MÉDITATION ET PHOSPHÉNISME

La méditation et la pratique du vide mental.
Les dangers du vide mental.

MÉDITATION

Le terme méditation désigne un ensemble de pratiques dont les objectifs diffèrent. Mais on s’accorde sur l’idée qu’il s’agit de retourner l’attention vers l’intérieur, d’examiner le mental et son fonctionnement.

La méditation permet de développer ses facultés mentales, de devenir plus conscient, d’entrer en contact avec des forces spirituelles, mais aussi, plus modestement, de rechercher un équilibre physique et mental. Elle peut prendre toutes sortes de formes : concentration sur la respiration, répétition d’un mantra, vide mental…

On distingue deux types de travail.
Dans le premier cas, on cherche l’état de vide mental.
Dans le deuxième cas, on travaille sur l’état de calme mental. On se laisse porter par les sensations ressenties.

Faire le tour des différentes formes de méditation n’est pas le but de cette brève étude. Nous préférons étudier son principe à la lumière des découvertes d’un chercheur français, le Docteur Francis Lefebure. En effet, la compréhension physiologique des mécanismes régissant la méditation permet d’éviter bien des obstacles et fait gagner beaucoup de temps à ceux qui recherchent l’éveil spirituel.

Le Docteur Lefebure parvient à analyser de façon précise les effets des différents exercices. Pour cela, il se sert des phosphènes, sensations lumineuses subjectives, qui peuvent être obtenus en fixant brièvement une source lumineuse.

La première conclusion de ses travaux, c’est qu’il n’est pas souhaitable de rechercher le vide mental. Sur le plan physiologique, c’est un non-sens de vouloir éliminer ses pensées pendant une longue période.

LE VIDE MENTAL, UN CONCEPT VIDE DE SENS.

Action du « VIDE MENTAL » sur la pensée.

Lorsqu’on s’applique à chasser toute pensée qui surgit, qu’elle soit visuelle ou auditive, on observe une tension au niveau du visage, un peu comme si la circulation sanguine se faisait mal.

Après cet exercice, on a moins de pensées à l’esprit, on a du mal à réfléchir et l’on ressent une certaine nervosité.

Les personnes qui s’entraînent ainsi durant des dizaines d’années paralysent en fait leur réflexion, donc leur sens critique. Ils peuvent être sujets à de sérieux maux de tête et à des troubles nerveux.

Cette technique est utilisée dans certaines organisations en association à un régime très riche en gluten qui ralentit considérablement l’irrigation du cerveau.

Test et expériences pratiques

Cette information avec exercice se trouvent dans une fiche que vous pouvez recevoir absolument gratuitement en remplissant simplement le formulaire.

OUI, je souhaite recevoir Gratuitement le :
Kit découverte

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation éthique et personnalisée qui peut en découler.

 

La lumière, source de connaissance, est la porte ouverte à une aventure intérieure passionnante.

Apprenez à transformer l'énergie lumineuse en énergie mentale grâce à nos nombreuses animations et vidéos

4 vidéos (animations) pour comprendre la pratique du Mixage Phosphénique en Pédagogie
+ 18 vidéos sur le Développement Individuel
+ 5 vidéos sur les Techniques Initiatiques
+ de nombreuses vidéos de présentation de la méthode