AURA ET PHOSPHÉNISME

Entraînement et exercices pratiques :

LA PERCEPTION DES AURAS ou LA PERCEPTION DE SON CHAOS VISUEL

L’aura, troisième phase du phosphène ou chaos visuel

Il n’est pas utile de pratiquer le Phosphénisme pour observer des couleurs dans son champ visuel. Dans l’obscurité, allongé sur votre lit, les yeux fermés, laissez vous aller à l’observation de votre champ visuel. En général, au bout d’une demi-heure surviennent des luminosités puis des plages de couleurs bleues, roses, jaunes, violettes.

Pour observer ce phénomène, certains lamas tibétains restent enfermés dans une pièce complètement obscure, des mois, voire des années… Le but de cette pratique est de voir une lumière qui n’est ni physique, ni imaginaire : une lumière spirituelle.

Alexandra David-Neel note que méditer dans les ténèbres est une pratique connue dans l’Inde et dans la plupart des pays bouddhistes.

Dans Mystiques et Magiciens du Tibet, Alexandra David-Neel, dont pour l’anecdote le Dr Lefebure fut le médecin, décrit les différentes sortes de réclusion que pratiquent les religieux :

« Méditer dans les ténèbres est une pratique connue dans l’Inde et dans les pays bouddhistes. Les Birmans construisent à cet effet des chambres spéciales — j’en ai vu de différents modèles pendant mon séjour dans les monts Saghain — mais les religieux n’y séjournent que pendant quelques heures.
Au Tibet, au contraire, il existe des gens qui passent plusieurs années dans les ténèbres dans ces sortes de tombeaux. »

Grâce aux travaux du Docteur LEFEBURE, il n’est nul besoin de consacrer autant de temps à cette pratique si l’on maîtrise bien toutes les phases du phosphène. La pratique du Phosphénisme permet de développer l’intuition. Le cerveau, semblable au radar, émet une onde : celle-ci se réfléchit sur l’objet et revient porteuse d’informations. Le principe du radar repose sur la localisation des obstacles par l’écho. C’est ainsi que les chauve-souris et les dauphins appréhendent le monde. Nous ne serons donc pas étonnés de retrouver ce principe de perception subtile chez l’homme. La vision des auras relève de ce mécanisme. Elle consiste en la projection de son chaos visuel qui revient sous la forme d’un phénomène de voyance.

Mieux comprendre ce qu’est l’aura et comment voir l’aura

Cette information avec exercice se trouvent dans une fiche que vous pouvez recevoir absolument gratuitement en remplissant simplement le formulaire.

OUI, je souhaite recevoir Gratuitement le :
Kit découverte

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation éthique et personnalisée qui peut en découler.

 

La lumière, source de connaissance, est la porte ouverte à une aventure intérieure passionnante.

Apprenez à transformer l'énergie lumineuse en énergie mentale grâce à nos nombreuses animations et vidéos

4 vidéos (animations) pour comprendre la pratique du Mixage Phosphénique en Pédagogie
+ 18 vidéos sur le Développement Individuel
+ 5 vidéos sur les Techniques Initiatiques
+ de nombreuses vidéos de présentation de la méthode