CASTANEDA ET PHOSPHÉNISME
Castaneda phosphénisme

L’astrologie est l’ensemble des systèmes de croyances organisés en vue d’obtenir des renseignements sur les phénomènes terrestres à partir de l’observation des phénomènes célestes. Particulièrement populaire, elle est aussi extrêmement controversée.

Certains astrologues limitent leur pratique à la description de la personnalité, d’autres indiquent les grandes orientations d’une vie, d’autres enfin prédisent l’avenir.

Les planètes tournent autour du soleil dans un même plan appelé plan de l’écliptique. Une bande de 17° est ainsi définie : le zodiaque. C’est à l’intérieur de cette bande que s’effectuent les mouvements planétaires. Le zodiaque a été découpé en douze parties égales qui correspondent aux signes astrologiques.

THÈME ASTRAL

Cela commence par le calcul de votre ciel de naissance, c’est-à-dire la position des planètes de notre système solaire et l’orientation de la Terre à l’heure précise de la naissance. Ceci définit une ligne formée par l’horizon qui coupe le plan de l’écliptique en deux points : l’ascendant et le descendant.

Deux autres points ont leur importance : ce sont le zénith, milieu du ciel et le nadir, fond du ciel.

Ces quatre points permettent de déterminer douze secteurs ou maisons qui servent de point de départ à l’analyse astrologique. On analyse ensuite la position des planètes dans les signes et dans les maisons.

Les angles qu’elles forment, ou aspects, ont une influence positive, négative ou neutre.

D’après une ancienne tradition ésotérique, l’Homme est dans son milieu comme la Terre dans le cosmos : « Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

En étudiant le macrocosme, les positions et les cycles planétaires, on peut donc avoir des indications sur le microcosme humain.

Le thème astral révèle les points forts et les points faibles d’une destinée, mettant en lumière des mécanismes dont l’individu n’a pas forcément conscience et qui pourraient apparaître comme une fatalité.

Le docteur Francis Lefebure, médecin et chercheur français a développé une méthode de développement personnel fondée sur l’utilisation systématique des phosphènes : le Phosphénisme. Les phosphènes sont toutes les sensations lumineuses subjectives, c’est-à-dire celles qui ne sont pas directement provoquées par la lumière frappant la rétine.

La pratique du Phosphénisme permet d’échapper à la fatalité par le travail sur soi. Après de nombreuses années, l’individu a tellement évolué que le thème astral paraît caduc.

Daniel Stiennon :
« Dernièrement, j’ai demandé à plusieurs amis astrologues de faire mon thème astral. À ma grande surprise, leur travail décrivait la personne que j’aurais pu être si je n’avais pas pratiqué le Phosphénisme et surtout la méditation gyroscopique. La pratique de l’éveil de la Kundalini par la méditation Gyroscopique tend à adoucir et même, au fil des années, à effacer complètement certains défauts, au point où je ne me suis même pas reconnu dans ces analyses. »

Le Phosphénisme permet à l’individu d’entrer en contact avec les couches les plus profondes de sa personnalité et d’influencer certains mécanismes internes de manière positive.

Le docteur Lefebure a inventé le Gyrascope, machine à faire monter Kundalini. Cet appareil a une action profonde sur la conscience qui peut être comparée à l’effet d’une centrifugeuse.

La centrifugation d’un liquide permet de séparer les éléments lourds, qui se retrouvent projetés vers l’extérieur, des éléments légers qui, par réaction sont concentrés au centre. De la même manière, la méditation gyrascopique purifie la conscience. Les pensées les plus lourdes sont écartées au profit de pensées plus élevées.

En astrologie, les maisons dérivées nous donnent la signification de la libération engendrée par les techniques spirituelles, dont le Phosphénisme.

À titre d’exemple, les ondes (rythmes engendrés par les techniques phosphéniques, signe du Verseau maison 11) correspondent bien à la maison 8 (mort), la maison 4 (karma, actions passées).

Le grand triangle Maisons 12/8/4 laisse présager que c’est bien en détruisant le karma (M4) que les pouvoirs occultes surviennent et conduisent naturellement à la libération (signe du Scorpion M8), puis à la fusion (signe du Poisson M12) avec l’illimité.

Le son répétitif (mantra) est réputé pour arrêter les pensées (vrittis). La Maison 2 (le signe du Taureau, le son) est bien l’ennemi caché de la Maison 3 (le mental).

Ajoutons que le Phosphénisme permet d’affiner son intuition et de choisir les bonnes techniques pour domifier et interpréter les thèmes généthliaques et les horaires. En cela, c’est un outil incomparable.

Phosphénisme © Extrait de « Univers Énergie Phosphénique ».



Vous aussi, pratiquez le Phosphénisme

et apprenez à transformer
l'énergie lumineuse en énergie mentale.
Yoga