JEÛNE ET PHOSPHÉNISME
Jeûne

La pratique du jeûne n’est pas nouvelle. Une étude entreprise en Allemagne pour mesurer l’impact du jeûne sur le sommeil a révélé une amélioration de la qualité subjective du sommeil, un regain d’énergie pendant la journée, un meilleur équilibre émotionnel et une meilleure concentration pour les quinze sujets observés.

JEÛNE

La pratique du jeûne n’est pas nouvelle. Ses vertus curatives sont connues depuis l’Antiquité. Hippocrate préconisait le jeûne. Socrate et Platon le trouvant souverain pour un bon équilibre physique et mental, s’adonnaient régulièrement à des jeûnes de dix jours. Quant à Pythagore, il jeûna quarante jours avant de passer un examen à l’Université d’Alexandrie et il exigeait la même chose de ses élèves avant de les accepter.

La pratique du jeûne est inscrite dans la nature puisque les animaux s’abstiennent de nourriture lorsqu’ils sont malades ou blessés. Le jeûne repose l’organisme, le détoxique, le régénère. Il est prudent de se préparer avant d’entreprendre un jeûne et de revenir graduellement à une alimentation normale quand on l’interrompt.

Une étude entreprise en Allemagne pour mesurer l’impact du jeûne sur le sommeil a révélé une amélioration de la qualité subjective du sommeil, un regain d’énergie pendant la journée, un meilleur équilibre émotionnel et une meilleure concentration pour les quinze sujets observés.

Pratiqué dans toutes les sociétés traditionnelles, le jeûne a été régulièrement associé à des rites. Il précède souvent les initiations.

Presque toutes les religions le mentionnent et lui reconnaissent une valeur spirituelle. Il apparaît plus de cinquante fois dans la Bible.

C’est à cet aspect spirituel du jeûne que le Dr LEFEBURE s’intéresse. En 1963, ce médecin et chercheur français eut l’idée de contrôler l’efficacité d’exercices initiatiques qui lui avaient été enseignés, ceci au moyen des phosphènes. Les phosphènes sont toutes les sensations lumineuses subjectives, c’est-à-dire celles qui ne sont pas directement causées par la lumière stimulant la rétine. C’est ainsi qu’il découvrit l’importance du rythme de deux secondes. En effet, lorsqu’on effectue de légers balancements de la tête, c’est ce rythme qui entraîne le phosphène, alors que pour un rythme plus rapide ou plus lent, celui-ci reste fixe.

Fort de cette première découverte, il étudia ce qui se passait avec deux phosphènes et il mit au point le cervoscope pour lequel il fut primé. Ce dernier lui permit de faire des observations nouvelles sur les rythmes cérébraux.

jeûne et phosphénisme

Trois ans plus tard, il eut l’idée de voir ce qui se passerait si l’on pensait à un sujet précis en présence d’un phosphène. Il découvrit ainsi les bases de ce qui allait devenir sa méthode : le Mixage Phosphénique. Phosphène et pensée agissaient en synergie permettant le développement de la mémoire, de l’intelligence et de la créativité.
Phosphène, rythme et pensée, voilà les ingrédients fondamentaux de ce qu’il appelle un yoga scientifiquement amélioré.

Si le Dr LEFEBURE préconise le jeûne, c’est pour les révélations qu’il peut provoquer. Dans son Cours complet du Phosphénisme, il se pose la question suivante :

Que se passe-t-il si vous associez une pensée au jeûne ?
Si vous associez une pensée à votre jeûne, surtout s’il n’est pas exagérément long, vous obtenez des résultats très intéressants. Tous ceux qui ont jeûné sont d’accord : pendant le jeûne, le sommeil devient plus léger et le demi-sommeil beaucoup plus important que dans la vie ordinaire.

Dans ce demi-sommeil ou ce sommeil léger, il est fréquent de recevoir, sous la forme de rêves, de visions, de perceptions auditives… des directives sur les exercices qui conviennent le mieux à votre nature. Ceci se produit aussi pendant l’éveil, (on sait que le jeûne favorise les visions).

Au départ, vous associez vos exercices habituels au jeûne. Les plus appropriés sont le Mixage Phosphénique et les mantras. Pour les balancements, comme vous serez beaucoup plus sensible au vertige pendant le jeûne, faites simplement de tout petits mouvements. Les contractions statiques ne conviennent pas à cause de leur consommation d’oxygène, mais la respiration avec léger manque d’air est tout à fait appropriée. Cela, vous le sentez d’instinct.

Mantras et Mixage Phosphénique s’allient très bien au jeûne. Vous pouvez demander quels sont les exercices qui vous conviennent dans la pratique de votre développement spirituel, de votre initiation. Vous recevrez alors des exercices spécifiquement adaptés à votre nature. (…) des exercices pour lesquels vous aurez une certaine facilité à persévérer quand vous aurez fini de jeûner, parce que ce sont des exercices qui répondent à votre personnalité.

Phosphénisme © Extrait de « Univers Énergie Phosphénique ».

PHOSPHÉNISME - École du Dr LEFEBURE
Vous aussi, découvrez comment transformer l'énergie lumineuse en énergie mentale pour améliorer vos capacités cérébrales :


Téléchargez GRATUITEMENT
notre "Kit Découverte" en cliquant ici.
Yoga
et apprenez à transformer
l'énergie lumineuse en énergie mentale.