Sélectionner une page

Notice d'utilisation de la PHOSPHENIC POCKET LAMP

Le PETIT GUIDE du MIXAGE PHOSPHENIQUE

avec Phosphenic Pocket Lamp

Lampe à phosphènes

Note : Utilisez la puissance adaptée à la sensibilité de vos yeux, grâce à son bouton pression 2 positions.
Temps de charge : 10h

Le MIXAGE PHOSPHÉNIQUE
est une REMARQUABLE MÉTHODE
de DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Applicable à tout âge quel que soit le niveau
de difficulté et dans tous les domaines de la vie.

AMÉLIOREZ VOTRE MÉMOIRE, RÉUSSISSEZ
VOS ÉTUDES et VOS EXAMENS

DÉVELOPPEZ VOTRE CRÉATIVITÉ
et OPTIMISEZ VOS PERFORMANCES

GARDEZ LA FORME et le MORAL
et FAITES le PLEIN d’ÉNÉRGIE

en utilisant la lumière et ses phosphènes

En 1963 un médecin du service de santé scolaire, le Dr. Francis LEFEBURE, analyse l’action dynamisante de la lumière sur toutes les fonctions cérébrales. Il a ainsi l’idée d’étudier ce qui se produit si l’on s’efforce de penser à un sujet précis pendant la présence des phosphènes, ces taches multicolores qui persistent en obscurité pendant trois minutes après fixation d’une source lumineuse.

L’extraordinaire découverte du Docteur LEFEBURE est que :
LE MELANGE D’UNE PENSEE AU PHOSPHENE
(Mixage Phosphénique)
TRANSFORME L’ENERGIE LUMINEUSE EN ENERGIE MENTALE

Les phosphènes provoquent alors le développement de l’attention, de la mémoire, de l’idéation, de l’intuition artistique et de la créativité.
Mieux, les phosphènes sont aussi un outil très puissant pour la transformation positive de l’individu dans tous les domaines de la vie.

QU’EST-CE QU’UN PHOSPHÈNE ?

Les phosphènes sont toutes les sensations lumineuses subjectives ou images de persistance rétinienne. En obscurité le phosphène se présente sous forme d’une tache de couleurs changeantes qui persiste durant trois minutes.

COMMENT FAIRE LE PHOSPHÈNE ?

1 : Fixer la lampe
• Placer la “Phosphenic Pocket lamp” à bout de bras ou entre 50 centimètre et 1 mètre suivant la sensibilité de vos yeux.
• Allumer la lampe et fixer la lumière durant 30 secondes (compter mentalement de 1 à 30).
• Eteindre la lampe

Vous pouvez alors :
• Si vous êtes dans l’obscurité observer le phosphène en laissant les yeux ouverts. Ou fermer les yeux, le phosphène apparaît alors derrière vos paupières. Vous pouvez aussi mettre vos mains sur vos yeux en prenant soin de ne pas appuyer sur les globes oculaires, ou bien encore utiliser un bandeau oculaire, l’effet est renforcé et le phosphène beaucoup plus visible. Vous utiliserez la tache sombre centrale du phosphène pour y placer vos pensées.

2 : Déroulement du Phosphène
La première phase du phosphène dure environ une minute et trente secondes.
Vous observerez d’abord une tache de forme plus ou moins sombre au centre entouré de couleur jaune elle même entourée de rouge, et après plusieurs phosphènes consécutifs la couleur jaune se transforme en un jaune-vert translucide toujours entouré par un liseré rouge.
Au début cette tache est parfois instable, vous pouvez la voir pulser, trembler, s’éclipser puis réapparaître, se balancer ou encore tourner pour finalement se stabiliser.

Durant la deuxième phase de même durée, la couleur rouge va progressivement s’étendre en direction du centre du phosphène pour finalement l’envahir totalement.
Ensuite le rouge s’assombrit graduellement jusqu’à devenir un bleu très sombre, enfin le phosphène disparaît lentement sous la forme d’un nuage d’un mélange bleu foncé, gris et noir.
Les couleurs du phosphène sont ici données à titre indicatif, elles peuvent varier suivant la sensibilité rétinienne des individus et aussi en fonction de la qualité de la pile utilisée et de son usure.
Le phosphène persiste dans le champ visuel environ trois minutes.

QUE FAIRE AVEC UN PHOSPHÈNE ?

1 : La lecture sous phosphènes
Faire un phosphène (30 sc de fixation). Eteindre puis commencer à lire (dans les premières secondes le phosphène peut gêner car il se superpose aux mots, mais très vite la vue s’adapte).
La compréhension, la mémoire sont augmentées par la présence du phosphène.
Même si vous ne le voyez plus, le phosphène agit. Faire ainsi un phosphène toutes les 10 ou 15 minutes tout en continuant la lecture.

2 : Le Mixage phosphénique ou le mélange d’une pensée avec le phosphène
Après avoir ainsi lu un chapitre ou étudié un schéma, un tableau de calculs… faire un phosphène puis, dans l’obscurité, fermer les yeux (mettre si possible un bandeau oculaire pour plus d’efficacité), et pendant la présence du phosphène se remémorer ce que l’on vient d’étudier.

Un enfant se contentera de réviser chaque soir ses leçons sous phosphènes, ses résultats scolaires s’amélioreront rapidement. Un étudiant pourra par contre passer plusieurs heures à pratiquer pour assurer la réussite de ses examens.

Attention : faire un phosphène seul ne développe rien, il faut impérativement mélanger une pensée avec le phosphène pour avoir un résultat.

EXISTE-T-IL DES CONTRE-INDICATIONS À LA PRATIQUE DU MIXAGE ?

La courte fixation de la lampe phosphénique de poche par périodes de 30 secondes ne présente aucun danger pour les yeux. Au contraire elle constitue une excellente gymnastique oculaire conseillée d’ailleurs dans le cadre de certaines méthodes de rééducation visuelle. Sauf dans le cas de glaucome (voir le livre du Dr Lefebure Le Mixage phosphénique en pédagogie.

UTILISATION PRATIQUE DU MIXAGE PHOSPHÉNIQUE

Devoir, dissertation, thème de réflexion, solutions à un problème ou à une situation difficile :
Penser pendant la présence du phosphène au thème, au problème, à la situation.
Cette réflexion est à effectuer sur plusieurs phosphènes consécutifs.

Noter toutes les idées qui surviennent.
Mixer les nouvelles idées dans le nouveau phosphène et ainsi de suite. Après plusieurs phosphènes ce sont des idées entièrement nouvelles qui surviennent, qui seront à leur tour développées dans un autre phosphène.

Etude des Mathématiques et des sciences :
Lire les données du problème plusieurs fois sous phosphènes, puis fixer la lampe 30 secondes, observer le phosphène et laisser venir à soi les idées : le raisonnement à suivre ne tardera pas. Pour retenir une formule de mathématiques ou de sciences, imaginer la formule écrite à l’intérieur du phosphène et la répéter mentalement et à voix haute. Deux ou trois phosphènes suffisent à la graver en mémoire.

Etude d’une langue Étrangère :
A partir d’un livre, faire la lecture sous phosphène. Avec un enseignement audio écouter le mot ou la phrase tout en fixant la lampe.
Appuyer sur “pause” et répéter le mot ou la phrase plusieurs fois à voix haute pendant la présence du phosphène.

Ces exemples sont donnés à titre indicatif, il existe de multiples modalités d’utilisation des phosphènes, vous pouvez apprendre sous phosphènes le code de la route, visualiser vos progrès dans votre sport ou votre activité préférés, vous préparer à des jeux de société, concevoir un projet en stimulant votre imagination et votre créativité, la liste est… interminable.

L’ACTION STRUCTURANTE  DES PHOSPHÈNES SUR LA PERSONNALITÉ

Les phosphènes produits par la fixation de la lampe phosphénique développent l’optimisme et par conséquent le moral. Il est conseillé de s’endormir en faisant quelques phosphènes. Puis, dans l’obscurité, on observe simplement les couleurs en se laissant aller sans effort à ses pensées.
Après trois minutes, on fixe à nouveau la lampe et l’on reprend l’observation du phosphène.
En général le sommeil survient au bout de peu de temps et bénéficie tout particulièrement de cet apport d’énergie.
Nombreuses sont les personnes qui ont retrouvé le sommeil grâce aux phosphènes, le lendemain elles se sentent plus reposées et se réveillent parfois avec une joie intense.
Les phosphènes ont une action particulière sur les rêves qui deviennent plus lumineux, plus colorés et plus logiques.

Il est bon aussi de faire quelques phosphènes avant de commencer la journée, car ceux-ci dynamisent la pensée et augmentent votre énergie.
Les sportifs pratiquent le mixage phosphénique pour améliorer leurs performances en visualisant le mouvement correct dans le phosphène. Les vendeurs, les cadres et les managers procèdent de la même façon en visualisant la réussite de leur projet ou le succès de leur entreprise.

La meilleure façon de visualiser est de miniaturiser votre pensée “avec image et parole” à l’intérieur du phosphène. Il se peut qu’au début vous ayez quelques difficultés, mais avec un peu de pratique vous y arriverez très vite. Cette manière de procéder est de loin la plus efficace, ce qui fait dire à certains utilisateurs que les phosphènes sont… magiques.

EN CONCLUSION
Dans notre société hyperactive, on exige souvent des résultats dès qu’une action est terminée.
Les phosphènes ne fonctionnent pas ainsi. Ce n’est pas après 24, 48 ou 72 heures qu’il faut s’attendre à des résultats spectaculaires, mais au bout d’un mois de pratique régulière et quotidienne.
Vous serez alors étonné par les progrès réalisés.

Vous constaterez que votre attention et votre mémoire se sont améliorées, que votre sens artistique, votre intuition, votre imagination et par conséquent toute votre créativité s’est développée de façon naturelle, que votre sociabilité, votre mental et votre moral, votre énergie se sont aussi améliorés, et plus vous persévérerez plus vous vous épanouirez.

Méthode d’après les travaux du Docteur Francis LEFEBURE (1916-1988)

2 fois Médaille d’Or et Prix du Concours Lépine
Médaille d’Argent du Salon Mondial des Inventeurs de Bruxelles

Le livre Le Mixage Phosphénique en Pédagogie du Docteur Francis LEFEBURE a été vendu à plus de 250.000 exemplaires au 31/12/2020. Il a permis à des milliers d’écoliers et d’étudiants de réussir leurs études et leurs examens.