LE MIXAGE PHOSPHÉNIQUE
EN PÉDAGOGIE

Développement de la mémoire et de l’intelligence
par le mélange des pensées avec les phosphènes.




Durée de l’animation une fois chargée : 2 minutes 05
Pour relancer l’animation faire « Rafraîchir » la page.
sur MAC : Commande (pomme) + R
sur PC : Ctrl + R

LA LECTURE SOUS PHOSPHÈNE.
2e partie.

Les techniques phosphéniques apportent des éléments qui peuvent régler bien des problèmes, ce qu’ont pu vérifier tous les étudiants qui ont utilisé la méthode du Mixage Phosphénique en Pédagogie. Ils en ont retiré de tels avantages que les phosphènes font maintenant partie intégrante de leur vie car leur action est rapide, profonde et durable.

La lecture sous phosphène donne en peu de temps des résultats très intéressants. Le mélange d’une pensée au phosphène permet d’augmenter l’attention et, par voie de conséquence, la mémoire. Le texte est donc mieux assimilé. Le phosphène a également une action sur la compréhension.

La lecture sous phosphène.

La lecture sous phosphène s’effectue les yeux ouverts, le phosphène se percevant aussi bien les yeux fermés qu’ouverts.

L’on disposera de deux lampes, une pour faire des phosphènes, avec une ampoule spéciale « lumière du jour » et l’autre, une simple lampe de bureau, pour éclairer le texte, car au début le phosphène est très présent et peut gêner la lecture.

Grâce à la lecture sous phosphène, les idées principales sont mieux perçues, ainsi que les idées annexes et les idées charnières. Le sens du texte est dans l’ensemble mieux compris. Le plan du texte est mieux assimilé et l’on en retrouve bien plus facilement les divers éléments. Au fil des jours, et à condition de lire chaque jour leurs cours sous phosphènes, les étudiants s’aperçoivent qu’ils apprennent plus vite et retiennent mieux. Le bulletin scolaire s’en ressent très nettement et les enseignants sont frappés par l’amélioration des résultats.

Les résultats sont particulièrement nets lorsque l’on fait travailler les enfants avec les phosphènes. Les enseignants qui utilisent la méthode phosphénique dans le cadre de cours de rattrapage scolaire nous disent que les parents sont les premiers surpris des résultats et qu’ils « restent stupéfaits », tant les progrès sont évidents.

Le Mixage Phosphénique permet de faire disparaître les problèmes de dyslexie et de dysorthographie, car ces derniers sont dus à ce que l’on fait prendre aux enfants des plis, des habitudes qui ne correspondent pas à leurs rythmes cérébraux. Grâce aux phosphènes, nombreux sont les enfants et les adultes qui ont pu résoudre efficacement ces problèmes, très répandus et qui persistent souvent à l’âge adulte s’ils ne sont pas traités.

De par l’apport en énergie cérébrale fournie par le phosphène, la lecture sous phosphène est la seule méthode qui permet :
     - d’augmenter sa vitesse de lecture, donc d’étude,
     - d’accroître sa capacité à mémoriser
     - et, ce qui est très important, de faciliter la compréhension du contenu de l’étude.

Le Mixage Phosphénique consiste à mêler une pensée au phosphène
bt     SUIVANT

bt     RETOUR