Extraits du LIVRE D’OR
VISIO-FORMATION

Livre d'Or
page 1   -  page 2 - page 3

FORMATION par Visio-Formation avec Daniel STIENNON

Je tiens à partager avec vous mon expérience avec la nouvelle méthode de formation. C’est absolument génial. Je vous encourage à participer aux prochaines visio-formations de Phosphénisme. Non seulement c’est super sympa de se trouver ensemble pour la pratique des exercices, mais aussi le fait de passer par une webcam n’enlève rien aux sensations que l’on soit émetteur ou récepteur.
Personnellement pendant un des exercices j’étais récepteur… tout le groupe projetait son double chez moi avec un balancement latéral et le mantra ILLI. J’ai senti une boule d’énergie au niveau de ma gorge qui se dilatait et une sorte de courant électrique au niveau des joues qui s’est diffusé dans mon corps et j’ai eu la nette sensation que mon double faisait des balancements latéraux avec tout le tronc et la tête. À chaque fois qu’il passait par le centre je sentais également comme un courant électrique. Une sensation de légèreté et bien-être difficile à décrire…
Alors n’hésitez surtout pas à vous inscrire aux visio-formations proposées.

Emy


Pour compléter les propos de ma voisine Emy, que j’ai eu le plaisir de « rencontrer » pendant la visio-conférence et à destination de tous ceux qui s’interrogent sur l’outil :
j’ai découvert le phosphénisme il y a un an, autant dire que je suis novice ;
on a l’image du formateur sur l’écran, il a la nôtre en retour ce qui lui permet de vérifier nos mouvements ; on n’apparaît aux autres stagiaires que si on le désire (pas de problème pour les timides), on peut alors s’exprimer au micro à destination de tous ; dans tous les cas de figure un menu déroulant permanent permet d’échanger par écrit, en instantané.
Sur l’ambiance :
décontractée/travailleuse ; le tout dans la bonne humeur,
on découvre Daniel Stiennon, qui met aussitôt à l’aise en dégageant beaucoup de sérénité. On est rapidement dans la sympathie au sens propre du terme, y compris avec les autres correspondants. L’expression est claire, en termes simples, on se laisse porter par les indications, le rythme est donné, la réalisation en est très facilitée.
On « rencontre » d’autres pratiquants (cela rassure), parfois éloignés (c’est amusant, Canada, pays de l’Est…).
Sur mes impressions immédiates :
certitude de ne pas faire d’erreur sur les mouvements et les rythmes, (…)
sentiment d’être dans le vrai, difficile à exprimer.

Un bonus parmi d’autres : en marge des thèmes étudiés (on sent vite qu’il a bien plus à dire), Daniel Stiennon donne quelques indications de-ci de-là. Voilà bien 10 ans que j’avais cessé de chercher à diriger mes rêves façon expansion de conscience, chaque tentative se soldant par un réveil. Deux/trois indications jeudi soir et dès samedi – à la première tentative – un rêve maîtrisé pendant une durée jamais atteinte, très agréable...

Que dire de plus ?
Faire ce qu’il y a de plus séduisant dans le phosphénisme : expérimenter par soi-même.

Christian


La séance de visio-formation est une réussite totale et le contact avec Daniel Stiennon très agréable. Vous devez vous inscrire pour comprendre la valeur de la formation en ligne.

Claudiu (Roumania)


Pendant les exercices proposés par Daniel, les sensations, les vibrations, les projections de mon double ont été amplement présentes, ce n’est pas parce que nous nous trouvons aux 4 coins du globe liés par le réseau de télécommunication comme Internet, que les expériences sont de moins bonne qualité. Pour moi c’était comme si nous étions tous ensemble dans la même pièce.
Pour vous donner quelques détails croustillants, voici quelques expériences que j’ai vécues pendant les 4 cours :
Projection de mon double avec balancement latéral et le mantra ILLI :
- Projection sur Rose Marie, j’ai senti des vibrations comme si j’étais enveloppée dans un tourbillon assez agréable je dois l’avouer…
- Projection sur Peggie, j’ai senti une douceur et un bien-être qui ont bien apaisé mon cœur…
- Projection sur Jean-Luc, alors là je me suis sentie carrément aspirée…
- Projection sur Geneviève, une joie immense m’a envahie, son sourire était très présent et nous avons fait les balancements ensemble dans la joie et dans une communion pure.
Concernant l’exercice de la sphère pulsante, c’était aussi très intéressant, après plusieurs exercices rythmés, ça a été très simple pour moi de m’extérioriser. En effet, je me suis retrouvée dans une ruelle étroite au milieu de bâtiments de 6 ou 8 étages (pas le temps de les compter) très ressemblante avec celles de certaines villes d’Italie. J’étais là au milieu de la ruelle avec ma sphère argentée qui se dilatait à chaque fois que je prononçais « A » et se contractait à chaque fois que je prononçais « O » tout cela dans une ambiance pleine de joie et d’amour inconditionnel sous un ciel extrêmement lumineux.

Juste un petit mot de plus, les exercices et les expériences ne s’arrêtent pas au niveau de la pratique ni aux rêves. Dans la vie quotidienne, ce sentiment de bien-être continue jusqu’à pouvoir dire que je suis en paix avec moi-même et que du coup, et face à l’adversité de la vie, tout roule beaucoup plus sereinement.

Vous m’excuserez de ne pas donner plus de détails, mais chaque expérience est très personnelle, ce sont nos propres rythmes que nous découvrons, sans oublier que le Phosphénisme nous conduit vers le meilleur de nous-mêmes.

Emila (Portugal)


J’ai pratiqué le Phosphénisme seule pendant une année mais la visio-formation est un outil formidable pour optimiser la pratique.
Je suis une débutante et le contact avec Daniel est rassurant, car il sait nous mettre en confiance en respectant la sensibilité de chacun.
Ma première expérience s’est manifestée par un rêve dans lequel j’étais parfaitement consciente que je rêvais et qui m’a permis d’aborder calmement une situation difficile vécue actuellement.
J’ai hâte de progresser en continuant les balancements pour découvrir les multiples bienfaits…
Merci encore à Daniel pour la vidéo-formation qui est un moyen formidable pour permettre à un grand nombre de personnes de pratiquer le Phosphénisme et d’évoluer vers une vie faite d’amour et de partage.

Genova


Je me suis intéressée au phosphénisme il y a 4 ans pour ma fille qui avait une forte dyslexie et un souci d’apprentissage. Elle a réussi son examen haut la main, alors qu’avant elle éprouvait de grandes difficultés à mémoriser dans le temps le savoir acquis.
Je reprends mes études et j’ai décidé de suivre le stage de base en ligne pour renforcer ma mémoire qui a subi des altérations à la suite d’une opération ratée.

- J’ai trouvé cette formation avec Daniel super ! C’est comme si nous étions dans un cours en personne sans les frais d’hébergement de voyage et sans la fatigue.
- L’image était impeccable, le son toujours compréhensible.
- Cerise sur le gâteau, on voit ses collègues de classe. Même si l’image n’est pas toujours aussi claire que celle du professeur, car les élèves se connectent des quatre coins de la planète. C’était super de voir les visages de chaque phosphéniste en herbe qui le souhaitait et de dialoguer.
- Comme dans un vrai cours chacun peut demander à passer au tableau afin de bénéficier de corrections.

Depuis, je pratique régulièrement mes balancements et attends le prochain cours avec impatience.
Je remercie Daniel pour ce partage de Savoirs qui nous ouvre plein de perspectives d’amélioration de soi.

Pascale


C’est super d’être en groupe, et de sortir de la solitude pour le travail phosphénique.
J’ai particulièrement apprécié l’approfondissement des exercices et les petits détails permettant de progresser.
Curieusement, j’ai plus ressenti un « décrochage » de mon double lors des premiers balancements, que par la suite.
Par contre, j’avais par moments des sensations très agréables dans la colonne, pendant les balancements, avec parfois un petit soubresaut.
Ces temps-ci, je ne savais plus trop quel exercice faire, donc je vais me concentrer sur le balancement du double, tel qu’on l’a fait.
En tout cas merci encore pour avoir mis tout ça en place, et vivement la prochaine formation.

Jean L.


Avant tout, félicitations pour la performance ; il est agréable de voir que tous les efforts que vous avez déployés sont un succès.
Je suis rassurée de voir que mon entraînement quotidien est en adéquation. À ce sujet, lors du balancement latéral, mon point de concentration se trouvait dans ma tête.
Pour ce qui est de la visualisation du double, je n’ai eu aucune difficulté pour visualiser mon double et le projeter tant dans une autre pièce de la maison que chez les 3 phosphénautes. Ce sont des phénomènes qui surgissent parfois lors de mes exercices.
En ce qui concerne les deux premières phosphénautes, la projection dans une semi-obscurité m’a été plus facile. J’ai eu la sensation de me mouvoir dans leur environnement. En revanche, lors de la projection chez le dernier phosphénaute, la clarté pour moi a été gênante et j’ai dû faire un effort.
Je suis vraiment très heureuse de cette première participation car elle m’a beaucoup apporté.
Dans les jours qui viennent, si des phénomènes se manifestent, je ne manquerais pas de vous en informer. Dans le travail que vous développez, soyez assuré qu’à mon niveau j’y participe par la pensée. Merci pour tout votre investissement.

Gisèle B. D.


Merci pour cette expérience fascinante possible grâce à la technologie et grâce à vous qui avez su mettre en place une telle organisation.
À la suite de la visio-formation, j’ai enchaîné avec la méditation quotidienne, (matin et soir).
Je commence par faire certains pranayamas (respiration) avec phosphènes et balancements, comme toujours, et ensuite, j’initie la méditation proprement dite avec un phosphène ; à la fin (environ 30 min ou plus en fonction de mon emploi du temps), je recommence à phosphéniser avec balancements et j’envoie de la lumière à des amis, à la Terre, à l’univers.

Depuis quelque temps j’ai des balancements qui partent de la colonne vertébrale et font vibrer tout mon corps de façon modérée, mais plus intense si je fais des postures de yoga pendant 2h ou 3h et que j’enchaîne sur une méditation.
Au départ c’était des secousses et ensuite elles sont devenues des mouvements tourbillonnaires sur toute la colonne vertébrale (je suis en position de lotus) : d’abord très subtils puis, petit à petit de plus en plus amples, avec souvent un fort dégagement de chaleur.
Donc, ce soir je fais ma pratique et j’ai eu 3 tournoiements intenses de tout mon corps et de la tête, ce qui est nouveau : si elle avait pu tourner à 360°, elle l’aurait fait, et ça allait très, très vite (toujours assise sur mon lit, en position de lotus avec des coussins dans le dos pour que la colonne soit bien droite).

Et à la fin de la pratique j’ai re-phosphénisé avec des balancements ; s’en sont suivies [ou se sont ensuivies] des secousses circulaires d’une intensité exceptionnelle et j’ai cru que les lattes de mon sommier allaient céder sous le mouvement de mon corps, c’est comme si un énorme moteur se mettait en route ; j’étais secouée comme « un prunier », les vibrations étaient hyper rapides, et dans le sens circulaire mais aussi latéral : j’en ai attrapé un fou rire car c’était vraiment ouf et puis tout s’est calmé petit à petit.
Le mouvement part toujours de la colonne vertébrale pour se diffuser au-delà.
Et pendant tout ce temps je pensais à mon double qui se projetait en avant.

Je ne sais si je vous avais parlé de ce qui m’est arrivé la nuit du mardi au mercredi du stage de la 2e semaine chez vous : en fait mes chakras se sont mis à tourner dans mon dos de façon vraiment palpable et dès que je fermais les yeux pour m’endormir, je sentais que j’étais propulsée immédiatement à une vitesse phénoménale dans le « vide » ou le tout ??? avec une sensation d’infini, je ne sais pas mais en tout cas, j’ai eu très peur et je n’ai pas pu dormir une bonne partie de la nuit de peur d’être éjectée.
Affaire à suivre…
Quelle chance de vivre à cette époque !!!!

Odile P.


J’ai bien aimé la VISIO-FORMATION.
Bien content de te voir en personne et de faire cette formation avec toi, c’est comme si on y était ; le son était excellent et l’image de première qualité.
J’ai trouvé que tu avais l’air en forme.
La magie d’internet nous a permis d’être aux quatre coins du monde et de participer ensemble à un exercice de groupe ; c’est vraiment impressionnant et intéressant.

Les exercices me sont familiers donc assez faciles à exécuter. Je suis convaincu que la télépathie phosphénique fonctionne ; tu verras bien avec les commentaires de Odile, Paola et de Georges. J’ai aimé les explications spécifiques que tu as données tout au long de la formation. Toutes sortes de petits détails qui font la différence et qui permettent de progresser.
Principalement les conseils que tu as donnés à Georges L. à savoir : Tourner 3 fois…

Ici il est encore 15h00 p.m.
Je vais voir cette nuit si j’ai une suite intéressante à te communiquer pour demain matin.
Bonne journée et encore félicitations.

Germain et Nicole (Canada)


Bravo pour cette formation que tu mets à notre disposition sans que l’on bouge de chez nous. J’ai adoré ! J’avoue que je ne suis pas très assidue dans la pratique du Phosphénisme mais après ce premier cours j’ai eu envie de refaire seule tout ce que nous avons fait ensemble.
Et ce matin j’ai recommencé. Je ne m’arrêterai plus.
Tu as vraiment le chic pour rassembler les gens. J’ai été emballée par le fait de savoir que nous étions si nombreux et surtout aussi éloignés physiquement les uns des autres et en même temps si proches. Canada, Suisse, Italie, Maroc, France, Belgique, Pays d’Afriques, Pays de l’Est etc. Et moi dans mon petit village du centre Var, tous réunis pour le Phosphénisme.
Quelle belle et grande famille que le Dr Lefebure a fondée autour de sa géniale invention qu’est le PHOSPHÉNISME. Merci pour tout à toute l’équipe…

Rose Marie

P.S. : Quelle nuit !!! Après bien longtemps je viens de passer une nuit sans réveils fréquents. J’ai fait le phosphène pour l’endormissement et incroyable. Je n’ai pas terminé le 3ème que je sombrais déjà dans les bras de Morphée. En plus d’une nuit paisible je me souviens même de mes rêves (2). Je me suis réveillée avec une pêche… Bon c’est réellement parti, phosphènes tous les jours 45 mn et le soir pour m’endormir. À suivre… Merci Daniel car ça c’est grâce à toi et à cette magnifique formation à distance. Quelle prouesse !!!

Rose Marie


Voilà maintenant près de deux ans que je connais et pratique le Phosphénisme, mais le « déclic » s’est opéré en moi à l’occasion du stage de cet été (juillet 2011).
Depuis tout est devenu plus clair dans ma vie et dans mes ressentis.
Les exercices dirigés (1ère partie : visio-conférence de télépathie phosphénique), m’ont permis de mieux ressentir mes sensations cérébrales et de mieux visualiser cette « OMBRE » projetée mentalement.

La projection mentale de mon double imagé :
- Pour les expériences de Paula et d’Odile : Cela m’a été très facile, peut-être parce que je les connaissais (stage de juillet 2011), j’ai eu le sentiment que mon « OMBRE » était derrière les deux sujets.

- Sur mon expérience en tant que sujet : Un ressenti de léger tremblement, comme des frissons, suivi d’un mouvement rotatif (sens : gauche à droite) au niveau de mes omoplates, le bassin quant à lui, me semblait figé.
Avant la fin de l’exercice une sensation de légèreté m’a submergé entraînant tout le haut de mon corps (du bassin à la tête) dans une spirale très agréable…

Merci encore pour cette nouvelle forme d’échange qui pour ma part a été très réussie techniquement (son et image). À très bientôt pour la suite… Avec mes meilleures pensées.

Georges L


Je vous remercie beaucoup pour tout le travail que vous accomplissez afin de faire connaître le Phosphénisme et bravo pour avoir mis en place cette formation par visio-conférence.
C’est avec grand plaisir que j’ai pu participer à la première session et j’espère renouveler cette expérience. En ce qui concerne la projection de mon double chez les participants, je ressentais la présence de mon double près de la personne et je lui envoyais de la lumière.
La nuit qui a suivi, j’ai fait un rêve, je me balançais debout sur une balançoire dans l’espace, mais pas loin de moi se trouvait le sommet d’une sorte de tour verte très effilée dont je ne voyais pas le bas, constituée de sorte de marches arrondies, espacées sans attaches, sans liens, juste posées dans l’espace et j’accentuais mon balancement pour pouvoir sauter sur le sommet de cette tour.
Au moment où je sautais sur le haut de la tour… je me suis réveillé ! Grrr !!!
Vivement la prochaine session.

Philippe D.


Que dire sur le premier stage vidéo si ce n’est que c’était parfait !
La vidéo était fluide, de bonne qualité, avec le parfait éclairage, et le son aussi.
Ça m’a fait vraiment plaisir de te revoir après tant d’années, et d’écouter tes conseils comme je les avais reçus lors de ma formation à Paris, rue de l’Ourcq si ma mémoire est bonne.
L’interface est très simple à utiliser et se charge en un instant dans Firefox. Je crois que tu as trouvé avec Adobe Connect une solution de qualité pour répandre le Phosphénisme largement et facilement.
Si vraiment il fallait chercher quelques petits ajouts, je dirais peut-être donner la possibilité à ceux qui ont des connexions internet rapides d’agrandir un peu l’image de la vidéo (et oui, je suis myope), et peut-être aussi une fenêtre de chat un peu plus haute.
Mais j’ai dû me creuser la tête pour trouver ces deux suggestions car vraiment j’ai adoré à la fois re-pratiquer, et la « sensation » de suivre les cours comme dans une salle dans le monde réel, si je puis dire. Donc, que du bon.

Patrick S.


Je ne sais que te dire si ce n’est que tout était de qualité autant la vidéo que ta prestation.
J’ai appris beaucoup de choses nouvelles que je vais m’efforcer de mettre en pratique jusqu’au prochain cours.
Même si les exercices étaient techniques comme de se laisser emporter par le propre poids de sa tête, j’ai parfaitement ressenti la différence avec les balancements classiques.
Je n’ai eu aucune difficulté à me représenter mon double et à le projeter à distance.
J’ai également apprécié la première partie du cours et ton intervention qui avait une connotation théosophique. Tu as raison de dire que nous devons mettre de la lumière dans nos cellules et que d’une part il ne faut jamais négliger le phosphène et que d’autre part il faut savoir aller (entrer) dans la lumière. Vraiment beaucoup d’informations et d’exercices de qualité.
Encore merci et merci à tous les participants.
Au plaisir de vous retrouver

Pascal G.


C’est super et bien confortable de pouvoir suivre une formation tout en restant chez soi. La projection de mon double chez Odile était accompagnée de vibrations très particulières, je n’ai éprouvé aucune difficulté dans la réalisation des exercices ; c’était vraiment comme si nous étions tous réunis. Vraiment j’ai aimé et je préconise ce mode de formation.
La projection chez Paola était géniale, mon double s’est trouvé devant sa maison, devant sa porte et a monté les escaliers pour la rejoindre dans sa pièce. Je l’ai vue, sentie et nous avons « dansé » ensemble dans un tourbillon ascendant, avec un sentiment de félicité, amour et harmonie très prononcé, c’était magnifique. Chez Georges, je n’ai pas eu non plus de difficulté à me projeter près de lui, mon double se trouvait sur sa gauche (écran) et avec l’indicateur j’ai fait naître un tourbillon à sa droite… j’ai été un peu perturbée par les bruits de ses chats… j’ai eu peur qu’il soit tombé et puis, j’ai essayé de chasser cette impression. Mon double s’est balancé juste derrière lui et le tourbillon l’a complètement enveloppé. Merci encore pour cette initiative que le progrès technologique met à notre portée.
Vivement la prochaine formation.

Emilia G. (Portugal)


La visio-formation a été une agréable surprise, j’avais l’idée de quelque chose d’un peu « froid », étant donné la distance des participants, et peut-être moins direct que le travail de groupe en personne. Au contraire, la leçon s’est avérée très addictive, ainsi que super intéressante pour le sujet (la densification du double). Faire les exercices ensemble, même à distance, a été très agréable et énergétique, et la direction de Daniel a été merveilleuse.
En étant le récepteur, j’ai eu la perception d’une lueur diffuse extrêmement lumineuse et stable.
Dans la nuit je n’ai pas eu d’expérience particulière, mais j’ai appris à m’endormir en concentrant mon attention sur les sensations et je me rends compte chaque jour que mon « double » acquiert une densité de plus en plus solide.
Cela a été également très agréable de « revoir » les copains de stage de l’été dernier.
Merci encore

Paola M. (Italie)


Il faut l’avouer, tu as vraiment fait très fort avec la visio-formation. Tu es en train de nous livrer sur un plateau d’argent, le fruit de plus de 30 ans d’expérience et bien plus encore.
Un grand yogi du nom de Selvarajan Yesudian disait : « Je ne veux pas d’un maitre qui m’influence. Je veux un maitre qui m’enseigne à ne pas me laisser influencer. »

Daniel STIENNON dit toujours NON à toute forme d’endoctrinement. Il est l’illustration parfaite de cette expression et se révèle être, à notre plus grand bonheur, ce guide bienveillant toujours à l’écoute et toujours prêt à nous aider.
Daniel est un mentor atypique, en ce sens qu’il ne cherche jamais à vous influencer. De ma vie, je n’ai jamais vu quelqu’un se dévouer à ce point pour une cause aussi noble. A part Mère Teresa peut-être…
Son sens du sacrifice, son abnégation et son dévouement n’ont d’égal que sa grandeur d’âme. Sans lui, l’œuvre du Dr Lefebure aurait malencontreusement sombré dans l’oubli et l’humanité passera à côté de son âge d’or.

Daniel, tu as su exploiter les outils et les ressources d’internet pour réunir autour de la même table, ou plus exactement autour de ta personne si magnétique, si généreuse et au même moment toutes les personnes, à travers le vaste monde, qui ont la chance de pratiquer le Phosphénisme et peuvent venir agrandir le cercle de la visio-conférence. C’est une avancée extraordinaire qui a aussi le mérite de motiver tous ceux et toutes celles qui, comme moi, sont un peu à la traine et ne pratiquent que de manière très épisodique. C’est un cadeau inespéré que tu nous offres et je ne te remercierai jamais assez pour ça.

Hassan B. - Maroc (casablanca)


Cours de qualité, j’ai aimé cette forme de pratique.
Merci Daniel

Alain (Gabon - pays d’Afrique)


Tout d’abord, un grand merci pour cette initiative de donner des formations en visio-conférence. En nous affranchissant de nombreuses contraintes d’ordre matériel, vous nous offrez ainsi un accès aisé pour nous former au Phosphénisme de manière moins impersonnelle et solitaire. Cela va contribuer j’en suis convaincu à propulser plus largement et rapidement la diffusion de l’enseignement du Dr Lefebure.
Je profite de l’occasion pour me présenter succinctement.
J’ai découvert l’existence du Phosphénisme il y a un peu moins d’un an au « hasard » d’une lecture sur les facultés cérébrales et, curieux, je suis aller rôder sur le net. Le sujet m’a tellement intéressé, que très vite je me suis procuré le matériel ad hoc pour mieux m’informer et expérimenter cette science.
J’ai commencé à lire les ouvrages du Dr Lefebure, j’ai écouté et réécouté son cours, et j’ai expérimenté de manière je l’avoue un peu aléatoire et sporadique les différents exercices proposés. J’ai surtout pratiqué régulièrement le mixage phosphénique profitant autant que possible du moindre rayon de soleil à ma portée.
Je me suis inscrit à cette visio-formation un peu pour voir où j’en étais au niveau de ma pratique du Phosphénisme, un peu pour voir comment pouvait se passer ce type de formation. La très bonne qualité des différents supports proposés que ce soit les livres, cours mp3, vidéos, forum, encyclopédie (je remercie au passage les personnes ayant contribuées à ce travail considérable) fournissant déjà largement de quoi apprendre et se former, je m’interrogeais donc sur le plus apporté. Le mieux pour ce faire une idée juste consiste pour moi à expérimenter ; c’est maintenant chose faite.

La première partie de l’expérience à été pour moi proche de ce que je faisais mis à part que je n’avais pas encore abordé le dédoublement à partir des balancements. Ça m’a également permis de corriger mes balancements que je faisais trop doucement (je n’osais pas laisser aller le poids de ma tête). Là où j’ai été réellement « bluffé », c’est lorsque nous nous sommes entraînés à la projection du double. Jusque là, ma maigre expérience à partir des contractions statique ne m’avait encore rien apporté de manière consciente ; ni pendant l’expérience, ni après. Or il s’est passé en ce qui me concerne quelque chose que je n’imaginais pas vivre par internet ! et je n’arrive toujours pas à me l’expliquer. Je suis parvenu facilement à imaginer mon double projeté assez nettement puis, j’ai ressenti tout d’abord des émotions positives mais indéfinissables monter puis peu à peu se transformer en une sorte enthousiasme vibratoire. Cela crescendo sur les trois expériences. Comment expliquer cela ? De nombreuses questions restent sans réponses.

1) J’ai du mal à croire que nos doubles suivent les réseaux internet ! (dont les applications possibles m’étonnent encore).
2) J’ai projeté mon double un peu à l’aveuglette dans un lieu géographique plus qu’approximatif, ne m’appuyant que sur une image.
3) Je ne connais aucun membre du groupe.
4) Est-ce le fait de se trouver de nombreux doubles concentrés au même endroit qui provoque cet effet ? mais se repose la question n° 2.
5) Le seul fait d’avoir crée un petit phénomène d’égrégore ne me satisfait pas vraiment comme explication dans la mesure ou les sensations seraient apparues plus tôt et plus progressivement à mon sens. Ou une coïncidence aurait fait que nous atteignions un seuil critique au moment des projections ?
6) Je n’étais pas en position de récepteur, et pourtant j’ai le sentiment d’avoir reçu beaucoup. Est-ce dû à un phénomène d’équilibration des énergies, auquel cas j’aurais puisé, à mon stade de débutant, à la source d’autres plus expérimentés ?
Ou tout simplement parce que l’énergie totale du groupe dépasse largement la somme des énergies de ses membres ?
J’aurais sans doute encore beaucoup de questions à poser mais je pense me heurter aux limites de mon raisonnement rationnel. Mes connaissances dans ce domaine sont encore limitées. Il se passe tellement de chose dans l’inconscient que l’on peut facilement se laisser aller à croire que tout est possible.

Je me demande maintenant ce que ce type d’expérience peut donner avec un vrai contact humain, un groupe de personnes qui se connaissent, réunies dans un même lieu ? Ce doit être très très fort ! En tout cas j’ai encore plus qu’avant envie d’essayer.
Merci encore à Daniel Stiennon et à son équipe efficace et réactive pour cette expérience que j’ai hâte de renouveler.

Frédéric


Je dois dire que je suis pleinement satisfait du stage, et ce, pour plusieurs raisons :
- Tout d’abord du côté pratique, l’utilisation d’Adobe Connect est relativement simple. Juste un petit module à ajouter sur son ordinateur pour utiliser la webcam. Après rien à faire, si ce n’est être piloté pour l’ouverture micro et des caméras.
- L’horaire fixé pour la formation est idéal, on a le temps d’organiser sa soirée pour être pleinement présent au moment de la formation.
- La visio-formation est un élément facilitateur en communication. S’il ne remplace pas les échanges que l’on peut avoir via un stage « physique », il est néanmoins un moyen de contournement efficace. Voir les autres élèves est très sympathique et partager ce moment de formation avec d’autres est toujours un grand plaisir.
- Le fait que des stages soient organisés tout au long de l’année permet à tout un chacun de se rendre disponible en fonction de son emploi du temps. On a beaucoup moins de frustration de louper LE stage à UNE période donnée.

Suivre ce type de formation est important, non seulement pour soi mais cela peut également apporter un plus à des membres de nos familles respectives. On voit souvent dans les témoignages que l’expérience du Phosphénisme se partage en famille, et c’est là quelque chose de très intéressant. Finalement la majorité des hommes partagent quasiment les mêmes soucis, les mêmes problèmes à des nuances près.

Cette visio-formation m’a permis réellement d’affiner l’approche que j’avais pu faire du Phosphénisme. Certaines choses que j’avais trouvées un peu complexes ont été rendues compréhensibles et faciles d’accès. J’ai même pu me rappeler de mes rêves au cours de cette période de formation, ce qui ne m’était pas arrivé depuis bien longtemps. Maintenant, il ne me reste plus qu’à pratiquer et à planer un peu comme bien d’autres ont su le faire avant moi.

Un merci à Daniel d’avoir su partager ses connaissances et sa passion. Merci également pour avoir mis en place cette structure de visio-formation, qui est un plus évident. Un merci à tous les autres élèves de cette session qui ont su apporter leurs belles énergies par leur seule présence, puis au détour d’un regard, d’un sourire…
Le Phosphénisme devrait être reconnu d’utilité publique.

Patrice


Ce que je retiens de plus positif avec la visio-formation c’est la simplicité, et dire que je me suis compliqué les choses avec les bouquins et les recherches sur le forum. Un conseil : faire la formation d’abord, un peu de pratique et approfondir après avec le forum et les livres.

Il y a quelques jours, je me demandais que faire pour améliorer ma sensibilité, mon ressenti énergétique, réponse aujourd’hui en faisant les courses dans une grande surface (peut-être à cause des exercices du fer à cheval) : Balancement avec la pâquerette ! C’est une hôtesse de caisse qui m’a donné la réponse, ses lunettes ont attiré mon attention, puis la pâquerette dans les cheveux et enfin un point d’interrogation blanc sur le dos de son t-shirt noir ! Pendant le cours, c’est la première fois que j’utilisais la pâquerette. Avant, je me servais d’un arbre (bien lourd) pour le monde végétal. Donc je change. Message reçu 5/5, je suis sûr d’avoir un très bon résultat.

J’ai eu aussi une « bonne idée », une idée « évidente », je l’ai pas notée je ne m’en rappelle plus, Daniel avait raison il faut noter cela tout de suite sur un papier, sur le mémo du portable. GRRRRR loupé sur ce coup !

Alexandre (depuis Palma de Majorque)


J’ai fait un rêve à demi consciente, j’étais entourée d’arbres, j’escaladais des bois enchevêtrés avec difficulté, j’arrive en haut, et là un précipice avec au fond une grande étendue d’eau.
Sans hésitation je saute et je ressens la descente au fond de l’eau en retenant ma respiration, puis je déplie mes jambes avec force (comme la grenouille) et je remonte à toute vitesse, j’essaie de respirer mais je suis toujours sous l’eau, j’accélère les mouvements de jambes et enfin je suis à l’air libre. Je respire. Heureuse d’avoir réussi. Je me réveille complètement et je réalise que j’étais consciente de ce que je vivais.
Combien de temps cela a duré, je ne sais pas, et là j’ai repensé à la phrase de Daniel : « il faut se concentrer sur un détail pour prolonger le rêve ».
J’essaierai la prochaine fois.
Voilà ma première expérience, j’attends les prochaines avec impatience.

Je partage l’avis de Patrice : le phosphénisme devrait être reconnu d’utilité publique.
À bientôt et bonne pratique à tous.

Geneviève


RÉPONSE de Daniel Stiennon
Bonjour Alexandre,
En effet, il faut savoir abandonner l’étude et ses lectures pour se livrer à la pratique quitte à les reprendre plus tard.
Dans un premier temps, il faut passer du temps sur les balancements car ils constituent une base. Rester détendu pendant toute la pratique et ne pas se prendre la tête, permet à coup sûr de parvenir à des expériences.
Par la suite on complétera sa séance par la pratique d’autres exercices comme les tensions statiques, la convergence oculaire, le pneumophène etc.


RÉPONSE de Daniel stiennon
Bonjour Geneviève,
Les expériences avec déplacement dans un milieu aquatique sont des expériences très agréables. Elles rentrent tout à fait dans le cadre du « voyage astral », même si dans ce cas on devrait plutôt parler de « voyage aquatique ».
La première règle à se rappeler lorsque l’on est confronté à ce type d’expérience c’est qu’il n’est pas besoin de chercher l’air pour pouvoir respirer. De même que dans le rêve nous communiquons par télépathie (les lèvres ne bougent pas) dans certains milieux la fonction respiratoire se trouve inversée.
En prendre conscience maintenant, c’est-à-dire à l’état de veille, évitera toute idée de suffocation. À partir du moment où l’on connaît les lois du milieu dans lequel on évolue, on peut en profiter en pleine conscience et avec un maximum de plaisir.

http://www.phosphenisme.com/z-atlantide.html


J’ai beaucoup apprécié cette formation tout simplement de chez moi au Canada prête à accueillir sans même me déplacer et beaucoup d’autres avantages.
D’abord Merci à Daniel, excellent formateur et pédagogue, formation très bien structurée, simplicité et clarté et aussi dans une atmosphère très détendue et bien dirigée de main de maître.
Merci aussi à tout le groupe, cela aussi est important pour une formation à distance.
(…) le fait de participer à la visio-formation m’apporte des détails très précis que je n’avais pas compris simplement par la lecture.

J’ai aussi beaucoup apprécié les nombreux exercices pendant la formation et les explications claires, c’est comme si on était en personne. On ne perd vraiment pas son temps. De là, l’importance de faire cette formation.
Je dois dire que j’ai senti une grande énergie pendant toute la semaine et à cela s’est ajoutée une meilleure clarté mentale.
Bravo pour les phosphènes, c’est génial.
Déjà une expérience avec les phosphènes avant de donner un soin s’est avérée très efficace.

Marie-Michelle (Canada province du Québec)


J’ai découvert le Phosphénisme il ya bientôt deux ans et cela m’a vraiment enchanté. Lorsque j’étais enfant, j’avais l’habitude de fixer le soleil et je me souviens de ces rêves merveilleux que je faisais sans savoir ce qui les déclenchait.
Au cours de la visio-formation, j’ai été frappé par le caractère sympathique de Daniel, il répondait d’avance à toutes les questions. C’est comme s’il lisait au travers de nos pensées. L’homme maîtrise parfaitement son sujet et l’amour qu’il a pour le Phosphénisme se communique. Pour moi, cette visio-formation est une initiation mystique et l’on se sent complètement transformé ; il y a un véritable lien qui se tisse avec l’initiateur et l’on sent une impulsion nouvelle dans la pratique du Phosphénisme. Les balancements sont expliqués en détail exemple à l’appui ainsi que des applications concrètes du mixage phosphénique.
Je pense que même si l’on possède des livres ou des vidéos sur le Phosphénisme faire cette formation est quelque chose de vraiment capital.

Simon Pierre - Afrique (Côte d’Ivoire)


J’ai le plaisir d’exprimer ma satisfaction au sujet des visio-formations, c’était clair, bien expliqué et compréhensible pour moi qui suis flamand et dont le français n’est pas la langue maternelle. Pour finir je félicite Daniel Stiennon pour sa manière agréable et relax de donner les formations.

Daniel (Belgique)


J’ai découvert la méthode du Dr Lefebure il y a environ 2 ans. J’ai acheté la lampe phosphénique et cela m’a paru à cette époque compliqué.
Je travaille en thérapies énergétiques, réflexologie et massages.
Il y a quelques semaines, en me réveillant, ma petite voix me demande d’emporter la lampe avec moi au travail. Ce jour là, j’ai reçu une amie qui n’allait vraiment pas bien. Je me suis penchée sur les explications des balancements et la moitié de la séance aura été consacrée aux phosphènes.
Elle a quitté mon local avec une grande énergie et une certaine euphorie et a gardé ce moral dans le temps.
J’ai été agréablement surprise en me demandant pourquoi j’avais eu ce sentiment de difficulté pour cette méthode.
Le moment été venu pour moi de plonger dans cette nouvelle aventure.

Je travaille sur le Luxembourg et avoir la possibilité d’être formée en visio-conférence est un atout majeur : gain de temps, travailler chez soi privilège important pour une mère de famille…
J’apprends mieux avec un interlocuteur, je mémorise plus facilement avec des explications en direct car suite à un accident lorsque j’étais adolescente, j’ai depuis ce jour, ma mémoire qui me joue bien des tours. Mais cela m’aura aidé à travailler mon ressenti et mon intuition… Toujours meilleurs pour les autres que pour moi-même. Donc positif de toute façon. Et puisque j’ai croisé le chemin du Dr Lefebure, je ne vais pas me priver d’améliorer mes énergies pour être plus efficace dans la vie de tous les jours.
Merci Daniel pour ton enseignement et cette passion que tu transmets tellement bien.

Evelyne (Luxembourg)


Ce fut un réel plaisir d’entendre et de voir Daniel en direct. Cela donne une extraordinaire réalité à la formation.
En ce qui concerne le contenu de la formation, j’ai énormément apprécié les exercices et explications, cela permet de savoir si on pratique correctement ou non. De plus, le fait de s’exercer avec toutes les autres personnes donne une nouvelle dimension à la visio conférence, ainsi qu’une puissante énergie. Par conséquent, ce type de visio formation est vraiment très enrichissant et très motivant.

Kevin J. (suisse)


Pendant plusieurs mois j’ai étudié le Phosphénisme en parcourant toutes les pages du site, en lisant tous les téléchargements gratuits et en achetant quelques PDF. J’étais plutôt très sceptique au départ, mais assez rapidement je suis devenu dubitatif pour finalement devenir enthousiaste.
Il y a vraiment beaucoup d’informations sur le site et dans les différents supports comme les livres. Fort de toutes ces informations, j’ai pris le cours du Dr LEFEBURE en vidéo, ce qui me paraissait la suite logique.
Je trouve que suivre une formation même par vidéo évite de perdre du temps à chercher à comprendre comment pratiquer les exercices, les livres venant appuyer les exercices pratiqués.

Les vidéos avec le cours complet de Phosphénisme et le cours de pensée rythmée sont une mine incroyable d’informations. La totalité des autres méthodes que j’ai pu croiser font pâle figure à côté du contenu du Phosphénisme.
Avec la formation continue donnée par Daniel STIENNON sous forme de visio-formation mon enthousiasme ne fait que croître chaque jour davantage.
Je possède un grand écran connecté à mon PC portable et pour ce qui me concerne l’image ainsi que le son ont toujours été d’une parfaite qualité.

Voir et échanger avec les autres participants a vraiment été une expérience enrichissante. C’est fou ce que l’on apprend aussi au contact des autres et surtout de ceux qui sont plus expérimentés.
En fait, il y a très peu de différences entre une formation traditionnelle et cette formule par visio-formation. Le cours est dynamique et les échanges permettent au travers des ateliers de pratiquer d’une façon intensive.

Durant tout le cours j’ai apprécié les explications de Daniel Stiennon qui m’ont toujours paru rationnelles et condensées nous permettant de passer beaucoup de temps sur ce qui est le plus important : LA PRATIQUE.

Il a su au travers d’une très bonne pédagogie me donner encore plus l’envie de pratiquer régulièrement. Encore merci pour ce nouveau support d’enseignement.

Xavier


Je viens de suivre la formation, et avant d’oublier, j’explique mon ressenti de l’exercice en 8 entre la terre et la lune, en tant que réceptrice. Oscillation de tout mon corps, mes oreilles se sont bouchées et un chatouillement sur et au-dessus de la tête. Je remarque que je n’ai pas de lumière en général comme certains stagiaires dans les exercices, mon ressenti est surtout physique.
Merci encore pour cette formation en visio, c’est formidable.

Odile


À ma grande surprise j’ai reçu en tant que récepteur tellement d’énergie que j’ai sauté de plan vibratoire. J’ai nettement senti mon corps traverser une couche à la fois très dense mais malléable. Mon corps l’a traversée de la tête aux pieds et cette couche s’est déposée sur mon corps comme si on me faisait couler du miel depuis le haut de la tête.
Une fois sur ce nouveau plan, mon corps a alors commencé à se déplacer à des vitesses vertigineuses. Comme le disait Daniel au cours de la formation je sais quoi mettre dans mon phosphène ce soir.

Alain R.


Tout d’abord un grand merci pour votre travail !
Lorsque nous avons visualisé la boule de lumière qui passait de la plus petite sphère à celle infinie, j’ai ressenti une expansion de tout mon corps avec l’ouverture de mes bras en croix ; pour ce qui est du travail inverse, j’ai ressenti un resserrement de tout mon corps venant de l’extérieur beaucoup plus important, un temps d’arrêt, puis ce resserrement est passé à l’intérieur de mon corps, avec un point lumineux central pour finir !
Pour le « voyage de la terre à la lune », toute ma colonne vertébrale a commencé à vibrer en s’étirant vers le haut, puis à tournoyer, ce qui a entraîné tout mon corps dans une spirale très rapide (mes bras également étaient étirés fortement) ; je n’avais que la pointe des pieds pour me retenir sur cette chère terre, ma tête voulait aller dans la lune !!! Sensation très agréable !

Odile


Dans l’exercice de l’émetteur, au bout d’un moment entre la terre et la lune dans un mouvement vertical de la tête, après l’image d’un nuage blanc avec un bandeau pour visualiser les récepteurs, j’ai vu apparaître naturellement quatre personnes avec un bandeau, chacun sur une chaise en cercle se tenant par la main, la scène s’est mise à tournoyer parfois de façon très rapide.
Lorsque j’ai été récepteur, le point entre les deux yeux s’est activé, c’est difficile à décrire, c’est comme s’il y avait un creux parfois profond qui se formait et ensuite à l’inverse une bosse. Par la suite un tourbillon en spirale dans un sens puis dans l’autre qui a provoqué un léger mouvement rotatif de la tête, ce rythme s’étend parfois à l’ensemble du corps voir au-delà.
Merci à tous les intervenants de l’école du Dr Lefebure pour leurs investissements.

Philippe G.


J’ai eu droit à mon premier exercice phosphénique pendant ma formation de naturopathie et j’ai complètement accroché ; durant une année je n’ai fait que commander les livres du Docteur Lefebure pour bien m’en imprégner, puis un jour : la formation, et maintenant va pour avancer dans les « continues ».
Je suis toujours désireux d’apprendre et de faire plein d’expériences qui me feront avancer. Et je trouve ça fantastique que d’aller se Rencontrer Soi Même avec la Lumière.
Méthode simple et efficace qui agit sur les 4 plans de l’être  : physique, émotionnel, mental et spirituel
Le hasard n’existant pas, Daniel (et toute sa bande) trouvent une place toute particulière dans mon cœur au juste titre d’enseignant comme l’ont été et le sont certains autres qui n’ont que l’ambition de restituer des Connaissances pour le bien-être de tous et dans un pur esprit de faire évoluer les choses : ce qui est donné et partagé n’est pas perdu.

Je ne suis pas adepte de l’ordi, mais j’ai trouvé un avantage certain à faire cette visio-formation. J’ai été ravi de l’expérience, j’ai pour la première fois ressenti des proprioceptions que je n’ai jamais eues en stage, vous savez quand tout le monde voit des lumières, ressentent des picotements etc. etc. Je me sentais toujours très idiot de ne rien voir ou ressentir d’assez fort comme certains, sans orgasme phosphénique… et pourtant je n’ai pas lâché l’affaire et cette visio m’a bien reboosté !
J’ai été déjà très content de faire l’exercice de la sphère (dilatation et rétraction) car j’avais bien senti ce qu’il fallait ressentir, et j’aurais pu donner la bonne réponse à Daniel, avec mes mots. Mais le plus fantastique a suivi avec l’exercice de télépathie : j’ai ressenti physiquement ma colonne vertébrale pulser de l’intérieur vers l’extérieur, puis il y a eu un éclatement de couleurs dans mes yeux fermés et comme des bulles d’huiles colorées qui bougeaient… et une paix très intense, ou plutôt une absence de pensées… et bizarrement, comme je respirais par le nez, j’ai soudain senti les odeurs de la pièce, comme si le sens olfactif s’était accru soudainement pour la première fois.
Merci à tous ceux qui ont contribué à ça en envoyant leur énergie !

Erick R.


J’ai été très surpris de la qualité du son et de l’image avec autant de personnes connectées.
Pour ma part, j’ai ressenti de l’activité magnétique autour du cerveau et dans le chacra de base pendant les exercices préparatoires puis à ma grande surprise pendant les exercices de télépathie j’ai vu le chaos visuel s’intensifier à une vitesse peu commune puis ce dernier est rentré dans mon cerveau et ensuite en est ressorti sous forme de boule droit devant moi tous les 4 battements de métronome.
Je n’ai jamais vu le CHAOS VISUEL se comporter de cette façon… il était fortement animé.
Cela m’a rappelé certaines expériences que j’ai eues il y a une quinzaine d’années mais à l’INVERSE à savoir qu’une boule de lumière pulsait devant moi à un rythme régulier et chargeait mon corps d’une énergie très puissante.
Je n’ai rien eu la nuit suivante mais la deuxième nuit en refaisant tous les exercices vers 4h du matin j’ai eu un réveil dans mon rêve qui m’a permis de visiter la dimension dans laquelle j’étais.
J’ai remarqué qu’en reproduisant les exercices en rêve conscient ces derniers provoquaient des réactions intéressantes comme le fait de chanter un mantra (comme alla) apporte de fortes vibrations au double et l’exercice de la sphère pulsante sur un rythme lent provoque une élévation du double !
Merci pour tous les petits détails qu’on ne trouve pas forcément dans les livres.

Tristan D.


J’ai beaucoup apprécié la vision formation continue, cela m’a permis de pratiquer quelques exercices que j’ignorais. J’ai trouvé cela très intense, je tombais à l’occasion sur la lune !
Pendant que j’étais receveur, je me suis sentie balancée vraiment sur une balançoire entre le ciel et la terre. Après je me sentais flotter comme sur un nuage, beaucoup de mouvements.
Je sens l’urgence de me dépasser. Merci pour ces formations qui permettent d’aller plus loin et de se sentir appuyé. Merci à Daniel et à tous les participants comme moi qui veulent avancer dans la technique du Phosphénisme.

Marie-Michelle (Canada)


Un soir, au lit, après mes phosphènes du soir j’ai vu une lumière intense brillante, lumineuse éblouissante et colorée, un tunnel ou une porte ronde difficile à dire. Une lumière très belle, comme je n’en avais jamais vue. J’ai voulu décrire ce que je voyais à mon mari qui lisait à côté de moi. Tout s’est envolé.
2 - 3 jours plus tard, j’essayais de faire la respiration carrée avec plus ou moins de succès en faisant mon phosphène latéral au lit le soir. J’ai dû somnoler car soudain ma tête a été mue par de violents mouvements latéraux, et j’ai eu l’impression d’être attirée par une spirale très rapide, là encore j’ai parlé dans mon demi-sommeil à mon mari qui s’endormait aussi, l’expérience s’est arrêtée.

Depuis samedi,
1. J’ai refait des phosphènes tout d’abord en pleine matinée en forêt dans un lieu druidique près d’une source très ancienne qui dégage beaucoup d’énergie. J’ai réalisé les phosphènes avec le soleil et les yeux entièrement fermés je voyais tout ce qui se passait dans la forêt mais dans des couleurs fantasmagoriques, mieux que de l’impressionnisme ou du cubisme. Je voyais le chemin, les arbres J’ai fait faire l’expérience à mon époux qui m’a décrit le même phénomène, sachant que nous faisions un mouvement vertical, les couleurs changeaient entre la tête en haut et la tête vers le bas, mais les couleurs étaient magnifiques et la perception des distances modifiée. Notre phosphène a été d’une couleur émeraude pure. J’ai essayé dans mon jardin, le lendemain même heure, je n’ai eu qu’un phosphène classique. Je retournerai ce WE sur ce lieu pour faire d’autres expériences.

2. Cette nuit vers 2h du matin j’ai fait mes phosphènes dans mon bureau, j’en ai fait pendant 2h environ puis je suis retournée me coucher, j’ai réessayé ma respiration carrée et d’un seul coup le haut de mon crâne s’est mis à vibrer, je crois avoir ouvert les yeux, le mur noir s’est transformé en une grande fresque (forêt) j’ai été entraînée vers le tableau, j’ai voulu parler, la course vers le tableau s’est bloquée, j’ai refermé la bouche et la course attraction a repris. J’étais dans un lit toujours mais il y avait des fenêtres avec des rideaux à lames un peu de travers, le réveil sonnait, un homme couché à côté de moi se levait, faisait le tour du lit et gentiment murmurait à mon oreille « Lucille, réveille-toi ». Cela m’a troublée car ce n’était pas mon mari et pas mon prénom. Je me suis réveillée et tout a été interrompu.
Voilà ! Merci encore Daniel pour ce cours et à très bientôt j’espère.

Pascale


J’ai trouvé les exercices donnés par Daniel excellents, ils permettent réellement d’augmenter ses propres vibrations et de les amplifier en groupe.
En tant que récepteur : j’avais dans mon champ visuel l’image d’une tornade lumineuse. Physiquement, j’ai ressenti un bien être général. merci Daniel pour le cours.

Georges L.


Dans ce contexte de vidéo-formation, le contact direct avec Daniel, les exercices proposés, les conseils et suggestions nous orientent bien plus clairement que seul chez soi.
Mon ressenti lors de l’exercice de l’expansion et de la réduction de la sphère lumineuse a produit un effet tout particulier.
Bien que des pensées parasites aient pris parfois le dessus, à un moment la lumière s’est densifiée et j’ai eu la sensation d’être au centre de la sphère qui remplissait l’Univers et d’être suspendu par l’arrière du crâne.
Mon témoignage en ce qui concerne la pratique quotidienne depuis environ deux ans est que bien des choses ont changé et des événements difficiles ont été résolus, comme si une main céleste était venue défaire tout ce qui était faux.
Mon plus grand désir aujourd’hui est de développer et d’enseigner cette pratique, car il est évident qu’elle peut changer la face du monde comme elle change notre vie.
Il est un fait, que tout ce que j’ai pu apprendre, reçu en messages ou en intuition pendant toute ma vie, le Phosphénisme vient le corroborer à tel point que j’ai trouvé bien d’autres « coïncidences » que celles évoquées par le Dr Lefebure.
Ce qui propulse le phosphéniste au rang de « discipline orientée vers l’éveil », puisqu’elle développe dans une pratique concrète ce que d’autres disciplines évoquent sans en parler vraiment. J’encourage toutes celles et ceux qui, douteraient encore à pratiquer sans attendre.
Encore merci à Daniel, Naïma et toute l’équipe.

Claude D.


En tant que récepteur, j’ai ressenti des pulsions mouvantes d’avant en arrière, tout en ressentant de plus en plus de fourmillements dans tout le corps (plus prononcés aux extrémités), et j’ai vu mon corps formé de points lumineux qui se désolidarisaient (comme une explosion au ralenti). Cette image occupait toute la place entre la terre et la lune. Et je me sentais le tout, dans le tout, partout à la fois.

Marielle


Un grand merci à Daniel et son équipe, de nous offrir la possibilité de s’entraîner ainsi en groupe. Cela donne incontestablement une ampleur à mon entraînement que je ne retrouve pas en m’exerçant seul. Lors du travail de dilatation/contraction de la sphère, je n’ai pas atteint de limite aussi bien dans l’infiniment petit que dans l’infiniment grand ; j’ai trouvé tellement amusant de passer comme ça de dimensions subatomiques à des dimensions où notre univers se perd au milieu d’autres univers, que je n’ai pas su maintenir ma sphère à une dimension stable et, de ce fait je n’ai pas éprouvé l’aspect « élastique » de la pensée qui d’ordinaire « demande » à reprendre sa dimension initiale comme j’ai déjà pu le ressentir en travaillant au métronome sur des pulsations de sphères.
Quant aux expériences Terre-Lune avec récepteurs au milieu, en tant qu’émetteur, J’ai eu des sensations visuelles assez nettes et des sensations presque tactiles difficiles à définir (entre le frôlement et des différences de température un peu comme si je traversais quelque chose de très subtil). En tant que récepteur, j’ai surtout eu des sensations cénesthésiques au niveau de la colonne vertébrale. D’abord un tourbillon (en forme de tornade) partant du périnée qui a tenté de se transformer en lemniscate (très irrégulier et instable) qui a fini par se stabiliser en un balancement antéro-postérieur assez rapide de toute la colonne sur une fréquence de 1,5 cycle par seconde. Que je remets dans quelques phosphènes avant de m’endormir suivant les conseils de Daniel.
C’est ma deuxième expérience en visio-formation et je suis plus qu’enthousiaste ; et je ne peux qu’inviter celles et ceux qui n’ont pas encore essayé, de le faire dès que possible tellement la différence d’avec l’entraînement solitaire est grande. Il est également très enrichissant de pouvoir échanger en direct ou ensuite via le forum les différents vécus à partir d’une même expérience. Merci encore à Daniel et son équipe, merci également à tous les participants.

Frédéric


Exercice de l’épi de blé (je suis récepteur)
. Images immédiates de vagues calmes et ondes régulières qui s’échouent sur la plage avec sensation de fraîcheur dans les membres inférieurs.
. Un cheval au galop vers la gauche ; il disparaît puis plusieurs apparaissent et galopent vers la droite (toujours sur cette même plage).
. Surgissent alors 4 tornades qui forment un carré avec au centre un vortex qui cherche à aspirer mon double.

Exercice sur le Point de concentration
. Infiniment petit : le point de concentration attirait de l’énergie pour grossir mais j’ai réussi à le maintenir à sa taille.
. Infiniment grand : l’espace d’un instant, perception d’une boule qui pulsait mais incapacité à voir un point grossir à l’infini.

Exercice Terre / Lune
En tant qu’émetteur, 2 sensations brièvement ressenties (récepteurs différents) :
. Tremblement au 1/6e de seconde (région du plexus solaire et « lourdeur » au niveau de la tête)
. Mouvement sinusoïdal entre la Terre et la Lune

En tant que récepteur :
. Tout se déroule dans l’univers
. Ascension dans l’univers le long d’un arc-en-ciel vertical (je ne vois qu’une couleur, la verte située sur l’extrême droite).
. Alors que je me demande où cette longue ascension me mène, je vois une boule lumineuse, vers laquelle je me dirige.
Je la traverse.
. Je reprends mon ascension qui me semblait sans fin. Je vois une « bouche de passage » non lumineuse.
J’essayais de m’en approcher mais en vain jusqu’à ce que j’eus l’impression que je ne pourrai jamais l’atteindre.
C’est à ce moment-là, que je me suis retrouvée de l’autre côté de ce sas, dans une spirale.
. Puis, j’ai vu défiler - de haut en bas comme sur une pellicule de cinéma - toute une galerie de portraits masculins.
Il y a eu comme un arrêt sur le premier visage puis les autres portraits ont défilé de plus en plus vite.
J’ai pensé à Victor Hugo (en tout cas je situais ces personnes au XIXe siècle).
. Ensuite, je me suis vue marcher sur un chemin de terre. Un cavalier vint à ma rencontre. Il n’était ni agressif, ni menaçant mais j’ai ressenti qu’il ne voulait pas que je poursuive sur cette route. Je lui ai demandé quand même si je pouvais continuer. Il n’a pas répondu mais je sentais qu’il était toujours hostile à cette idée (et non hostile à mon égard). J’ai donc fait demi- tour.
. Bien qu’encore Intriguée par cette rencontre, je sentais que je descendais une pente (qui était en fait le dos d’une baleine) jusqu’à ce que je rebondisse contre la queue de ce mammifère. À ce contact, jaillit un dauphin tout heureux.
. Ensuite, dansèrent un poisson-scie puis des chevaux.

Je vous remercie de votre aide et de votre présence. Merci également au travail discret mais indispensable réalisé par Naïma.

Muriel M.


Bonjour Daniel,

…J’ai fait un rêve dans lequel il était question d’un changement précis survenant dans mon travail. Et contre toute attente, ce changement s’est effectivement produit quelques jours après.

Visio-formation du 25
Vision d’un grand flash de lumière, peu de temps après m’être allongé pour dormir.

Début de la semaine :
Dans la soirée, je lis un article dans le dernier Nexus, où un physicien dit qu’il a eu des synchronicités et des réponses à certaines questions en demandant à son « ange ». Je décide alors de tenter une expérience : j’invoque mon ange gardien et pose une question. Me préparant alors à m’endormir, je me dis qu’il faudra que je sois bien attentif aux signes et aux synchronicités les jours suivants.
Peu de temps après, je commence à voir des points très lumineux dans mon chaos visuel, et je commence une chasse aux détails qui ne dure pas longtemps, car elle est remplacée par la sensation que mes bras commencent à se lever, ainsi qu’une partie de mon buste.
Je ressens ensuite une perte partielle de sensation du corps physique.
J’entends ensuite une voix féminine qui énonce une phrase pas trop longue (que je n’ai pas retenue : je n’ai pas bougé pour la noter après les phénomènes ressentis, car je ne voulais pas casser « l’expérience »).
Pendant toute la journée du lendemain j’étais, sans raison apparente, dans un état de bien-être et de légère euphorie.
Détail amusant : j’ai vérifié que d’après la tradition, mon ange gardien est censé être de nature féminine.
Merci à toi Daniel, et à toute ton équipe pour avoir mis en place ces formations.

Jean L.


Lors de la séance, lorsque j’étais récepteur j’ai très rapidement senti un flot d’énergie qui s’est élevé à partir du bas de la colonne vertébrale. L’énergie est remontée le long de la colonne puis, arrivé au niveau du chacra de la gorge, le flux s’est divisé en 3. L’énergie s’est engouffrée dans les épaules pour aller jusqu’au bout des doigts pendant qu’une partie continuait de monter jusqu’au sommet du crâne. Mon chaos visuel s’est alors illuminé d’une lumière blanche bleutée mais pas en totalité, uniquement sur un champ horizontal. Une fois saturé d’énergie mon corps éthérique a commencé à se mettre en rotation spontanée en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. La rotation a duré jusqu’à la fin de l’exercice
Un grand merci à tous et à Daniel et Naïma en particulier pour l’animation de ces soirées de visio-formation.

Alain R.


Cette formation a été, comme la précédente un grand moment. La séance m’a paru ne durer qu’une bonne demi-heure.
Pendant toute la séance, les phosphènes ont été plus présents, plus lumineux, plus faciles à observer et contenant des figures géométriques d’une grande beauté, jusqu’à ce qui m’a semblé être un temple vu de haut. Lors de l’exercice au niveau du plexus cardiaque, j’ai ressenti de la chaleur et une sensation de joie, puis de la chaleur au niveau de la gorge.
C’est un exercice que j’avais pratiqué trop peu pour le découvrir vraiment. Lorsque j’ai été récepteur mon ressenti a été comme un nuage de lumière très agréable.
Vivement la prochaine séance. En attendant je vais le pratiquer pour mieux le découvrir encore. Merci à toi et à toute l’équipe.

Claude (Belgique)


Le travail sur la pensée continue, entre les différents points d’énergie du corps, entre le périnée jusqu’au crâne était intéressant, certaines pensées comme la flamme et le volcan en éruption étaient pour moi plus faciles à imaginer à l’extérieur du corps comme si je me voyais dans un miroir. Au fur et à mesure que l’on montait vers le haut, une colonne d’énergie se formait et me faisait balancer légèrement le corps.
J’ai eu un peu de mal au démarrage pour imaginer les récepteurs, j’ouvrais les yeux à chaque fois que je voulais envoyer une pensée pour bien voir le visage du récepteur, par la suite j’ai imaginé comme suggéré des formes fantomatiques ou à la fin j’arrivais à envoyer cinq pensées simultanées, une par personne réceptrice, j’imaginais une flamme allant du périnée au crâne.
Etant récepteur, entre les deux yeux, j’ai perçu au démarrage une vive lueur qui s’est atténuée par la suite, puis l’activation d’un point diminuant et grossissant, et quelques étincelles par ci par là.

Le lendemain matin, je ne sais pas à quelle heure, pendant mon sommeil je me suis retrouvé dans un rêve conscient et j’ai eu l’impression que mon corps était complètement dilaté, mon esprit flottais dans une béatitude.
Merci Daniel ainsi qu’à ton équipe pour le bon déroulement de cette formation.

Philippe G.


Depuis la dernière visio-formation, mon sommeil a changé, surtout les rêves. Ceux-ci sont devenus intensifs.
Lorsque le rêve se produit, j’ai le ressenti de prendre conscience que je suis en train de rêver. Mon rêve se développe et j’en fais l’analyse. Si celui-ci est interrompu par mon réveil, lors de mon ré-endormissement, ce dernier continu où je l’ai laissé.
Cet état de chose a pris une forme nouvelle à savoir que lors de mon dernier sommeil je me suis vu en train de pratiquer les exercices de « bulles d’air », flamme et volcan avec une intensité et un ressenti supérieur à nos exercices de lundi.
Bien que je n’ai pas eu de difficulté particulière lors de notre dernière séance, durant ce rêve, je transmettais les trois formes d’énergies aux récepteurs avec une grande facilité. J’en avais le moindre ressenti et toujours une analyse consciente du rêve.

Actuellement, j’ai pris l’habitude, lors de mes déplacements quotidiens en transport en commun afin de me rendre au travail, de pratiquer par automatisme des exercices phosphéniques. Cela m’amène à destination sans m’en rendre compte. J’ai ainsi acquis l’aptitude de m’isoler mentalement quel que soit l’endroit où je me trouve.
J’ai l’impression que tout se bouscule et se précipite…

Gisèle


Quelques réactions et témoignages suite

La découverte du Phosphénisme - au cours de la web-conférence - était enrichissante, par le simple fait d’avoir un professeur devant soi… bien mieux qu’étudier seul dans son coin avec un bouquin.

Jean Louis R.


J’ai compris que j’avais certaines lacunes dans mes balancements latéraux mais m’évertuerai dorénavant à corriger cela.

Martial


J’ai apprécié de voir le balancement latéral. Le voir et lire l’explication dans un livre est différent. C’est très intéressant de faire un cours comme celui-ci.

Alain B.


Merci pour cette magnifique séance !

Florence C.


J’ai senti à partir du 2e exercice que mon taux vibratoire changeait, je me suis testée en fin de séances et j’ai été surprise, je suis montée assez haut, sur l’échelle de Lipnick à 12 000 ce qui est énorme et correspondrait à une merkaba au niveau 4 !
Merci pour cette découverte Daniel.

Geneviève L.


En ce qui concerne le cours, je l’ai trouvé très intéressant et motivant pour la suite puisque vous expliquez de façon claire en ne négligeant aucun détail.

Marc F.


Merci pour cette belle soirée ! J’ai vraiment apprécié et j’ai fait un très beau « rêve » : j’avais plutôt l’impression d’une vision. Pendant les séances de travail j’étais très concentrée, j’avais de très beaux phosphènes parfois avec des dessins géométriques et la sensation très rapide de « sentir » les personnes proposées pour les exercices presque présentes.

Joëlle D.


J’ai trouvé la visio-formation très instructive. J’ai fait de très beaux rêves et sommeil très profond. Le lendemain une humeur géniale, une boule au ventre de bonheur, ça faisait très longtemps que je ne l’avais pas eue. Merçi pour cet apport.
Complément : Quand je suis allée me coucher, les images défilaient. Je suis paysagiste, je voyais des jardins comme si j’étais en avion, aussi une foule de gens qui me regardait, c’était génial. J’avais l’impression d’être au cinéma muet. j’espère avoir d’autres effets spéciaux par la suite.

Fernanda F.


Tout d’abord merci pour cette formidable démonstration et votre enthousiasme à développer le Phosphénisme et sa lumière dans le monde… Ce cours invite à aller plus loin.

Béatrice M.


Merci pour ce cours très intéressent.

Dominique


Je vous remercie pour cette vidéoconférence : une Première pour moi ! C’est sympa de la suivre tranquille chez soi avec le sentiment d’être si nombreux ensemble.

Nicole H.


Merci pour cette visio-formation. Cela permet de voir un peu mieux ce qu’est le phosphénisme en pratique et notamment la partie « ésotérique ».

Béatrice L.


Je suis quelqu’un qui reçoit depuis longtemps vos « newsletters » mais malgré le grand intérêt intellectuel et la curiosité que je porte au Phosphénisme, ce n est que tout récemment que j’ai décidé de passer du rêve a la pratique. Je me félicite de ma participation au cours qui m’a permis de constater que mes acquisitions et lectures annexes ne m’avaient pas apporter les connaissances basiques suffisantes pour générer une bonne pratique. je vous remercie donc pour cette initiation, pour des gens comme moi, elle est simplement vitale… et suis très conscient de ne pas être unique…

Patrice N.


Merci, pour cette première expérience avec les phosphènes et l’apprentissage des balancements de tête, ainsi que votre passion pour la communication, je suis musicien et j’aimerais pouvoir utiliser ce travail dans le déchiffrage de partitions et la mémoire orale, merci encore et a bientôt.

Dominique F.


Merci à Daniel Stiennon de nous avoir ouvert son espace de formation.
Cette soirée m’a permis de découvrir le personnage très sympathique de Daniel.
J’ai été surpris par le nombre de participants venant des pays francophone.
Il est clair que j’ai d’avantage assimilé la technique du balancement en si peu de temps que de lire plusieurs jours la technique dans un livre.
Rapidement j’ai été confronté à me mesurer avec la réalité et ne pas rester dans la pratique de la théorie.

Philippe B.


Merci vraiment pour ce merveilleux travail

M.


J’ai bien apprécié vos explications et surtout vos conseils qui témoignent de votre bienveillance et j’y suis très sensible. Au niveau du ressenti, c’est un plaisir de visualiser avec de magnifiques couleurs un phosphène en communion avec d’autres personnes motivées dans cette exploration.

Evelyne V.


Je vous remercie de m’avoir permis de suivre le cours. J’ai commencé des pratiques de balancement latéral (matin et soir), depuis le jeudi soir. Le samedi matin alors que j’étais en plein balancement latéral, je reçois un coup de fil de la part d’une personne que je n’ai pas vue depuis 3 ans, m’invitant à venir lui rendre visite. Ce que j’ai immédiatement fait. Cette personne m’a apporté une solution partielle, mais substantielle, à la préoccupation que j’avais mise dans le phosphène. Il ne peut s’agir d’une coïncidence et pour ma part, je fais une relation de cause à effet dans la succession des évènements.
Recevez mes sincères sentiments de respect.

Aboubacar A. T.


Merci beaucoup pour ce cours enrichissant.

Patrice


C’est avec beaucoup de plaisir et d’intérêt que j’ai suivi votre cours. Vous avez parlé avec une voix claire et avec un vocabulaire très facile à comprendre. En faisant la pratique des exercices, j’ai eu une « drôle sensation » mais très bonne. Malgré le fait que j’étais seul, en fermant les yeux, pour visualiser le phosphène, j’ai eu la nette impression d’être dans une grande salle avec plein de monde, tous assis par terre en tailleur, pratiquant la méditation ensemble. Cela m’a donné une plus grande confiance en moi, avec cette idée que je ne suis pas seul. Est-ce le fait que nous sommes des centaines ou des milliers à pratiquer le Phosphénisme ensemble et à la même heure qu’un courant télépathique à été créé ? C’est indéniable !
En tout cas, je pense que c’est très bénéfique dans l’ensemble.
Que vos cours par visio-formation sont en train de contribuer à construire un Égrégore immense !
C’est vraiment une idée géniale vos cours en visio-conférence.
Bravo et bonne continuation.
Merci beaucoup Monsieur Stiennon.

Vadivel G.


Lors de la séance j’ai ressenti un bien être mélangé à beaucoup d’énergie concentré dans la tête. MERCI pour vos séances.

Dominique V.


Merci pour ces cours pratiques bien expliqués avec une grande clarté. Cela permet d’être moins rigide et plus créatif dans la pratique tout en gardant le cadre d’application. Les exercices sur les différents plans ont été vraiment agréables. Cela a été plus facile que je ne l’aurai cru de visualiser, de faire venir des souvenirs, des images, le point de concentration.

Kelly M.


C’était très agréable d’être ainsi guidée.

Anne M. R.


Je « sors » de votre séance d’initiation au Phosphénisme. J’ai apprécié son rythme, les explications…

Thierry


La pratique nous apporte vraiment beaucoup ; je ressens une évidence, une force naturelle envahissante et riche qui ne demande qu’à être accueillie pour grandir et se développer. Nous débutons ma fille et moi en même temps.

Catherine.


Je viens vous faire part de ma grande satisfaction a la formation…

Nathalie P.


J’appréhendais un peu ce qui m’a fait hésiter longtemps avant de me jeter à l’eau. En effet, je ne suis pas un champion de la communication et suis d’une timidité maladive. Ce système « one way » où la participation directe n’est pas nécessaire me convient parfaitement.
Tous les points abordés par le Phosphénisme convergent avec ma démarche personnelle, ce serait dommage de ne pas l’utiliser. Bien à vous et merci.

Michel


Je souhaite vous remercier pour cette initiative de proposer des cours à distance : les livres sont très intéressants mais comme on dit rien ne remplace le contact, surtout dans une matière pour laquelle c’est la pratique qui compte. Je doutais justement de ma pratique aussi les exercices fait ensemble m’ont rassuré sur la façon de faire.
Je suis heureuse de m’être inscrite à cette première visio-formation car cela m’a donné une motivation supplémentaire pour travailler. Avec mes sincères remerciements,

Maryse


Je souhaite vous remercier pour cette initiative de proposer des cours à distance. Les livres sont très intéressants mais comme on dit rien ne remplace le contact, surtout dans une matière pour laquelle c’est la pratique qui compte. Je doutais justement de ma pratique aussi les exercices faits ensemble m’ont rassuré sur la façon de faire.
Je suis heureuse de m’être inscrite à cette première visio-formation car cela m’a donné une motivation supplémentaire pour travailler. Avec mes sincères remerciements,

Maryse


Je vous remercie pour ce cours, je n’ai pas eu de difficulté pour les mouvements de la tête.

Catherine P.


je suis très satisfait de ces premiers pas. J’ai bien aimé l’expérience avec le verre, et j’ai trouvé l’eau très douce et très bonne !! Merci encore pour cette expérience particulière.

Dominique P.


Merci pour ce cours enrichissant.

Philippe B.


Un grand merci pour cette visio-formation qui pour moi était une première. Vous êtes un excellent pédagogue. Le rythme est adapté à tous (enfin à moi) et les données sont claires et accessibles à tous. Vous savez nous guider pour trouver ce qui nous convient et pour nous inciter à travailler sans contrainte.
Encore merci pour ce cours qui m’a donné envie de poursuivre la découverte du Phosphénisme en votre compagnie.

Sabine G.


Cela a été un plaisir… Merci pour le site et les enseignements. Je suis sous les tropiques alors je fais avec le soleil des fois. Merci à vous.

Robert P.


Ce qui est bien dans les vidéo-formations, c’est d’être guidé dans les exercices et d’avoir les réponses immédiates aux diverses questions qui peuvent se poser.

Igor Strevitch


Cette formation répond tout à fait aux questions que je me posais jusqu’alors a propos de la pratique exacte des mouvements et leur association avec les sons et la visualisation.
A ceux qui ne l’on pas encore fait, lancez-vous, c’est très bien fait et accessible à tous !

Philippe B.


J’ai assisté à la visio-formation la semaine dernière. J’ai trouvé celà très intéressant ! Daniel est un parfait pédagogue !!! Très agréable à écouter !
Merci beaucoup pour ces soirées

Mireille


Ce concept de suivre des cours par internet facile d’utilisation permet de voir le professeur ce qui permet de mieux comprendre les exercices qui sont demandés. J’ai bien apprécié ton calme et sérénité dans le message donné.

Antoll M.


J’aime beaucoup cette atmosphère de détente et en même temps de rigueur dans le temps et les exercices. Vraiment j’apprécie cette manière d’enseignement de même que la pratique que l’on fait en groupe ou par petits groupes de deux.
Merci toujours à Daniel pour son dynamisme et sa passion et merci aussi à tout le groupe.

Marie-Michelle


J’apprecie beaucoup le travail en petit groupe par visio-formation, cela permet vraiment de se rencontrer, de travailler ensemble et d’échanger.
La distance n’est pas un problème, quelque soit le lieu de vie, une fois connectés nous sommes ensemble et ressentons les choses comme si nous êtions les uns à coté des autres. J’ai l’impression d’avoir plus d’énergie, de travailler mieux, plus vite et en créativité. Depuis ce stage je me suis mise à des activités manuelles jamais essayées jusque là avec efficacité, créativité et réussite. Je m’étonne moi-même ainsi que les gens autour de moi.
J’ai aussi pu pratiquer les phosphènes pour de meilleures relations et je suis étonnée, ca marche !?

Pascale


Vraiment bravo pour les belles expériences que j’ai vécu hier soir
Merci à Daniel Stiennon et son équipe dans les coulisses.
La visioformation est un excellent outil

Danielflam.


Les explications qu’il nous a données hier soir ont été pour moi révélatrices, les personnes qui nous entourent influencent énormément notre énergie c’est pourquoi je vais devoir travailler deux fois plus. Dur dur !!!
Je m’aperçois que je commence à mieux lâcher prise, et je vous remercie tous pour l’énergie que vous m’avez envoyée hier quand j’étais réceptrice.
C’est le bienfait de pouvoir travailler en groupe et la visio-formation est un outil formidable pour pratiquer le phosphénisme sans bouger de chez soi.
Merci à Daniel pour son dynamisme et tout ce qu’il nous prépare pour continuer à travailler individuellement.

Geneviève


Merci encore à Daniel et à tout le groupe. Expérience que je recommande fortement à tous les intéressés qui hésitent. Vous avez tout à gagner. Une aide précieuse pour tout ce que l’on fait déjà dans tous les domaines.

Marie M.


Merci à Daniel et au phosphénisme et au docteur LEFEBURE pour cette ouverture.

Alain I.


Il est incontestable que ce genre de formation est bien plus productif que la lecture des livres. On appréhende bien mieux le style d’exercice à pratiquer. Évitant ainsi la petite erreur qui vous empêche d’aller plus vite ou qui vous décourage.

Philippe B.


Merci Daniel pour ces ouvertures que tu procures, je vais travailler pour qu’elles ne restent pas des portes entre ouvertes.

Patrice


Il est évident que l’enseignement est très riche et les possibilités infinies même si je n’en perçoit pas l’étendue.

Yannick V.


Le lendemain matin de la formation, je ne sais pas à quelle heure, pendant mon sommeil je me suis retrouvé dans un rêve conscient et j’ai eu l’impression que mon corps était complètement dilaté, mon esprit flottait dans une béatitude.
Merci Daniel ainsi qu’à ton équipe pour le bon déroulement de cette formation

Philippe G.


Mon sommeil a changé, surtout les rêves. Ceux-ci sont devenus intensifs. Lorsque le rêve se produit, j’ai le ressenti de prendre conscience que je suis en train de rêver. Mon rêve se développe et j’en fais l’analyse. Si celui-ci est interrompu par mon réveil, lors de mon ré-endormissement, ce dernier continu là où je l’ai laissé.
Cet état de chose a pris une forme nouvelle à savoir que lors de mon dernier sommeil je me suis vu en train de pratiquer les exercices de « bulles d’air », « flamme et volcan » avec une intensité et un ressenti supérieur à nos exercices de lundi. Bien que je n’ai pas eu de difficulté particulière lors de notre dernière séance, durant ce rêve, je transmettais les trois formes d’énergies aux récepteurs avec une grande facilité. J’en avais le moindre ressenti et toujours une analyse consciente du rêve.
Actuellement, j’ai pris l’habitude, lors de mes déplacements quotidiens en transport en commun afin de me rendre au travail, de pratiquer par automatisme des exercices phosphéniques. Cela m’amène à destination sans m’en rendre compte. J’ai ainsi acquis l’aptitude de m’isoler mentalement quel que soit l’endroit ou je me trouve. J’ai l’impression que tout se bouscule et se précipite.

Gisèle D. B.


J’ai commencé la pratique du Phosphénisme, cela fait environ un mois et demi environ.
Au début, j’ai commencé par obtenir quelques rêves utiles pour ma vie.
Puis, j’ai vécu une expérience assez extraordinaire.
Une nuit, je me suis sentie dans le cosmos, c’est-à-dire que mon « moi », l’être que je suis, ma conscience intemporelle et éternelle s’est retrouvée comme un point ou plutôt une petite boule dans le cosmos, très très loin de la terre que je ne voyais pas.
Je voyais des nébuleuses, des planètes, j’étais parmi elles. J’étais une parcelle consciente du cosmos, une partie du grand tout, sans corps humain, une conscience pure tout simplement. C’était très agréable.
Les jours suivants, il m’arriva de me sentir dans un état de lucidité extrême, de me sentir très forte, très sûre de moi, de savoir qui je suis et ce que je dois faire…

A.


En tant que récepteur j’ai ressenti une densification de l’énergie tout de long de la colonne vertébrale. L’énergie était très fine vers le bas puis elle s’évasait en montant vers le sommet du crâne en forme de cône inversé, la pointe vers le bas.
L’énergie s’est par la suite concentrée dans le dos entre les 2 omoplates. La boule d’énergie était alors très grosse et très dense. Une attraction semblait vouloir tirer mon corps vers l’extérieur par ce point
Puis peu à peu l’énergie est descendue dans les mains et les avant-bras qui semblaient alors avoir triplé de volume.

Alain R.


Ce fut une nouvelle expérience des plus intéressantes, un grand merci à Daniel. Les exercices de respiration m’ont conduit à une hyper-relaxation en même temps qu’une sensation d’énergie autour du corps, car en tant que professeur de Yoga, j’ai une certaine habitude de ces exercices. Lors de l’exercice merveilleux, j’avais la tête entourée d’un bandeau d’énergie et ressentait physiquement la petite boule de lumière qui tournoyait en descendant autour du corps. Aussi lors de l’échange, en tant qu’émetteur je n’avais aucun mal à maintenir une visualisation de l’exercice sur les récepteur, et, en tant que récepteur, une sensation de défilement de lumière comme si j’avançais à grande vitesse dans un courant d’énergie.
Encore merci à Daniel et son équipe.

Claude D.


Je me réveille dans mon rêve une nuit et me retrouve dans un stage initiatique.
Puis le formateur me demande de venir au centre et pose ses mains sur le bas de mon dos et là je sens mon chakra Sahasrara se mettre à tourner mais assez lentement
Le maître se retourne vers moi avec le visage de Daniel STIENNON et me dit la phrase suivante : « tu ne sais pas encore diriger ton souffle vers tes chakras… »
J’insiste bien sur la transcription exatce du message il n’a pas dit « énergie » mais bel et bien « souffle » bien que dans le souffle se trouve le prana qui est une énergie.
J’ai eu cette expérience juste après l’exercice merveilleux.
Donc désormais je rajoute à cet exercice travaillé en viso-formation, des respirations rapides et rythmées.
Il m’est d’ailleurs arrivé d’avoir une très belle expérience nocturne suite à ce couplage où j’ai pu visiter un plan assez proche du notre (j’en ai visité parfois des franchement différents !).

Dimitri F.


L’exercice de convergence oculaire guidé m’a apporté beaucoup d’informations et de précisions sur la pratique elle-même et les durées, ainsi qu’une observation bien plus nette du phosphène. La concentration et l’expansion d’énergie en ont été grandement facilitées, je me suis senti flotter contemplant l’univers.
Je suis resté au centre d’une boule d’énergie qui a grandi depuis la terre jusqu’à ce que je puisse contempler l’Univers entier.
Lors de la concentration du point lumineux, j’ai par rapport aux autres pratiques similaires, ressenti le corps entier participer à la concentration et à l’expansion, un peu comme une contraction statique mais plus douce, comme si le corps ne faisait plus qu’un avec le mouvement.
Lors de l’exercice, en tant qu’émetteur, la concentration de lumière était extraordinaire et la boule à l’arrière de la tête avec les récepteurs l’était tout autant. Tout au long de l’exercice de concentration, j’ai ressenti comme un bandeau d’énergie autour de la tête partant du front jusque sur les oreilles et du front au centre du crâne. Puis en visualisant la boule à l’arrière, la même sensation avec en plus l’énergie qui traversait le crâne. Le dernier exercice m’a révélé quelque chose de surprenant, car en faisant du yoga depuis des années j’avais toujours ressenti un flux d’énergie lorsque je levais les bras pour une flexion, que j’attribuais au mouvement. J’ai appris dans cette leçon que cela vient des mains ouvertes et droites. Merci Daniel. Là aussi aucun mal pour visualiser même plusieurs personnes et les remplir d’énergie.
Merci tous les participants et à l’extraordinaire équipe.

Claude.


Lorsque j’étais récepteur en fin de séance au moment où les émetteurs envoyaient l’énergie dans la boule située derrière leur nuque j’ai immédiatement ressenti un flot d’énergie pénétrer en moi. Mon corps s’est alors spontanément dilaté d’une manière très importante avec une impression d’arrachement de mon corps vers le haut. La dilatation a fini par se calmer et l’ensemble de mon corps est alors parti en rotation vers la gauche. Une fois la rotation arrêtée j’ai senti une énorme chaleur brûlante et d’énormes picotements dans les mains.
Puis en fin d’émission des émetteurs tout s’est alors calmé.
Un grand merci pour cette série de visio-formation
Outre la facilité offerte par ces cours via internet j’ai surtout été interpelé par l’extraordinaire facilité de transmission et de ressenti des sensations lorsque j’étais récepteur au cours des différentes expériences
Je reste convaincu qu’internet reste un vecteur très puissant pour pratiquer le Phosphénisme à distance en groupe.

Alain


Dans un rêve, j’ai pris conscience que je volais, c’était très fort et très agréable; puis, je me suis rendu compte que je tombai. J’ai décidé : « Il faut que je monte », instantanément, je suis monté à une vitesse vertigineuse, tellement étonnante que je me suis réveillé. La vivacité de ce rêve était impressionnante.
Depuis environ deux à trois mois, je suis de plus en plus conscient de mes rêves, mais la chose la plus curieuse, c’est que je suis souvent “ actif ” dans mes rêves. Je sens que j’ai le contrôle et je décide de ce qui se passe.
Si je ne travaille pas avec les phosphènes, mes rêves deviennent moins agréables.
Dans la nuit du dimanche 17 juin, j’ai fait un autre rêve qui m’a beaucoup impressionné.
J’étais à l’école Lefebure et je discutais avec Daniel Steinnon (ou le docteur Lefebure, cela j’ai du mal à le définir), d’un seul coup Daniel m’a empoigné, retourné et posé les mains sur les omoplates, ensuite il a fixé son regard sur ma nuque et un cône de lumière blanche a jailli de la nuque, au-dessus de ma tête, j’étais envahi par cette puissante lumière, mais cela ne m’effrayait pas. Ensuite son regard c’est posé sur ma colonne vertébrale et là aussi, je me suis retrouvé rempli de lumière, c’était agréable et à ce moment, j’ai pris conscience de l’énorme puissance émanant de la personne (Daniel ou le Docteur Lefébure) qui agissait ainsi sur moi et cela m’a réveillé…

Roger


J’ai beaucoup aimé cette visio-conférence. Je n’ai pas vu le temps passer : le rythme était très bon. J’ai été autant intéressée par les exercices que par l’apport d’informations. J’ai trouvé enthousiasmante l’idée de densifier et de projeter notre double. Les exercices m’ont donné beaucoup d’énergie pendant la séance et dans les jours qui ont suivi.
C’était très sympa d’être en lien avec les autres participants et de retrouver quelques personnes rencontrées cet été. J’ai retrouvé la même ambiance à la fois joyeuse et concentrée qu’en stage.
Merci Daniel.

Christine


Merci pour ce cours d’introduction qui s’est trouvé être une excellente synthèse du Phosphénisme, ainsi qu’une bonne introduction aux balancements qui sont pour moi une découverte. J’ai pu également sentir tout le bénéfice potentiel d’une pratique régulière de ces balancements associés aux phosphènes, et le minimum de rigueur et d’assiduité nécessaires pour progresser. Au niveau technique, j’ai apprécié les explications claires et didactiques, l’organisation impeccable, ainsi que la possibilité d’interaction.

Jean-François C.


La visioconférence m’a vivement intéressée, je regrette seulement que l’on ne soit pas resté plus longuement sur les mantras…

Reine V.


J’avais lu sur le site les différents articles sur le Phosphénisme, mais c’est vrai qu’en cours avec vous, et quand on l’applique directement, on n’oublie rien puisque vous nous guidez sans cesse. Alors que quand je fais un exercice seule, j’en oublie : j’ai bien enregistré maintenant qu’on « lâche » la tête, qu’il y a 3 temps dans un cycle, et j’ai mieux compris le mantra « illi ». J’ai trouvé cette conférence et les exercices bien agréables, en tout cas, et je vous remercie.

Delphine W.


Merci beaucoup Daniel, vous êtes un monsieur très sympathique ! Très intéressant les différents mantras appris ainsi que leur utilité très spécifique, j’ignorais à quel point la précision des rythmes était essentielle. Je suis très motivé à pratiquer au minimum 30 min par jour, dans un but initiatique. Le simple fait d’améliorer ma concentration et d’améliorer mon contenu onirique serait déjà très bien. Je suis déjà actif sur le forum sous le pseudo Michel ange où j’ai déjà appris énormément. Je n’ai que du positif à dire sur cette séance, de très généreux conseils.

Patrick D.


Concernant la visio-conférence c’était une superbe expérience que de découvrir le balancement latéral, le phosphène. J’ai beaucoup aimé, voilà ma semaine qui est déjà programmée, je me fixe ceci pour chaque jour, c’est cette notion de rythme que je souhaite intégrer. Les directives sont très bien expliquées, le ton de ta voix bien adapté…
Globalement, je suis satisfaite d’avoir participé et surtout, je souhaite continuer.

Céline G.


Cette initiation fut très enrichissante, apaisante (j’ai dormi comme un bébé !) et curieusement, durant l’exercice de visualisation des fleurs une chose étonnante s’est produite : au départ un peu de mal à visualiser la tulipe et très vite c’est la rose qui est arrivée. La même chose s’est passée pour le tournesol. Est-ce une suite logique ? ou une bonne connexion !!! Bref j’ai passé un merveilleux moment et compte bien ne pas rester sur « ma faim » en poursuivant et en m’inscrivant à vos cours. Un grand merci de m’avoir ouvert de nouveaux horizons.

Brigitte B.


Je vous ai écouté avec attention et j’ai fait les exercices consciencieusement…

Béatrice A.


J’ai suivi, hier soir, votre cours et suis ravie d’avoir l’opportunité de vous faire part de mon ressenti qui est positif…

Marie France P.


La visioconférence m’a plu de par sa présentation et son contenu. J’ai ressenti une pression à la racine du nez comme lors de certains exercices de méditation, ce qui confirme l’effet du phosphène.

Christian S.


J’ai eu beaucoup de plaisir à participer à ce premier cours. J’ai ressenti de la détente, un moment de plénitude et de bien être. Merci pour cet agréable moment de formation.

Sylvie G.


J’ai été ravie de faire mon premier cours d’introduction au Phosphénisme et j’ai vraiment envie d’aller plus loin. Durant la pratique, lors des visualisations des fleurs, j’ai été subjuguée par la netteté de ce que je voyais, c’est comme si les fleurs étaient présentes, je ressentais leur texture, leur couleur, c’était génial. Merci beaucoup pour cette soirée en votre compagnie.

Françoise F.


Un cours pratique sur les balancements très instructif et qui permet d’expérimenter la base des techniques initiatiques.

Hicham B.


La séance d’introduction était vers Delphine, correspondant à ce que j’en attendais. J’apprécie ce mélange de connaissances théoriques et la mise en pratique. Vous en avez dit suffisamment pour montrer que derrière une chose toute simple se cache une vrai science et suffisamment pour donner envie d’en savoir plus.
Je trouve que pratiquer des phosphènes est plus facile et plus rapide que d’essayer de méditer! Dès le premier cycle je me suis sentie détendue, surtout lors de la 2ème phase avec les mouvements lents. Une sorte d’impression d’être sur un bateau, ou dans l’eau et d’y être bercée. Je suis sure que la technique doit être super pour le lâcher-prise.
J’ai trouvé également plus simple de garder les images de fleurs à l’esprit que pendant des séances de sophrologie ou de relaxation. Les phosphènes en eux-mêmes m’ont intriguée : parfois clairs et nets comme un ballon, passant du rouge au bleu, sans ou avec des liserés et finissant noirs... Merci pour cette expérience.

Nathalie G.


J’ai appris comment on pratique le balancement et pourquoi... J’étais plutôt très content de suivre la formation, de la joie... tout le long. Les balancements à 45° un peu rude pour une première.…

Christophe G.


J’ai apprécié cette séance.

Noëlle P.


À la fin de cette séance, j’ai regardé par 3 fois l’heure, je n’avais vraiment pas l’impression qu’une bonne heure venait de s’écouler. Ce cours est intéressant car il permet d’associer les exercices de balancements au phosphène. Pour ma part, je n’ai les cours que depuis ce week-end et je suis en pleine découverte. Encore merci pour ce temps de partage et d’exercice partagé.

Agnès P.


Merci pour votre cours.

Mickael P.


Cours très intéressant.

Marie B.


Merci beaucoup pour cette visio-conférence intéressante. J’aime bien les sensations dans la tête lors des balancements légers. Encore merci pour cet enseignement.

Philippe


Cette formation me paraît tout à fait adaptée : rythme, clarté, interactivité bien gérée, bonne structure de la présentation… Ayant déjà tenté de pratiquer moi-même à partir du site ou d’un livre, cette formation répond tout à fait à mes attentes et mes questions.

Philippe


J’ai beaucoup apprécié les cours. Daniel est clair, son langage est simple, la progression est bonne et le sujet est vraiment intéressant. J’apprécie l’équilibre entre théorie et pratique (avec plus de pratique et c’est très positif). À la fin du 4ème cours, on perçoit vraiment que cet entraînement peut apporter beaucoup, même si, bien sûr, on ne peut en comprendre dès maintenant toute la portée ; mais on la devine et c’est déjà bien. Bravo donc pour la pédagogie.

Thierry


J’ai trouvé ces cours très bien. C’est plus parlant que les livres et ça donne plus envie de pratiquer. Il est sûr que ce type de cours est bien plus profitable que les livres qui peuvent venir en documentation supplémentaire.

Alain B.


J’ai bien aimé l’introduction du cours par Daniel. Plein de précisions et de mises en garde. Habituellement je me concentre pour être un bon émetteur afin d’optimiser les effets pour les récepteurs sans trop me soucier de mes ressentis. La surprise cette fois-ci est que les effets des exercices même s’ils ne m’étaient pas destinés se sont imposés. J’ai ressenti immédiatement un effet de tourbillon ascendant tout au long de ma colonne vertébrale et un effet de balancement gauche/droite au niveau des épaules et de la tête. Je ne voulais pas me laisser emporter par ces sensations, donc je recentrais mon attention sur l’exercice afin de donner un maximum de rythme pour les récepteurs. L’effet de groupe supporte chacun de nous et je me suis senti submergé de rythmes tout au long des ateliers à mon plus grand bonheur.

Germain C.


Pendant l’exercice avec les galaxies lorsque Daniel a demandé de visualiser la constellation du Sagittaire (que je n’avais jamais vue auparavant, je ne savais vraiment pas à quoi elle ressemblait) à la fin d’un phosphène … après que tout soit devenu vert « émeraude », j’ai eu le flash de voir, de manière très nette, une galaxie qui tournait en spirale. Je me suis fait la réflexion, tiens elle tourne à l’envers des autres car elle tournait de gauche à droite dans un sens « horaire » en partant d’un centre (alors qu’à ma connaissance les galaxies sont sensées tourner de droite à gauche ... mais je ne sais si mon information est exacte…) Après la visio formation j’ai été voir sur internet à quoi pouvait bien ressembler cette fameuse galaxie que je ne connaissais pas. J’ai cliqué sur des liens et notamment sur celui qui avait été donné durant la formation : et là, oh surprise c’est exactement la galaxie que j’avais vue durant la séance… et que, je répète, ne connaissais pas… Merci à Daniel pour sa patience et son don de pédagogue.

Alain V.


Comme les autres fois, j’ai beaucoup apprécié les conseils de Daniel. Donner une direction, un but… évidemment !! L’astronomie est effectivement très intéressante. De fait, on sait ce que l’on visualise. La constellation du Sagittaire est impressionnante. La visualisation du soleil dans les exercices a produit une sensation intense et douce ; je ramenais de la Lumière… En tant qu’émetteur vers Delphine, la visualisation était toute aussi claire que les autres fois. Encore merci à toute l’équipe.

Claude D.


Je ressens un point de compression dans mon ventre puis un point de dilatation dans un univers rond qui devient plat comme une galaxie. Je SUIS cette galaxie et tourne avec cette pluie d’étoiles. Ce que je trouve très amusant, c’est que c’est instantané. Il y a des millions de couleurs qui brillent et je sens que je fais partie de ce tout. C’est vraiment très agréable car je suis dans une puissance extraordinaire mêlée à une grande vitesse que je ne ressens pas. Je me sens complètement intégré dans ce tout. Merci à tous pour ces moments partagés.

Evelyne


En pratiquant le Taichichuan, j’ai ajouté des contractions statiques pendant le déroulement et j’ai repris l’image mentale de densification du double devant la voie lactée. Tout en ayant les yeux ouverts, je pouvais assez facilement imaginer mon double lumineux. L’énergie dégagée par les tensions statiques aidant à densifier cette construction mentale du double. Je vais continuer dorénavant à pratiquer le Taichichuan en pensée rythmée en ajoutant les tensions statiques et une image mentale, ce qui correspond au fondement du Phosphénisme (l’utilisation d’un sens phénique, ici le myophène, un rythme, une pensée), le mantra s’ajoute parfois à la pratique lorsque que les respirations sont scandées pour que tout le monde puisse pratiquer au même rythme. Au moment où j’écris ces lignes, je ressens une manifestation au niveau du troisième œil.

Philippe G.


Lors de l’exercice sur le chakra du cœur, dès que la voix rajoutée aux claquements a commencé à chanter, j’ai eu tout de suite le ressenti très profond que cette voix sortait littéralement de mon chakra du cœur. J’en avais des frissons à chaque fois que la voix reprenait son chant. Plus j’essayais de me concentrer sur ce chakra plus j’avais le sentiment que la voix en sortait. J’étais en totale harmonie avec cette voix dont la vibration semblait en totale osmose avec la vibration de mon chakra. Merci tout particulièrement pour ce moment intense que vous m’avez permis de vivre. Merci Daniel pour ces cours de vidéo-formation qui sont vraiment exceptionnels.

Alain R.


Les exercices proposés avec les claquements via le site étaient des plus intéressants, mais… les exercices avec les vagues donnaient une profondeur inhabituelle. Les exercices avec la voix m’ont donné l’impression d’être soulevé en même temps qu’une résonance particulière m’a envahi d’un bien être. Quand à l’exercice avec la musique Indienne, ça a été un choc très profond. Le chakra du cœur s’est mis à rayonner ainsi que le chakra de base et j’ai été envahi par la sensation d’un profond Amour. Le jour suivant et aujourd’hui, il suffit que j’y repense pour que la sensation revienne, comme si quelque chose s’était ouvert. Une merveilleuse expérience. Un exercice à pratiquer absolument : que du bonheur.

Claude DH.


La séance du lundi 18 m’a été très profitable. J’ai beaucoup apprécié les explications données car je pense qu’il faut utiliser des techniques lorsque l’on n’est pas suffisamment fort mentalement pour se protéger, notamment de son entourage. J’utilisais d’autres méthodes, mais je vais définitivement adopter la technique de l’œuf cosmique préconisée par Daniel car elle me paraît bien plus puissante que tout ce que j’ai utilisé jusqu’à ce jour. Renforcer sa structure mentale par ce type de méditation me paraît fort judicieux et de plus cette nuit, je me suis retrouvé à l’intérieur d’une sphère et plus je m’élevai et plus celle-ci se remplissait d’énergie et semblait comme renforcer mon énergie mentale. C’est absolument incroyable tout ce que l’on arrive à faire par la pratique du Phosphénisme. Merci Daniel

Xavier


Sensation en tant que récepteur, des vagues d’énergie successives des pieds vers la tête, une forte sensation de balancement antéro-postérieur qui a duré longtemps, des nouvelles vagues d’énergie comme précédemment, puis un balancement de la tête que je ressentais physiquement, d’abord antéro-postérieur, puis en latéral, un point de contraction intense entre les deux yeux, puis l’intérieur de mon corps s’est soulevé vers le haut, pendant ce temps là dans le champ visuel un léger nuage blanchâtre apparaissait en dilatation et en contraction dans un mouvement lent, et parfois un point par ci par là qui scintillait comme une étoile.

Philippe


L’expérience en tant que cobaye : JUSTE EXTRAORDINAIRE ! J’ai eu l’impression de grossir, grossir, grossir, ou gonfler, quelque chose de cet ordre et ensuite ma chaise s’est mise à se balancer (alors qu’elle était totalement stable) très doucement mais très amplement d’avant en arrière : disons que j’aurais pris de la drogue pour arriver à cette effet et bien j’en demanderais le nom. Le balancement m’a rappelé le même effet que lors de voyages astraux, juste avant quand on part vers un infini, pour ceux qui connaissent. Bref un grand, grand merci à tous de m’avoir permis de vivre cela : je vous invite à votre tour pour ceux qui hésitent. MERCI pour cette formation !!! Merci Merci Merci Merci Merci

Marie


Je me sens expulsée dans L’UNIVERS et me retrouve en son centre. Je me connecte au monde minéral avec une très grande puissance et beaucoup de douceur et le sentiment de toucher ce monde. Je vois apparaître sur l’univers des milliers de cristaux de cristal de roche qui prennent la couleur, les couleurs de la galaxie dans le pastel. Je me sens porté sur un navire immense, navire de cristal à 6 facettes, le Seau de Salomon. Je suis au centre de ces énergies, je me sens très grande et j’ai un parfait équilibre. Puis une spirale prend forme autour de moi. Elle a la forme d’un cône qui s’étend vers le haut. Je me sens aspirée dans cette spirale. Et Daniel nous demande de revenir. Zut. Merci à tous de nous permettre cette belle évolution.

Evelyne T.


Pour ma part ce fut très instructif et de bonne qualité que ce soit vidéo ou son et également le cours en soi. Cela fait plusieurs années que je vous suis, mais depuis peu que je trouve le courage de m’exercer aux techniques.

Olivier B.


J’ai trouvé M. Stiennon très didactique et très abordable. Daniel Stiennon est possédé par son sujet et digresse volontiers. Ce n’est pas un reproche, bien au contraire. Merci beaucoup pour ces quelques rappels de présentation.

Françoise


J’ai été enchanté par ce cours d’introduction. J’ai refait pendant une demi-heure le balancement latéral avant le coucher, et je me suis effectivement endormie très rapidement. J’ai aussi beaucoup apprécié votre simplicité, ce qui m’a permis d’être détendue mais attentive. Donc un grand merci à vous.

Sandrine


Merci pour les précisions apportées lors de la Visio-conférence d’hier soir. Je débutais depuis peu les exercices de balancements, notamment ceux expliqués dans Initiation Subud. Les livres du docteur Lefebure sont très clairs et très simples d’utilisation, cependant des explications orales semblent aussi nécessaires. Je tâcherai donc de suivre vos conseils et de pratiquer avec constance les exercices que vous avez illustrés hier. Merci encore et bonne continuation dans votre effort de partage du Phosphénisme !

Loïc


« Thérapeute Spirituel » et pratiquant diverses formes de méditations et outils de guérison, c’est avec un esprit ouvert, libre et curieux que j’ai abordé cette visio-conférence. N’ayant pas vraiment démarré une pratique assidue, cette heure de conférence très conviviale m’a énormément apporté en termes de « diverses pratiques » et « potentialités des expériences » (que ce soit théoriques ou pratiques).
Bien que je sois un peu réservé sur le fait du « tout-phosphénisme-ou-rien », cette méthode me semble pour autant prometteuse, ou en tout cas, à expérimenter sereinement. Le fait de ne dépendre de personne est un plus. Le ton humoristique et amical de Daniel est un Plus ;)
La méthode des balancements en vidéo vaut toutes les explications du monde, et cela a suscité des questionnements que je partagerai sans doute sur le forum. L’esprit de ce site est très intéressant.

Julien T.


C’est avec grande joie que je vous partage mon témoignage sur votre conférence d’hier soir. Vous avez clairement évoqué pour moi les principales applications du Phosphénisme et j’ai pu grâce à votre visio-conférence, faire partager ce moment avec mon ami afin de lui faire découvrir votre enseignement. Cela a bien marché !
Je ressens depuis hier beaucoup de joie et je suis grandement motivée pour continuer quotidiennement cette pratique aux mille vertus.

Anne-Marie


Le cours d’introduction est utile pour s’assurer de faire les exercices de base correctement ainsi que pour avoir une idée générale du Phosphénisme.

Nicolas D.


Cette séance d’introduction au Phosphénisme m’a beaucoup plu du fait que je pus affiner ma pratique que je pratiquais « sauvagement » depuis déjà quelques années. Pour des raisons de stagnation dans ma pratique, celle ci était devenue parcellaire ; et grâce à cette qualité de détail proposée lors des exercices, les effets ressentis vinrent sans attendre et je me remis à les appliquer juste après dans un domaine que je chéri, la musique. Après ces quelques instants agréables, je suis allé sur les réseaux sociaux, et là s’est dégagé de moi une relation pleine d’humeurs et d’esprit, naturelle et largement augmentée en rapport à ma moyenne; les phosphènes en étaient la cause à n’en pas douter, ma vibration avait augmenté. Dés la nuit je m’y suis remis, et ce matin j’ai repris et m’applique de manière nouvelle.

Vianney C.


Un grand merci pour votre conférence où vous transmettez votre envie de nous apprendre et de nous voir avancer dans la pratique. Pour ma part, la partie théorie n’a pas été de trop car je débute. J’ai apprécié les rappels de la technique et les exercices pratiques qui sont nécessaires. Au bout d’un certain temps, j’ai commencé à ressentir un apaisement agréable lors des balancements, et j’aurai pu m’endormir facilement juste après. La durée de la séance me convient, je ne me lasse pas d’en apprendre davantage. Encore merci et à bientôt pour une suite.

Laurence P.


Les longues explications d’une bonne heure ont bien enrichi et complété tout ce que j’avais retenu en lisant en long et en large le site. Je devine le potentiel en moi qui peut être « mis en lumière » par le phosphénisme. C’est exaltant ! Merci beaucoup.

Elisabeth A.