sur l’énergie, les rythmes, les cultures…
  • Ce stage a été un approfondissement et une redécouverte : approfondissement des bases du premier stage et redécouverte aussi, car certaines sensations de rythmes à l’intérieur au cours de cette semaine, je me suis rendue compte que je les ressentais régulièrement à différents moments de ma vie (aïkido, sexualité). Mais je ne pouvais mettre de mots dessus. Maintenant les choses sont beaucoup plus claires et ont un sens.
  • Un stage qui restera dans mon cœur pour longtemps. La disponibilité de tous et l’ouverture… très agréable.

Merci à toute l’équipe pour tant de travail et de dévouement. Tout était fluide.
Je repars plus calme, plus forte. J’espère avoir compris suffisamment de choses pour utiliser les techniques avec mes élèves en aïkido.
Merci encore pour cet enseignement précis et définitif sur la lumière et les rythmes.

Par : Agnès B.


Après l’apparition d’acouphènes (chants des cigales dans l’oreille droite), je me suis mise à la recherche de quelque chose.
Je pratique et enseigne le yoga qui m’apporte plus de stabilité et d’harmonie mais je suis toujours à la recherche d’éléments pour ma transformation.
La lumière était déjà un compagnon de voyage. Ce stage confirme que tout est vibrations, rythmes.
Unir vibrations, pensées et phosphènes = expériences de vie = évolution
Phosphénisme rime avec simplicité, spontanéité, persévérance et aboutissement. Dorénavant, le phosphénisme va faire partie de mon quotidien.
Merci à Gilles pour ce stage, pour son authenticité et sa relation avec la nature.

Par : Pascale D.


J’ai commencé le phosphénisme en 2000 et j’ai travaillé très régulièrement au moins 1h par jour, gyrascope etc., seul ou en groupe…
J’ai arrêté le travail quotidien il y a 4 ans ma vie ayant changé, du reste, j’estime que je stagnais (j’ai eu 3 montées de Koundalini qui se sont arrêtées entre les épaules et pas mal de voyages astraux mais pas « initiatiques ».
Je pense que j’avais un certain nombre de problèmes humains à régler (ce n’est pas encore fini). J’ai décidé de reprendre le phosphénisme avec ce stage. J’ai bien senti le chacra racine et des courants d’énergie dans le dos.

Par : Stéphane C.


Tout d’abord si j’avais à définir ce stage, je dirais qu’il était EXTRAORDINAIRE.
Au-delà de tout ce que j’ai connu jusqu’alors et, en même temps, complètement dans ce que je recherchais et ce que je demandais dans mes prières.
Quelle ne fut pas ma joie intense de trouver de nouvelles clefs pour accéder à plus de spiritualité, plus de lumière !

Le deuxième stage a été la continuité du premier, chaque jour plus intense, plus profond, plus fort.
Comme dans le 1er stage, j’ai vécu un début de lévitation, et j’ai senti le haut de mon corps complètement en apesanteur ; lorsque Gilles nous a demandé de donner la main à deux autres personnes, j’ai soulevé leurs bras qui n’avaient plus de poids et on se sentait tirés vers le haut, et tout cela en pleine conscience !

Nous avons également passé la porte « seuil » lorsque nous avons entendu aboyer des chiens et ensuite des meutes de loups hurlaient ! Expérience incroyable !
J’ai également ressenti tous mes chakras tourner dans le dos, sauf le sahasraha chakra et mulhadara chakra.
À chaque atelier je sentais la montée de la koundalini, tel un serpent qui se déplaçait en provoquant des à-coups réguliers et des petits soubresauts qui se répercutaient dans tous le corps.
Et pour la « solarisation », ma tête s’est embarquée dans un mouvement de rotation verticale et horizontale, c’était étonnant et très agréable.

Pour la relaxation sur la musique, tous mes chakras ont dansé sur le rythme de la musique, c’était prodigieux et j’observais ce qui se passait et ce que je ressentais avec contemplation et beaucoup de bonheur.
Pendant toutes ces expériences j’ai vécu des moments extraordinaires, les mots ne suffisent pas à exprimer ce que j’ai réellement ressenti, beaucoup de lumière, beaucoup d’amour lumineux à redonner et s’est ouverte la porte vers un autre monde ; une « levée » de voile tout à fait réelle m’a transmutée.

Encore mille fois merci pour tout ce que tu mets en place pour nous permettre d’accéder à plus de développement spirituel ; pour être le gardien de ce prodigieux savoir initiatique
Merci à Francesc et Gilles, pour leur professionnalisme, leurs compétences inouïes et leurs connaissances.

J’ai hâte de continuer, ce n’est pas terminé mais comme je suis enseignante, je ne suis disponible que pendant les vacances scolaires.

Par : Odile P.


Ces 6 jours passés à la Bastide d’Engras se placent sous le signe de l’harmonie, de la puissance et de la magie :
Le lieu paisible et enchanteur, les endroits choisis pour les exercices, tout contribue à créer l’harmonie. Harmonie entre les stagiaires. Harmonie dans les relations entre l’équipe des organisateurs et les participants. C’est une bonne idée d’avoir trois d’entre eux qui suivent le stage. Thomas, Franck et Kevin se souviendront sûrement de ces journées chargées ! Merci à Naïma qui fait si discrètement tenir les choses ensemble.
Chacun se sent en confiance et l’on voit les visages changer : les inconnus de la première heure sont devenus si proches ! Quant à Gilles, il joue avec le groupe comme d’un instrument : harmonie dans l’alternance des exercices, des récits, des moments de rires, des explications.
Les rythmes sont puissants et cela se traduit par une cohésion de plus en plus grande entre nous. Les histoires de vie des autres font écho à la mienne et je m’attends déjà à des transformations puissantes. L’énergie qui monte permet d’impulser des projets forts.
Les conseils de Daniel m’ouvrent des perspectives entièrement neuves. Je sais pour en avoir déjà fait l’expérience que je vais avoir de l’énergie pour plusieurs mois et que je vais réaliser ce qui m’apparaissait difficile voire impossible il y a une semaine.
Ce stage est magique ! C’est l’alchimie des rencontres, un univers de sons nouveaux : guimbarde, didgeridoo fait à la main… accent chantant d’Elektra ou de Paola, cigales…
Plaisir de jouer dans un champ de tournesols, ou de grimper dans l’arbre ADN.
Merci à tous.

Par : Thérèse D.


Bonjour Daniel,
J’ai été très content de vous connaître ainsi que l’équipe qui t’accompagne. J’ai passé un super séjour pendant le stage. J’ai beaucoup appris sur le phosphénisme, le but et comment y parvenir. J’ai beaucoup aimé le stage de Francesc. Il est très pédagogue et il maîtrise bien son sujet. J’ai aussi bien aimé les stages de Gilles dans la nature qui nous rapprochent beaucoup plus de nos ancêtres. Un bravo pour la cuisine et la gentillesse de Thomas.
J’ai adoré le cadre et l’environnement du stage et j’ai eu un grand plaisir de te connaître et de t’écouter.
La nuit avec Gilles où l’on a fait « sauter les étoiles », J’ai trouvé l’expérience incroyable.
Il est vrai que je suis débutant et que je dois enlever la carapace qui m’isole de l’extérieur Mais je compte bien m’entraîner chez moi, et qu’au prochain stage je pourrai avoir plus de résultats dans les ateliers.
Au plaisir de vous revoir

Par : Bernard M.


Tout d’abord un grand merci de la richesse de ces rencontres et partages : pour vous c’est un gros travail que cette organisation et le moment en lui-même du stage est précédé et suivi d’autant. Et pour nous que du bonheur !
Concernant le contenu des cours, si je n’ai pas tout saisi à certains moments des explications de Gilles (qui m’ont semblées s’envoler bien haut tant il maîtrise les sujets), j’ai été touché par la simplicité du personnage, son authenticité et surtout par sa rectitude : pas de compromissions ! Rester soi et intègre quelles que soient les circonstances, pas d’oreille complaisante aux sirènes du mercantilisme et ça, ça me plait bien !!! Donc merci Gilles de cette rencontre même si elle devait bien être écrite quelque part…
J’ai fait de mon mieux, avec ma compétence (modeste j’en conviens) pour tous les exercices proposés et j’ai induit du mieux que j’ai pu. Je ne peux pas dire que j’y ai ressenti quelque chose de particulier dans cette fonction émetteur qui aurait pu infirmer ou confirmer que je m’y prenais de la bonne façon. Je suis bien conscient qu’il y a du boulot…
Quant à la fonction récepteur, dans un des exercices où il fallait faire tourner l’énergie, j’ai bien cru que j’allais tomber, j’ai d’ailleurs écarté les bras pour me retenir, ceci ayant eu pour effet de me déconcentrer totalement et de perdre le fil de l’exercice. Dans de nombreuses autres occasions, je « sentais » très bien, les yeux fermés, la présence autour de moi des stagiaires qui induisaient.
Encore merci de ces instants partagés.

Par : Jean claude C.


Les principes du phosphénisme - que j’ai découvert « par hasard » - m’ont permis de comprendre l’importance qu’ont eu les balancements (latéral et antéropostérieur) dans ma jeunesse ainsi que les effets qu’ils ont induits sur ma personne : mémoire d’éléphant, maturité, intuition, développement de « flashs » personnels, forte volonté et persévérance.
Si ces effets - dont j’ignorais l’origine - se sont certes estompés par l’arrêt de ces pratiques durant de très nombreuses années, ils sont toujours restés gravés dans ma mémoire et j’ai régulièrement eu envie de retrouver le chemin qui m’y reconduirait. Toujours en vain.
Participer à ce stage a donc été pour moi le moyen de commencer à renouer avec mes racines. Mais il a donné lieu également à des expériences aussi enrichissantes qu’inattendues parmi lesquelles :
Découverte de la sensation physique de l’énergie ;
Révélation de l’importance de la respiration rythmée (énergie, début d’épuration des pensées émotionnelles) ;
Sensations merveilleuses et insolites (sentir la présence de ses guides spirituels, pénétration de son double dans un arbre, vibration de différentes parties du corps au sixième de seconde...)
Bien-être profond...
Je souhaite à chacun d’avoir la chance d’emprunter ce chemin fabuleux qui nous fait grandir tout en nous permettant, au gré de nos envies, d’admirer et de visiter des paysages plus vrais que nature, de nous envoler vers les cieux, ou d’observer des « guirlandes » d’étoiles.
Mais la réussite de ce stage repose, sans aucun doute, sur l’implication, l’énergie et l’ambiance sympathique du groupe ainsi que sur les conseils et la présence (forte, discrète et subtile) de notre professeur Gilles. Je les en remercie vivement.
J’adresse également tous mes remerciements à M. Stiennon et son épouse, pour leur accueil et leur sollicitude, à Franck, Thomas et Kevin pour leur disponibilité et leur gentillesse.

Par : Muriel D.


Deuxième semaine de stage animé par Gilles GABLAIN ; sa façon de travailler était quelque peu différente de Francesc mais fort enrichissante. Je trouve cela bien d’effectuer les stages avec différents professeurs.
On sent que Gilles est empli d’énergie et plein de vie.
Cette formation va me permettre d’avancer à un rythme beaucoup plus soutenu et de meilleure qualité, de me comprendre mieux moi-même ; car il y a des questions auxquelles je souhaite trouver des réponses et je sais qu’avec l’aide du Phosphénisme et de ses applications multiples je vais pouvoir les obtenir.
Le fait de savoir que grâce au Phosphénisme, je vais pouvoir petit à petit et avec du travail, utiliser mon plein potentiel, cela m’emplit de joie.

Par : Kevin D.


Je n’approfondirai pas plus sur mes expériences tant il y a à dire, mais je me dois de dire quelques mots sur Gilles.
Il est rare de nos jours d’avoir la chance de rencontrer un « passionné », c’est pourtant bien le cas de Gilles, passionné par excellence de chamanisme, amoureux de la nature, être de lumière, explorateur inconsidéré de l’univers, orateur hors pair et très bon professeur, Gilles témoigne de la grandeur du Phosphénisme. Merci à toute l’école Lefebure, à Daniel pour l’engouement sans trêves dont il fait preuve avec patiente dans l’investigation de sa mission.

Par : Thomas B.


Une semaine de NATURO-PHOSPHÉNOLOGIE dans la forêt a été simplement fantastique. Avec la bienveillance du gardien du seuil de la forêt, nous avons pratiqué les exercices phosphéniques dans une clairière en présence de Veda, sans oublier le lavoir, lieu si particulier.
Je ne sais plus quel exercice, par groupes de 7, j’étais récepteur, j’ai senti mon cou se dilater pour prendre la largeur de mon corps, tout doucement et en rythme (1/6e de seconde) je me transformais en arbre, j’ai senti mes mains et mes pieds pénétrer dans la terre comme des racines, la sensation d’avoir les cheveux qui s’agitaient comme des feuilles au vent. J’étais en communion avec la nature et je sentais la sève fraîche dans mes veines et la température de mon corps baisser tout en douceur.

J’ai eu le privilège d’effectuer un voyage à l’intérieur de mon corps, je suis descendue par mon appareil digestif, j’ai surfé dans mes artères au milieu des globules rouges et soudain j’ai aperçu mon crâne avec mon cerveau et tout le système de circulation sanguine, accompagnés par ma colonne vertébrale qui sont sortis de mon corps comme une projection en 3 dimensions et transparents comme le cristal qui tournaient sur un axe comme pour me faire une démonstration. C’était super le sentiment d’évidence et d’émerveillement que j’ai ressenti devant un spectacle si majestueux.

Journée de formation continue
Nous nous sommes rendus à la clairière juste au dessus du lavoir au milieu de la forêt. Tous en cercle par groupes de 6 (1 récepteur et 5 émetteurs). J’étais en position du récepteur. Allongée au sol, chaque émetteur travaillait sur un chakra, ou avec des rotations ou bien avec des tensions statiques, au rythme de 1/6e de seconde. J’ai fermé les yeux et j’ai réuni et fait descendre l’énergie de mon chakra couronne jusqu’à mon Hara, où j’ai aperçu comme une corde blanche que je suivis du regard avant d’entreprendre mon ascension. J’ai aperçu une île qui flottait au dessus d’un nuage, soudain, je me suis propulsée au dessus de cette île qui était une clairière bordée par des arbres très hauts avec des troncs très droits et des feuillages tout en haut, au milieu de la clairière il y avait un arbre sec, mais pas mort et moi j’étais assise en lotus devant, tout en faisant des balancements verticaux (haut et bas) avec mes bras ouverts formant un angle de 90° de chaque coté. Ce qui était curieux c’est que tous les arbres au tour de moi faisaient le même mouvement que moi, comme pour amplifier l’énergie qui émanait de l’arbre en forme de sphère, jusqu’à m’englober dedans pour se fondre dans l’univers.

Exercice de balancement vertical (avec les angles arrondis) ; le point de concentration montait… Un volcan en éruption s’est présenté devant moi et une brèche verticale s’est ouverte sur la paroi devant moi comme un œil vertical, j’ai instinctivement plongé dedans et je me souviens avoir fait l’observation « même pas chaud, super », je suis sortie par la cheminée du volcan en toupie et j’ai volé autour du volcan…

Cette semaine a été très éprouvante pour moi physiquement, mais ça m’a fait un bien fou, je suis partie regonflée à bloc. Plein de questions dans ma tête et une envie de restructuration de ma vie ainsi que la détermination de mes objectifs, tout en restant sur le chemin de la vie « ici et maintenant ». Difficile de garder les pieds sur terre après tant d’expériences fantastiques. Où est la frontière ? y a-t-il vraiment une frontière ?

Merci à tout le groupe pour le partage inconditionnel et riche en tous points de vue. Merci Gilles pour le partage de ton savoir et d’avoir réveillé, éveillé et émerveillé l’enfant tout au fond de moi, je me suis retrouvée dans ton côté indiscipliné et j’ai adoré ça. La vie est belle… bonne route naturo-phosphénologie.

Par : Emilia G. (Portugal)


Voilà quelque chose à laquelle je ne m’attendais pas… 5 jours de détachement complet des liens trop étroits de ma rationalité, un plongeon dans la nature, un plongeon dans les parties les plus secrètes de moi. Ma nature est rationnelle, concrète, et j’ai tendance à toujours vouloir contrôler mes processus mentaux, en passant trop souvent à côté des subtilités qui existent dans mon âme.
Grâce à Gilles j’ai vécu durant ces jours quelque chose que je ne connaissais pas ; j’ai été conduite progressivement au plus profond de ma conscience, j’ai vécu les rythmes, je m’en suis imprégnée, et entre autres mille choses que j’ai apprises, la plus importante a été la capacité de reconnaître le Phosphénisme naturel, c’est-à-dire le Phosphénisme spontané, celui qui dort dans chacun de nous.
J’ai réussi à partager mon âme avec la nature, et à chaque exercice j’en suis sortie enrichie.
Il ne faut pas croire qu’être le sujet passif dans les ateliers soit la seule clé ; induire avec les rythmes sur un sujet passif c’est la même chose qu’être induite par les autres, même plus instructif : l’énergie envoyée revenait plus forte, en nous apprenant la différence énergétique émanée par chacun dans un échange fantastique.

Chaque jour l’exercice devenait de plus en plus un tourbillon de lumière et d’énergie, entraînant avec lui les énergies-mêmes de la nature, des arbres, de la terre, de l’éclat du soleil, de la musique rythmée qui guidait les mouvements et les pensées. Une union parfaite et complète qui progressivement a renversé ma coquille de rationalité.

Je ne peux pas raconter toutes les expériences, mais je veux décrire celle de ce matin lorsque, allongée dans la forêt et caressée par le son du didgeridoo (un grand merci à notre ami Roy, qui nous a offert cette expérience), je me suis subitement ressentie unis dans la terre, avec un mouvement spiralé tout le long de la colonne ; en ce moment un arbre a commencé à croître de mon nombril, arbre géant et majestueux qui est arrivé à toucher le ciel.

Je peux maintenant percevoir les rythmes qui s’accumulent en moi, les sensations psychiques se mélangent avec les sensations physiques dans un équilibre harmonieux en perpétuel mouvement.
Seuls deux mots pour définir Gilles : Lumière et Énergie, éléments qu’il nous a transmis avec perfection et amour. Un stage que je conseille à tous ceux qui désirent retrouver l’enfant de lumière qui est en nous.
MERCI !!!!

Par : Paola M. (Italie)