TESTEZ VOTRE ALTERNANCE CÉRÉBRALE

OBSERVEZ VOS RYTHMES CÉRÉBRAUX

Ce dessin donne la sensation d’un cube en volume. Observez sa position dans l’espace pendant quelques minutes, sans effort de concentration. Pour cela fixez le centre du cube sans bouger les yeux. Sa position est-elle constante ? Percevez-vous chaque position du cube durant un temps égal ?

L’alternance verticale : Cet escalier possède une propriété particulière. Il peut être perçu à l’envers. Cette symétrie montre que le cerveau analyse les formes au-delà de ce que nous croyons voir avec certitude. Une autre perception est possible : celle d’un « paravent » vu de dessus, coupant une pièce en deux. Quel que soit le dessin, certaines personnes voient même des traits disparaître de façon régulière. Tous ces phénomènes montrent le travail rythmique des deux hémisphères. L’attention, la mémoire, la réflexion sont fonction de la régularité de l’alternance cérébrale.

Le Cube Necker

L’escalier

L’alternance est-elle régulière ? Si oui, bravo, les échanges entre vos deux hémisphères sont réguliers, votre attention est correcte.
Si non, vous avez du mal à garder votre concentration sur un travail et vous fatiguez vite.
Pratiquez les exercices de Mixage Phosphénique pour rétablir votre alternance cérébrale et améliorer votre travail mental.

LE CERVEAU TRAVAILLE DE MANIÈRE RYTHMIQUE

En observant ce cube, on s’aperçoit, au bout d’un moment, qu’il donne la sensation de changer spontanément d’axe, comme s’il se déplaçait. Ce phénomène est habituellement classé parmi les illusions d’optique, mais il s’agit en fait d’une analyse particulière du cerveau. Cette fluctuation du dessin est due au travail alternatif des deux hémisphères cérébraux comme le Dr LEFEBURE l’a démontré dans son ouvrage L’Exploration du cerveau par les oscillations des phosphènes doubles.

Nous voyons là notre cerveau en plein travail rythmique ; et si vous n’avez pas vu le cube changer de position, ou si l’alternance est très lente ou irrégulière, c’est le signe d’un déséquilibre cérébral.

Les techniques phosphéniques permettent de rétablir l’équilibre entre les deux hémisphères et donc d’accroître les capacités cérébrales dans leur ensemble.

LE PHOSPHÉNISME, SES EFFETS NE SONT PLUS À PROUVER MAIS À DÉCOUVRIR…

Lorsque l’on associe les phosphènes à n’importe quel exercice traditionnel ou à n’importe quel exercice moderne de développement individuel, nous multiplions les effets dans des proportions considérables.
De cette manière, nous obtenons le développement de la mémoire, de l’attention, de l’intelligence, de l’esprit d’initiative et de la créativité, ce qui en fait un merveilleux outil pédagogique.

Les phosphènes constituent un véritable accélérateur des processus mentaux. Ils nous permettent d’avoir une action directe sur notre propre pensée, sur son contenu, sa qualité, son organisation, donc d’optimiser le rendement de la réflexion et de tout travail intellectuel. Les phosphènes ont été à l’origine de toutes les découvertes du Docteur LEFEBURE.

Les principaux faits découverts par le Dr LEFEBURE ont été vérifiés au C.N.R.S., au laboratoire central des P.T.T. et il a reçu plusieurs médailles d’Or pour ses travaux ainsi que le PRIX DU CONCOURS LÉPINE.