EXPÉRIENCES INITIATIQUES
EN COUPLE

Témoignages d'expériences en couple

Anne et Michel D.
Un après-midi, allongée sur le lit avec mon ami, qui pratique 3 heures de Gyrascope par jour ! nous avons vécu une expérience magique. Mon ami a commencé à me décrire son expérience. Il voyait descendre sur lui une coulée d’or l’enveloppant complètement. Au départ moi-même je ne voyais rien, puis d’un seul coup j’ai pu voir également descendre de mon chakra coronal cette magnifique lumière chaude.
Ensuite Koundalini a percé tous nos chakras de haut en bas, nous faisant voyager en Égypte.
Nous avons perçu dans une salle deux sarcophages d’or avec un personnage féminin et un masculin qui symbolisaient parfaitement la recherche initiatique dans l’ancienne Égypte.
Le reste de l’expérience ne peut se décrire que par les mots : magique, incroyable, il faut le vivre pour le croire…
Merci Daniel, pour tes conseils de travail.


Laurence R. et Gilles P.
Après avoir fait en commun notre séance de Gyrascope :
Allongée sur mon lit au côté de mon ami nous avons fait ensemble une expérience des plus belles. Au départ de l’expérience nous avons vu une colonne de lumière dorée descendre du chakra coronal pour envahir l’intérieur de notre tête en inondant celle-ci de multiples couleurs plus belles les unes que les autres. Nous regardions avec un calme profond cette « rivière de pierres précieuses » scintillantes de vert émeraude. Au petit matin de cette expérience sont restées une joie extrême et une sensation de beauté intérieure.
Cette expérience en commun nous a encore plus rapprochés mon ami et moi.


Pascal et Nathalie
Cher Daniel,
Il y a maintenant trois ans que nous avons reçu de ta part l’initiation par transmission.
Trois jours après cette initiation, nous avons commencé à vivre un véritable déferlement d’expériences, à tel point que nous avons dû revoir tout notre mode de vie. Décrire nos expériences communes ou personnelles serait impossible sauf à écrire des livres, mais nous n’avons aucun goût pour cela.
Je me limiterai donc simplement à cette constatation : au début, en plus des montées de Kundalini que nous entretenions par l’entraînement gyroscopique et les perceptions de nos chakras, nous avions des expériences trè religieuses, perceptions de la vierge Marie et du Christ avec dialogue.
En fait, ceci était très perturbant ou plutôt déstabilisant, alors nous nous sommes souvenus de tes précieux conseils que je cite de mémoire : « quand on est jeune, il vaut mieux éviter certains types d’expériences. L’avantage des expériences astronomiques c’est qu’elles sont neutres. »

Nous voulions te dire à quel point tu avais raison et depuis que nous étudions l’astronomie nous avons vraiment des expériences d’une incroyable diversité et d’une grande qualité.
Avoir la sensation de faire fusionner sa conscience avec un élément du cosmos, étoile, supernova ou noyaux atomiques a quelque chose d’indéfinissable.

Peut-être que plus tard, dans vingt ou trente ans, nous reviendrons vers nos premières expériences, mais pour le moment la direction que tu nous as donnée nous convient et il n’y a pas de mots pour décrire ce que nous vivons ou ressentons devrions-nous dire, de même qu’il n’y aura jamais assez de mots pour t’exprimer notre gratitude de nous avoir fait découvrir ce que nous n’imaginions même pas.
Une autre réalité dans la réalité.
P.S. : Nous avons hâte d’essayer ton synchro-cyclotron cérébral.


Patrick G.
Je pratique régulièrement des exercices de pensée rythmée et je fais toute la journée, par-ci par-là, car mon métier me le permet, de nombreux phosphènes avec la lampe Dr Lefebure.
Mes rêves sont devenus beaucoup plus structurés et très riches en couleurs. Au réveil, lorsque je parle du contenu de mon rêve, j’ai la surprise de constater qu’il y a une grande similitude avec ce que rêve ma femme qui, elle, ne pratique pas le Phosphénisme.
J’ai l’impression qu’elle récupère mon énergie par télépathie Phosphénique.
Des fois, je commence un rêve et c’est elle qui le termine.
Je suis sur un pont (que je connais et où j’ai l’habitude de me promener), puis dans mon rêve, je me jette du haut de ce pont avec l’idée de voler. C’est ma technique pour parvenir au rêve d’envol. J’applique la technique de Dr Lefebure, de concentration sur un détail de la sensation ou des images, et immanquablement ce rêve d’envol se transforme en « voyage astral ». Je cherche à monter, à m’élever, mais la sensation est très forte et bien souvent cela me réveille. L’instant d’après, ma femme se réveille et me dit « j’étais en train de rêver que je m’élevais à grande vitesse, c’était très agréable ».