ENVOÛTEMENT ET PHOSPHÉNISME
envoûtement et désenvoûtement

Contrairement aux idées préconçues sur l’envoûtement, il n’est pas possible d’investir à distance le cerveau d’une autre personne et de lui imposer notre propre pensée.

ENVOÛTEMENT

Le folklore mentionne de nombreuses histoires d’envoûtements, de mauvais sorts. À la lumière des découvertes en physiologie cérébrale du Docteur Francis LEFEBURE, médecin et chercheur français, il est possible de comprendre les mécanismes qui régissent les échanges énergétiques entre les êtres humains et de distinguer la réalité de la fiction. Les recherches du Dr LEFEBURE sont fondées sur l’utilisation systématique des phosphènes. Les phosphènes sont toutes les sensations lumineuses subjectives, c’est-à-dire celles qui ne sont pas directement provoquées par la lumière frappant la rétine. On peut les produire par de courtes fixations de sources lumineuses. Le Dr LEFEBURE et ses collaborateurs ont pratiqué de nombreuses expériences de télépathie phosphénique et ont pu en dégager des lois de physiologie cérébrale inconnues jusqu’alors.

Contrairement aux idées préconçues, il n’est pas possible d’investir à distance le cerveau d’une autre personne et de lui imposer notre propre pensée. La pensée rythmée, au contraire, est facilement transmissible par télépathie. Le rythme introduit un élément de structuration dans la pensée et lui confère une puissance supérieure. Pour mieux comprendre, reprenons l’exemple donné par le Dr LEFEBURE : l’analogie du vent et de la pensée.

« La pensée est comme les masses d’air anarchiques : la dépense d’énergie est grande, mais l’effet total est faible. Par exemple, le vent ne traverse pas les murs. Mais que l’on vienne à rythmer l’air et l’on produit un son. Ce dernier, bien que des milliards de fois plus faible que l’énergie du vent, traverse facilement les parois. Toute la différence est due au rythme de l’énergie. De même, lorsque les masses d’air sont rassemblées et entraînées dans un mouvement spiral rythmé, elles prennent une puissance fantastique capable de raser des villes et des régions entières : ce sont les tornades et les typhons. »

La pensée rythmée projetée sur une autre personne a pour effet d’amplifier ses rythmes cérébraux et par conséquent ses pensées. Le contenu des pensées du récepteur est donc primordial et c’est ce facteur qui définit les résultats de l’opération. Les rythmes cérébraux sont neutres. Même si l’émetteur s’acharne à transmettre des pensées négatives, celles-ci n’influencent pas la qualité de l’énergie transmise. C’est le niveau d’entraînement à la pensée rythmée qui la détermine.

L’énergie vitale et les rythmes cérébraux ne sont pas intrinsèquement bons ou mauvais. C’est la qualité des pensées activées par cette énergie qui compte. Pour faire une comparaison simple, l’essence peut servir de carburant pour un véhicule, mais peut aussi être utilisée pour démarrer un incendie. De la même manière, l’énergie amplifie les pensées du récepteur de façon neutre, les bonnes comme les mauvaises. C’est donc l’état d’esprit du récepteur qui détermine les effets de la transmission d’énergie. Le milieu et l’atmosphère dans lesquels le récepteur baigne influencent grandement ses pensées, de même que les facteurs socioculturels modifient la vision du monde de l’individu.

Le Dr LEFEBURE fait l’analogie suivante : « Il monte dans une pompe ce sur quoi elle est branchée ». Les rythmes cérébraux font office de pompe, les pensées de l’individu sont le réservoir dans lequel cette pompe puise. Les rythmes cérébraux sont des amplificateurs de pensées. Ils leur confèrent de l’énergie et les intensifient. Il convient donc d’être prudent et d’user des rythmes cérébraux avec une certaine sagesse.

Les rythmes cérébraux, en décuplant les pensées, amplifient les croyances et les préjugés du récepteur. Cette opération peut s’avérer très négative si la personne est trop imprégnée de certaines croyances populaires. Dans les cultures où le folklore fait état de sorcellerie, envoûtements et possessions, il plane un sentiment général de persécution qui, amplifié par les rythmes, peut devenir une véritable paranoïa. Il en va de même pour les personnes qui baignent dans une littérature douteuse qui opère sur eux un effet de suggestion. Pensant qu’elles sont sous une influence maléfique, ces personnes cherchent à se faire exorciser ou désenvoûter, alors que le mal est simplement dans leur propre psychisme. L’opération est purement psychologique : à une suggestion correspond une contre suggestion.

La nature et le cosmos ne sont pas des inventions humaines, à ce titre ils ne sont pas porteurs de préjugés. Ils sont purs et ne véhiculent pas d’idées négatives. Une fleur vous est-elle hostile ? Une étoile vous veut-elle du mal ? Non, à moins d’être complètement paranoïaque… Plutôt que de s’inspirer d’une littérature de mauvaise qualité ou de superstitions primitives, pourquoi ne pas se laisser porter par les énergies de la nature et du cosmos ?

Voir également : influence à distance

Exercice de Mixage Phosphénique :

- Choisissez une image de la nature ou du cosmos (arbre, fleur, mer, montagne, étoile, galaxie, etc.)
- Faites un phosphène.
- Contemplez l’image que vous avez choisie de 15 à 60 minutes, à l’aide d’un support photographique, ou mieux, à partir de l’élément lui-même (choisissez un arbre ou une étoile, par exemple, et contemplez cet objet), en refaisant un phosphène chaque fois que vous l’estimez nécessaire.
- Dans un deuxième temps (peut-être une fois rentré chez vous), faites un phosphène et pensez à l’image que vous avez contemplée.
- Essayez de retrouver son souvenir. Visualisez l’objet à l’intérieur du phosphène.
- Refaites un phosphène toutes les 5 minutes environ. Pratiquez cet exercice de 15 à 60 minutes.

Couplé à la pratique de la pensée rythmée, cet exercice vous permettra de diriger votre énergie dans une direction porteuse et sûre. En renouvelant cette pratique régulièrement, vous ferez bientôt des rêves ou vivrez des extensions de conscience en rapport avec l’image que vous avez choisie.
Une façon de « désenvoûter » son cerveau…

Phosphénisme © Extrait de « Univers Énergie Phosphénique ».

PHOSPHÉNISME - École du Dr LEFEBURE
Vous aussi, découvrez comment transformer l'énergie lumineuse en énergie mentale pour améliorer vos capacités cérébrales :


Téléchargez GRATUITEMENT
notre "Kit Découverte" en cliquant ici.
Yoga
et apprenez à transformer
l'énergie lumineuse en énergie mentale.