OVNI ET PHOSPHÉNISME
OVNI, soucoupes volantes, ufologie et phosphénisme

Les OVNI (objets volants non identifiés) sont les phénomènes aériens perçus par des témoins ou enregistrés sur différents supports, et qui ne peuvent être identifiés. Il est impossible d'affirmer que tous ces phénomènes ont une même origine. Il n'y a absolument pas d'unité dans les témoignages car ils proviennent de sources différentes.

Ces observations inexpliquées peuvent avoir pour source :

- Des erreurs d'interprétation : on identifie à tort un objet comme un vaisseau extraterrestre. En général, ces objets sont : la planète Vénus, des météores, des nuages lenticulaires, des avions, des ballons-sondes, des lasers de boîte de nuit, etc.
- Des illusions d'optique : soleils doubles ou parhélies, mirages de chaleur, etc.
- Des hallucinations : le sujet perçoit, de manière pathologique, une image qui n'existe pas réellement.
- Des affabulations : le sujet ment de manière volontaire.
- Des faux souvenirs : le sujet imagine qu'il a vu un objet.
- Des phénomènes naturels rares : red sprites, blue jets, foudre en boule, etc.
- Des images mentales : le sujet a une vision qu'il interprète comme un objet volant.
- Des visiteurs venus d'une autre planète.

Les deux causes les plus mystérieuses nécessitent des explications supplémentaires.

1) Des visiteurs venus d'une autre planète

Bien que romanesque et attrayante, cette théorie est fort peu plausible. Tout d'abord, la théorie de la relativité ne permet pas d'envisager le voyage à des vitesses supérieures à celle de la lumière. Il faudrait donc des siècles pour voyager à travers le cosmos. Ensuite, il est étonnant que l'on n'ait pas retrouvé la moindre trace matérielle (objet ou artéfact) laissée par des voyageurs interstellaires alors que des milliers de personnes affirment avoir été kidnappées par des extra-terrestres, ou avoir vu des OVNIS atterrir.

La généralisation des téléphones portables équipés d'appareil photos devrait entraîner une recrudescence des observations d'OVNIS. Or, ce n'est pas le cas. Pour conclure, certains scientifiques comme le professeur Meesen ont pris l'initiative d'étudier les données des radars militaires et civils et de les recouper avec les observations d'OVNIS, en particulier durant les « grandes vagues d'OVNIS » comme celle qui eut lieu en Belgique en 1990. Ils n'ont découvert aucune corrélation entre les observations d'OVNIS et les échos non identifiés détectés par les radars.

Aucune de ces explications n'enterre complètement la théorie de visites extraterrestres, laquelle semble plutôt fantaisiste.

2) Des visions ou images mentales

Différentes des hallucinations ou autres phénomènes pathologiques, les images mentales ou visions restent mystérieuses aux yeux de la science actuelle. Les découvertes en physiologie cérébrale du Docteur Francis LEFEBURE, médecin et chercheur français, permettent de comprendre ces mécanismes de manière scientifique. Grâce à l'étude des phosphènes, le Docteur LEFEBURE a pu mettre en évidence certains mécanismes cérébraux responsables de la création des images mentales (visions hypnagogiques qui surviennent à l'endormissement, rêves, visions mystiques). Les phosphènes sont toutes les sensations lumineuses subjectives, c'est-à-dire celles qui ne sont pas directement causées par la lumière stimulant la rétine.

Il a entrepris une étude complète du prodige solaire qui a eu lieu à Fatima (Portugal) le 13 octobre 1917. Parmi les témoignages, on peut citer la perception par de nombreux témoins d'une boule de lumière qui traversait le ciel ou encore la perception de petites boules de lumière qui tombaient du ciel comme des flocons de neige et disparaissaient au contact du sol ou dans les mains des personnes qui cherchaient à les attraper.

Le Docteur LEFEBURE estime que ces perceptions sont liées aux rythmes des phosphènes et il explique en détail ces phénomènes dans son livre : Phosphénisme, nouvelle explication de l'origine des religions.

« Le plus grand miracle de l'Église romaine a été le prodige solaire de Fatima qui s'est déroulé devant 70 000 personnes. Durant dix minutes, la foule a vu le soleil présenter des mouvements anormaux. Tout d'abord, il s'est mis à trembler, puis s'est obscurci. Ensuite, il a commencé à se balancer dans le ciel, à tournoyer sur lui-même, ses rayons tournant comme les rayons d'une roue, puis il a paru tomber sur la foule terrorisée et remonter dans le ciel. Et cela plusieurs fois de suite. De nombreuses personnes eurent des visions pendant ces dix minutes. Il pleuvait immédiatement avant. Or, après ce prodige, la boue du sentier et les vêtements furent miraculeusement séchés. Un lieutenant de vaisseau prit une photographie sur laquelle on constata la présence d'objets qui n'existaient pas physiquement. Un professeur de science, qui était à son balcon, dit : "J'ai vu, mais je ne me l'explique pas". Un directeur de journal antireligieux repartit convaincu et écrivit des articles enthousiastes.

Or, il suffit de regrouper toutes les caractéristiques des phosphènes pour retrouver le grand miracle de Fatima : la foule croit voir des mouvements dans le soleil parce qu'elle le confond avec son phosphène. Le tremblement du soleil, c'est son rythme au sixième de seconde. Son obscurcissement, c'est le phosphène négatif qui se présente dès le début, au lieu de la fin, à cause de la brutalité du choc lumineux.

Les balancements du soleil, c'est le rythme de deux secondes du phosphène qui peut souvent se déclencher sans balancement de tête, car le Mixage suffit parfois à le provoquer. Sous l'effet d'autres exercices de Mixage, il arrive parfois que le phosphène se mette soit à tournoyer, soit à donner l'impression qu'il avance ou qu'il recule.

D'ailleurs ces divers mouvements du phosphène solaire se déclenchent encore plus facilement si, au lieu de regarder le soleil, on regarde un peu à côté, et si dans les instants qui précèdent, on pratique des balancements latéraux de la moitié supérieure du corps, tout en fixant le soleil.

La plus grande partie de la foule a perçu ces rythmes intensément, à cause de leur emballement par résonance télépathique. »

OVNI
Photographie de phosphène (lueur diffuse) ou OVNI ?

La lueur diffuse, dernière phase du phosphène, présente des propriétés remarquables. Elle peut être photographiée et permet de voir dans l'obscurité les objets physiques qui la traversent. Elle a une importance capitale dans la production de visions. La lueur diffuse apparaît comme un nuage blanchâtre aux contours peu définis. D'après les voyants, c'est dans ce nuage qu'apparaissent les visions ou « flashes » de voyance. C'est aussi ce que rapportèrent les enfants bergers de Fatima. La « Dame » leur est apparue dans un nuage ressemblant à une fumée blanche.

Dans L'initiation de Pietro, le Docteur LEFEBURE fait un rapprochement entre les phénomènes phosphéniques et les OVNIS.

« De plus en plus nombreuses sont les personnes qui croient que les faits extraordinaires de Fatima doivent être attribués aux soucoupes volantes. Il se trouve même des prêtres pour prétendre que la Sainte-Vierge a utilisé une soucoupe volante pour se manifester.
Il est tout d'abord à remarquer que la présence de soucoupes volantes à Fatima, soucoupes considérées comme des vaisseaux extra-terrestres, ne changerait rien à notre point de vue : que ce soit la Sainte-Vierge, une soucoupe volante ou une force cérébrale humaine qui ait été le moteur principal du prodige solaire et des faits annexes, le point important pour nous est que le lien entre la source originelle du phénomène, et la conscience humaine a été la substance phosphénique engendrée par la fixation du soleil.

Mais il faut reconnaître que l'on classe sous le vocable de soucoupe volante des phénomènes très disparates, parmi lesquels se trouvent peut-être plusieurs phénomènes inconnus de nature différente.

Or, nous sommes obligés de reconnaître certaines ressemblances entre des descriptions de soucoupes volantes et ce que nous connaissons de la substance phosphénique.

Par exemple : "Cet objet, qui pouvait avoir de 25 à 30 mètres de diamètre, se balançait dans les airs, et tout en oscillant venait droit sur nous, dans un silence absolu." Des policiers accourus constatèrent que "la chose qui planait à une centaine de mètres au-dessus d'eux se balançait". Plusieurs autres témoins qui ne s'étaient pas concertés l'ont vu se diriger vers eux, "en tournoyant et voltigeant comme une feuille qui tombe doucement d'un arbre." Enfin, la campagne environnante se teinta de rouge vif et les murs blancs de la ferme s'empourprèrent.

On ne peut nier que cette description ressemble fort, en plus petit, à celle du soleil de Fatima : mouvements tourbillonnaires et balancements, lumière colorée au sol.

On peut donc se demander si certains phénomènes classés comme soucoupes volantes ne sont pas en réalité des nuages de substance phosphénique. »

Les explications du Docteur LEFEBURE, appliquées aux OVNIS, rejoignent celles de certains auteurs comme Bertrand Méheust qui parle de merveilleux technologique ou comme C.G. Jung qui parle de mythe moderne. En effet, les visions de chariots de feu volants ou d'anges aux ailes blanches sont autant de symboles du voyage et de la communication entre les plans. Un point de vue moderne substitue des vaisseaux spatiaux à ce genre d'images, et ces visions de soucoupes volantes ne sont-elles pas aussi des métaphores du voyage entre les plans spirituels, le ciel, et le plan matériel ?

Epérience : exercice avec la lueur diffuse

Faites un phosphène en fixant la lampe phosphénique pendant 30 secondes.
Mettez un bandeau oculaire.
Observez les différentes couleurs du phosphène jusqu'à son extinction.
Au bout d'un quart d'heure environ apparaît la lueur diffuse sous la forme d'un nuage blanchâtre aux contours mal définis. Concentrez votre attention sur un détail du nuage. Celui-ci va devenir plus net, plus lumineux et il va subir une expansion. Si vous restez concentré sur un détail de la même région, vous serez probablement surpris par l'apparition d'une image très nette et très brève.
Ce nuage, appelé lueur diffuse par le Dr Lefebure, se perçoit très bien les yeux ouverts et il est facilement transmissible par télépathie…

Phosphénisme © Extrait de « Univers Énergie Phosphénique ».



Vous aussi, pratiquez le Phosphénisme

et apprenez à transformer
l'énergie lumineuse en énergie mentale.
Yoga