TÉLÉPATHIE
Témoignages sur la télépathie

M. B. : TRANSMISSION D’ÉNERGIE PSYCHIQUE
Très curieusement, ma femme (que rien ne paraissait préparer à cela) voit se développer de façon très nette non seulement la vision (voyance) mais aussi l’audition (clairaudience), tout ceci ne se produisant toutefois que couchée, sans être même dans le demi-sommeil. Les phrases dictées n’ont pas toujours un sens compréhensible pratique mais souvent sont assorties de nombres ayant quelquefois un rapport avec mes travaux. Il y a une communication certaine entre nos deux psychismes mais que s’est-il passé… ? Est-ce un transfert de la voyance à ma femme… ?


M. Pierre M.
J’ai le livre Initiation de Pietro et c’est par lui que j’ai appris vos exercices du point de concentration.
(…) Je ressens une plus nette influence sur autrui, surtout par le regard et la pensée. Il m’arrive fréquemment, dans la journée, d’avoir (ou de transmettre) la même pensée qu’une tierce personne (ma femme, un collègue…). Je ne pourrais vous dire si je transmets cette pensée ou si je la capte mais c’est incroyable le nombre de fois que cela arrive.
Quant à la clarté de mes idées, ma mémoire, mon esprit de décision, mon assurance, il est vrai qu’ils sont plus nets, plus puissants.


Alain D.
J’ai pratiqué l’expérience suivante : J’ai regardé mon ampoule pendant 30 secondes et j’ai mélangé à ce phosphène qui était très clair l’image d’un camarade qui me déteste ; je me suis concentré pour lui envoyer la lumière du phosphène.
Après trois jours d’exercice, il est venu me voir et m’a demandé l’heure. Puis, nous sommes devenus deux bons amis.
J’ai environ 7 à 15 camarades qui s’intéressent aux phosphènes. Je leur en parle tous les jours.


Philippe P.
Il y a quelques jours — je l’ai fait deux fois à 2 ou 3 jours d’intervalle et cela a réussi les deux fois — ma mère, fatiguée, s’est endormie un livre en main. Il était très tard et j’entendais bien, à travers la porte, qu’elle était endormie… ! Au-dessus de ma porte fermée, un joint me permet de voir la faible lueur de sa lampe de chevet. Que faire… ? L’idée m’est venue de lui INSUFFLER une grande lumière dans la tête, lumière qui, dans son endormissement, la ramènerait brutalement à la réalité… : la lumière de la lampe de chevet.
J’ai alors formé un phosphène spécial, obtenu après quelques secondes de fixation. Dès l’extinction, le phosphène est devenu un nuage très brillant, sorte de troisième phase forcée. J’ai eu le sentiment que c’était la phase idéale pour une transmission télépathique. J’ai alors projeté à travers murs et meubles ce phosphène, en essayant de le faire redescendre à la hauteur de la tête de ma mère.
Non pas après deux minutes, ni même deux secondes mais instantanément… : ma mère s’est réveillée, a déposé son livre et a éteint. J’ajoute que l’allumage et l’extinction de mon ampoule se font sans bruit (elle est simplement dévissée) et que personne n’était au courant de l’expérience. À l’heure actuelle, j’attends encore une prochaine occasion mais l’instantanéité du résultat ne permet de douter que difficilement.
Ainsi que je le prévoyais, j’ai noté que c’est dans le demi-sommeil que l’expérience s’est faite… : le lendemain, ma mère ne se rappelait plus avoir éteint la lampe de chevet et mon père a affirmé ne pas l’avoir éteinte lui-même et ne pas s’être rendu compte de cette lumière persistante…
Félicitations pour votre travail… !


Yannik. - SUISSE
La première fois, je me suis rendu compte, sans trop y croire au départ (vu mon niveau), que les rotations produisaient de la lumière chez des sujets non avertis. Suite à cette première réussite, je m’y suis essayé sur une amie avec laquelle je pratiquais une méditation dirigée sur le thème de l’arbre et du chakra de base. Arrivée à son point de relaxation maximale (rythme de respiration stable et au plus long de sa fréquence naturelle), j’ai projeté un point de conscience circulairement de son chakra frontal au mien sur un rythme légèrement plus long que 2 secondes. Après un bref instant, elle m’a décrit la lumière qu’elle percevait à hauteur de son front. Phénomène qu’elle n’avait jamais obtenu auparavant. Bien entendu, je ne l’avais pas prévenue.
Une convaincue de plus de la puissance du phosphénisme…


Yannik. - SUISSE
Depuis le début de mon entraînement avec cette méthode, j’ai pu tester par deux fois (fortuitement) l’influence de ma pensée sur des sujets non avertis. J’ai pu établir un lien télépathique avec mon meilleur ami (qui est sceptique et chrétien fondamentaliste). Et avec mon frère, à l’occasion d’un enterrement, il ressentait mon point de concentration alors que je le faisais girer au-dessus de son chakra coronal. De plus, il dit m’avoir perçu dans une flamme tournante !


Jean-Jacques T.
Fin de matinée. Je travaille avec une amie sur le chakra Ajna. Mon amie s’est fondue dans le cosmos, avec perte de son égo et c’est ce que je lui ai suggéré en pensée, de mon troisième œil au sien.


Anonyme
Expérience de télépathie avec tensions statiques.
Un automne nous décidons de faire l’expérience suivante :
nous sommes quatre, trois Phosphènistes, à Montreux en Suisse, doivent m’envoyer un message en faisant un phosphène. Je réside à Paris, 550 kms de distance à peu près. À la même heure dans ma chambre, plongée dans l’obscurité, tout en faisant le phosphène, je perçois très nettement un corps humain en position horizontale qui flotte à mi-hauteur dans ma chambre, de couleur verte phosphorescente très intense. Je suis très surpris. Par la suite mes trois camarades de Suisse me disent qu’ils n’avaient pas cherché à me transmettre une pensée, mais qu’en fait ils avaient tenté de se matérialiser dans ma chambre à l’aide des tensions statiques; Et donc j’avais bien perçu un corps astral dans ma chambre, probablement densifié sous l’effet des tensions statiques.


Athome
Bonjour, cette aprèm, relaxation sur une musique de type brainwave + rythme 1/6ème et respiration superficielle…
Comme visualisation, une sorte d’énergie qui vient en 1s des pieds, traverse tout le corps jusqu’à la tête et ressort en 1s par le troisième œil…
Le tout pendant 50 min env.
J’ai demandé avant de m’enfermer dans la chambre à mon amie d’écrire une série de 4 chiffres sur une feuille blanche et de la mettre dans le salon…
Je ne me suis pas dédoublé (c’était mon objectif), mais de bonnes sensations de vagues dans le corps et quelques frissons… J’ai vu ensuite se dessiner dans mon chaos visuel spontanément devant mes yeux les chiffres, 4, 2, 6, et une sorte de 8 (aspect brumeux)… Je me « réveille » et je vais vérifier, la série était 8 6 4 2…

J’essaie de différencier « certaines » expériences, pour ce qui est des chiffres je ne sais pas si je vais en rajouter, pour un souci de mémorisation ! Je vais rester sur une base de 1 à 6 chiffres et puis ce n’est pas moi qui décide mais mon amie Razz (je ne veux pas l’influencer, déjà qu’elle n’y croyait pas du tout, héhé ça va peut être changer…